Accueil Finance Barème kilométrique 2018 : pas de compensation de la hausse des carburants

Barème kilométrique 2018 : pas de compensation de la hausse des carburants

770
4
PARTAGER
barème kilométrique 2018

Les barèmes kilométriques applicables en 2018 ont été publiés au Bofip, le 24 janvier 2018 dernier.

Lorsque l’on déclare ses impôts sur les revenus salariaux en France, on peut opter soit pour l’abattement forfaitaire de 10%, soit pour les frais réels. Dans ce dernier cas, les frais liés à l’utilisation de la voiture (ou autre véhicule) pour son travail sont évalués avec le barème kilométrique.

Sont pris en compte les trajets domicile-travail, mais également les déplacements professionnels durant les heures de travail, etc. Le calcul est « relativement » simple et intègre différentes composantes dont la dépréciation du véhicule, son entretien, le carburant, etc. Il sert de base pour l’abattement de l’IR. Mais, également pour les remboursements kilométriques en entreprise (sauf accord particulier).

La version 2018 a donc été publiée sur le Bulletin officiel des Finances publiques-Impôts. Malgré la hausse des taxes sur les carburants et des prix à la pompe qui ont bondi de 7 à 10 centimes le litre au début de l’année 2018, le barème kilométrique reste inchangé par rapport à l’an dernier. Reste à espérer que le barème 2019 les prendra en compte ainsi que la hausse de l’entretien.

Un calcul relativement simple

Si votre trajet domicile-travail comprend un péage, il est possible de l’ajouter moyennant justificatifs (*). Le barème est fonction du nombre de kilomètres parcourus dans l’année, mais aussi de la puissance du véhicule.

Exemple : une salariée fait quotidiennement 34 km aller-retour pour aller de son domicile à son travail, et vice-versa. Elle parcourt donc annuellement 8 225 km pour son travail. Elle possède une voiture de 5 CV fiscaux. La formule est donc : (d x 0,305) + 1 188 soit un abattement possible de 3 697 euros (hors autres frais).

Il faut donc voir si l’abattement forfaitaire de 10% est plus intéressant, ou non, que le forfait kilométrique appliqué à vos déplacements pour le travail.

Barème kilométrique applicable aux voitures (en euros)
Puissance administrative (en CV) Distance (d) jusqu’à 5 000 km Distance (d) de 5 001 km à 20 000 km Distance (d) au-delà de 20 000 km
3 CV et moins d x 0,41 (d x 0,245) + 824 d x 0,286
4 CV d x 0,493 (d x 0,277) + 1 082 d x 0,332
5 CV d x 0,543 (d x 0,305) + 1 188 d x 0,364
6 CV d x 0,568 (d x 0,32) + 1 244 d x 0,382
7 CV et plus d x 0,595 (d x 0,337) + 1 288 d x 0,401

L’indemnité kilométrique est également valable pour un cyclomoteur (sens code de la route) ou une moto de plus de 50 cm3 de cylindrée.

Barème kilométrique pour un cyclomoteur au sens du code de la route (en euros)
Jusqu’à 2 000 km De 2 001 à 5 000 km Au-delà de 5 000 km
d x 0,269 (d x 0,063) + 412 d x 0,146
Barème kilométrique applicable aux cylindrées supérieures à 50 cm3 (en euros)
Puissance administrative (en CV) Distance (d) jusqu’à
3 000 km
Distance (d) de 3 001 km à
6 000 km
Distance (d) au-delà de
6 000 km

1 ou 2 CV

d x 0,338

(d x 0,084) + 760 d x 0,211
3, 4 ou 5 CV d x 0,4 (d x 0,070) + 989 d x 0,235
Plus de 5 CV d x 0,518

(d x 0,067) + 1 351

d x 0,292

(*) Avec la dématérialisation de la feuille d’impôt, on ne transmet plus les justificatifs, mais on peut préciser dans une zone de commentaire le calcul fait. L’administration peut alors vouloir contrôler les déclarations et il faut alors produire les justificatifs.

Illustration : T. Emme/Leblogauto.com

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Barème kilométrique 2018 : pas de compensation de la hausse des carburants"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Béret vert
Invité

C’est très bien que le barème reste inchangé, ça fait déjà cher du kilomètre je trouve !
Si vous trouvez que ce n’est pas assez cher, changez pour une voiture plus économique !

4aplat
Invité

Donc en gros, si tu utilise ta voiture pour aller travailler, c’est un luxe …
Mais ce que nos dirigeants ne savent pas, puisqu’ils roulent au frais du contribuable, c’est qu’il n’y a pas de transport partout …
Perso 1h de route en voiture. Plus de 2h30 si je prends les transports, j’ai fait mon choix …

beniot9888
Invité

J’ai une BMW. Avec un moteur 6 cylindres essence. Et je trouve normal qu’on ne me rembourse pas une fortune, même si ma voiture consomme plus qu’une Clio dci.

Ce n’est pas à la collectivité de payer pour mon train de vie. J’ai choisi ma voiture tout seul, en en connaissant les avantages et les inconvénients. Et je n’attends pas après une ristourne fiscale pour payer mon plein.

Christophe
Invité
Faut être sérieux on ne peut pas s’engager auprès de Bruxelles à réduire la pollution pour éviter une amende et s’engager auprès des autres nations à atteindre les objectifs de la COP21 et favoriser les déplacements en voiture individuelle. http://www.airparif.fr/calculateur-emissions/resultats.php « En Île-de-France, pour un trajet simple de 100 km, j’émets à titre individuel : – marche : 0 g de particules PM10 et 0 g d’oxydes d’azote – vélo : 0 g de particules PM10 et 0 g d’oxydes d’azote – bus : 0,43 g de particules PM10 et 18,1 g d’oxydes d’azote – mode ferré : 0,71 g… Lire la suite >>
wpDiscuz