Accueil BMW Essai BMW X3 xDrive30d

Essai BMW X3 xDrive30d

3195
14
PARTAGER
Essai BMW X3 (2018)

Le BMW X3, le pionnier des SUV compacts premiums, entend rappeler qu’il reste le patron. La nouvelle génération apparue l’an passé renforce ses fondamentaux, tout en mettant un pied dans le futur. Nous en avons pris le volant sur les routes de l’Ile de Beauté.

Un style qui évolue significativement

Contrairement à ce qu’on peut lire ici ou là, ce X3 évolue de manière assez significative en termes de style. Il donne même un coup de vieux à l’ancienne. Tout d’abord on remarque immédiatement les naseaux surdimensionnés. Il adopte également le regard moderne des dernières productions, avec des phares full LED même pour les feux de brouillard.

Essai BMW X3 (2018)

Si le profil évolue peu, l’arrière a droit à un sérieux coup de pinceaux. Et cela se manifeste par des optiques reprenant le style de celles du petit X1. Même s’il ressemble beaucoup à l’ancien, on peut affirmer qu’il s’intègre largement dans l’ère du temps. Ajoutez à cela de nouvelles roues, et il est parti pour durer un bout de temps.

Une finition au poil et des techno dernier cri

A bord, on se retrouve logiquement dans un environnement maison. Pour ceux qui ont aperçu l’intérieur de la dernière Série 5, il en reprend l’allure. On vous passe le chapitre sur la finition, qui s’avère sans surprise de très haut niveau. On se sent bien à bord, mais il faut réussie à appréhender tout de même la débauche de technologie.

Le large écran tactile, beau et avec une définition équivalente à celle des tablettes en vogue, sert à peu près à tout. Il n’y que la climatisation qui se gère encore « à l’ancienne ». C’est aussi là que s’affiche l’image des caméras HD aidant au stationnement. Quant aux passagers arrière, ils profitent d’une assise plus longue et inclinable, alors que la capacité de coffre peut atteindre les 600 litres avec ne forme très régulière.

Essai BMW X3 (2018)

Un toucher de route typé BMW

Sur la route, ce nouveau X3 fait preuve d’un grand confort. Cela étant, il s’agit là de la base. Mais non seulement il ne fera pas la différence ici avec ses concurrents, mais ceux-ci font un peu mieux avec des suspensions plus sophistiquées. Mais son compromis avec le dynamisme rappelle bel et bien ce qu’on attend d’une BMW. Car sur les routes tortueuses, son toucher de route plus naturel, valorise mieux l’agrément de conduite.

En outre, ses aides à la conduite dernier cri, rendent la vie plus facile pour le conducteur. Un régulateur intelligent adaptatif, associé à une aide au maintien de file, rend la vie sans histoire sur les grands axes. De quoi passer la journée sur la route pour arriver à bon port pleine forme ! On exagère à peine. Pour bien surveiller son allure et les données du GPS, on apprécie l’affichage tête haute.

Essai BMW X3 (2018)

Un Diesel performant

Question performances, notre version 30d dispose d’un 6 cylindres (choses rare de nos jours) Diesel de 265 chevaux. Et il coche à peu près toutes les bonnes cases, en faisant preuve non seulement d’une souplesse hors pair, mais aussi quand cela s’avère nécessaire, d’une nervosité bienvenue. Des modes de transmissions accompagnent ainsi les humeurs du conducteur, que ce soit pour aligner paisiblement les kilomètres, ou rejoindre avec entrain une station alpine. Ce ne sera néanmoins sans doute pas la motorisation la plus vendue en France dans l’ambiance actuelle.

L’excellente boite automatique à 8 rapports participe aux bons chiffres, que ce soit le 0 à 100 km/h chronométré en 5,8 secondes ou la vitesse de pointe établie à 240 km/h. Pour aborder les chemins défoncés, il fera l’affaire, du moment que cela ne nécessite pas du franchissement. En même temps, ce n’est pas ce qu’on lui demande. On apprécie l’aide à la descente, idéale pour rallier certains coins de paradis de Corse.

Logiquement un peu cher

Côté tarifs, comptez 51 000€ pour la première ligne en Diesel. Quant à la version M40i, la plus haute au catalogue pour le moment, il faudra débourser pas moins de 72 900 € hors malus écologique à 4 chiffres. Oui c’est cher… mais vous attendiez-vous vraiment au contraire ? Il a en tout cas de quoi séduire, et son succès nous paraît plutôt assuré.

+ ON AIME
  •  Confort et toucher de route
  • Espace à bord et coffre
  • Performances
ON AIME MOINS
  •  Le style très conservateur
  • L’IHM complexe

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Essai BMW X3 xDrive30d"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Mais mais il peut avoir 4 motrices et n’a pas 7 places….et vous l’avez apprécié? Surprenant.

ART
Invité

Étonnant de ne pas retrouver l’agrément moteur dans les points positifs alors que c’etait le cas par exemple d’un Seat Arona…
L’IHM dans les points négatifs.. Et on est loin d’un article dythirambique comme pour une française… bref un article type LBA..

SGL
Invité

Manifestement pas d’annonce en vue d’abandon du diesel chez BM… ce qui est plutôt une bonne chose vue la taille du bébé (env. 1,8 T).
Et bizarrement, le prix ne semble pas être exagéré par rapport à des nouveaux venus plus petits, mais aux dents longues (un peu trop longues d’ailleurs).
Étonnant pour une référence qu’est le BMW X3 !

SGL
Invité

…et 6 cylindres ! Effectivement, cela finit par devenir rare maintenant.

panama
Invité

Excellente automobile, mais c’est une BMW, donc c’est normal. Effectivement, le client va acheter plutôt des 4 cylindres, au son nettement plus « roturier » (ça claque, ça claque) mais moins chers.
Car sur une BM, comptez pas loin de 10 000 euros d’options si vous voulez avec un équipement en rapport avec l’auto : cuir, surround view, toit ouvrant, siège chauffants etc etc.
Voiture de professions libérales.

SGL
Invité

« Excellente automobile, mais c’est une BMW, donc c’est normal. »
…enfin oui, c’est le cas souvent @panama, il y a des petits bémols ou alors de bonnes généralistes 😉

amiral_sub
Invité

dirait-on cela d’une 114d ?

Pierre
Invité

Avec le 3.0 6 cylindres ….le must !

aimelauto
Invité

toujours dans l’excellence les produits BMW…..!

le trio de luxe allemand a toujours des années d’avance tant commercialement (6 Suv chez Bmw….) que technologiquement avec des interfaces à la pointe.
avec la particularité d’avoir une réputation et des ventes dans toutes les parties du monde.(partout où on va….les modéles du trio allemand sont dans les rues).

SGL
Invité

Moui, le trio allemand fait d’excellente auto… c’est incontestable.
Mais il y en a d’autres qui monte et qui monte… en puissance : Volvo, JLR, Tesla, Alfa, Maserati, DS, et même des généralistes : Kia, Peugeot, etc.
Alors des années d’avance… hummm !?

amiral_sub
Invité

Que cette voiture plaise, ça ne fait aucun doute. Mais technologiquement je ne vois pas d’avance sur des constructeurs autrement plus avancés, c’est très classique : moteur 100% thermique, diesel (probablement bientôt interdit dans pas mal d’endroits)

wpDiscuz