Accueil Général WRC – Monte Carlo 2018 – ES13 : Ogier passe entre les...

WRC – Monte Carlo 2018 – ES13 : Ogier passe entre les gouttes

1930
9
PARTAGER

Grosse journée encore sur ce Monte Carlo 2018. Après avoir fait un énorme écart ce matin, Ogier a « géré ».

On peut résumer (maladroitement sans doute) la journée à la première spéciale du jour. En effet, la pluie et la neige de la veille ont passé la nuit à se glacer et ont rendu la route plus que glissante. Après, l’alternance d’asphalte propre et de parties sales, humides, glacées, ont rendu le choix des pneus critique.

Une ES9 qui crée les écarts

Dans l’ES9, c’est Mikkelsen, revenu en course après son abandon d’hier (avec plein de pénalités à la clé) qui signe le scratch. Il devance Ogier, 2nd, de 22 secondes. Latvala, 3ème, est à 51 secondes. Mais la grosse surprise est le 4ème de la spéciale. Nucita. Vous ne le connaissez pas ? Normal, le pilote italien évolue en RGT, en Fiat 124 ! Une folie comme le Monte Carlo sait en réserver.

Sordo perd tout le bénéfice de son beau rallye jusqu’à présent. La Hyundai est dehors. Tänak de son côté perd 1 minute 25. Donc, plus de 1 minute sur Ogier ! Voilà de quoi permettre au Français de respirer. Et ce ne sera pas de trop. Tänak se déchaîne par la suite et signe le meilleur temps dans l’ES10, 15 secondes devant Ogier.

Dans l’ES11, tout le monde va aller visiter les bas côtés. Les « non veinards » finissent dans un fossé ou crèvent. Lappi par exemple. Il perd plus de 3 minutes. En revanche, Neuville file dans un champ sans trop de dégâts, Bouffier l’imite, Meeke aussi. Tänak lui-même a fait du hors-piste. Mais il signe le meilleur temps. Ogier de son côté indique ne pas prendre de risque. On le comprend avec l’avance qu’il a. 48 secondes encore.

L’ES11 a pris du retard au démarrage « à cause » des spectateurs. Il faut dire que certains sont prêts à tout pour avoir « la » photo, ou « le » frisson (voire cette vidéo à 2 minutes). Devant ces prises de risque, surtout avec ces conditions glissantes, la FIA impose des zones de plus en plus reculées pour tout le monde. Si on ajoute des spéciales qui demandent de se déplacer, en trouvant l’unique itinéraire autorisé, on se retrouve avec une course à l’échalote pour les spectateurs (sans compter la météo cette année). Il ne faudrait pas trop écarter les spectateurs sous peine de les voir déserter les rallyes, spectacle automobile encore gratuit.

Tänak ne lâche rien

L’ES12 voit Neuville faire le meilleur temps, mais Tänak est 2nd à 2 secondes, Lappi à 2,6 secondes. Ogier lâche encore 10 secondes. Dans l’ES13, Neuville récidive. Tänak est à 10 secondes tandis qu’Ogier est 8ème à 16 secondes.

Au général, Latvala a passé Lappi. Ogier mène avec 33 secondes sur Tänak. Ogier a « joué l’épicier » après la grosse avance qu’il a pris dans l’ES9. Latvala es 3ème à 1 minute 32. Il perd 22 secondes sur Ogier aujourd’hui. Lappi le suit, mais à 4 minutes 38. Meeke ne fait pas trop de coup d’éclat mais est 5ème, 2 secondes derrière Lappi. Mais, il lâche près de 2 minutes sur Ogier. Evans est un peu plus loin, 20 secondes. 59 secondes perdues pour lui aujourd’hui. Neuville perd 1 minute 29 sur Ogier, mais est 7ème à 33 secondes de Evans. De quoi espérer gratter encore quelques points demain.

Bouffier reste 8ème, devant Breen qui perd 3 minute 49 sur Ogier. Kopeky complète le top 10, en WRC2. Demain, près de 64 km de spéciales encore en 4 étapes. De quoi tout bouleverser encore ? Sans doute.

Illustration : WRC, Toyota

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "WRC – Monte Carlo 2018 – ES13 : Ogier passe entre les gouttes"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
salociN
Invité

Ça va être marrant demain matin dans les ES15 et 17 : proche de la frontière italienne, accès unique (décision de l’ACM), TV aux deux passages dont Power Stage quasi impossible à annuler… Ils vont bien s’amuser à éliminer le moindre cheveux qui dépassera des (15 !) rubalises vertes ^^

L’an dernier dans une situation similaire, c’était plus facile à annuler vu qu’il n’y avait pas la TV…

labradaauto
Invité

« la grosse avance qu’il a prise »
merci pour ce beau Monté Carlo. Ogier favori et beau champion déjà connu
mais ce n’est pas terminé, attention cette année, l’EStonie pousse le bouchon ( pression). On a vu des performances assez exceptionnelles. Et puis ces autos !!! fantastiques quand elles sont emmenées par des gamins qui ont une sapristi de pointe de vitesse… de l’audace à rouler à ces allures sur des routes à adhérence vicieuse ( Sordo a mangé lui aussi aïe aïe …)

salociN
Invité

Pauvre Sordo, lui qui pour le coup et contrairement à tous les autres, avait fait un parcours sans faute (enfin je crois), il lui a suffit d’un seul freinage un poil tardif sur le verglas pour ne plus du tout pouvoir repartir le lendemain (et donc au revoir la PS).

Pour certains, le Monte Carlo est vraiment comme Clint Eastwood : impitoyable 😮

salociN
Invité

Pour faire référence à la vidéo de Lappi, dont l’envolée est impressionnante, mais pas si dangereuse que ça pour les spectateurs qui étaient correctement placés (la Yaris n’aurait pas pu les atteindre), il y a au même endroit le cas exactement inverse : https://youtu.be/OI6-NfiJNhA?t=286

Franchement, on n’est pas passé loin du fauchage de l’an dernier…

miké
Invité

@thibault emme, etes vous coincé à Juarez sans connection internet ? Parce que vous avez pas repondu a la question sur l’essai de la m4rs ?

wpDiscuz