Accueil Actualités Entreprise Lotus abandonne son projet chinois avec Goldstar

Lotus abandonne son projet chinois avec Goldstar

800
6
PARTAGER
Lotus

Voici près de 3 ans, Lotus signait un protocole d’accord avec Goldstar pour l’implantation d’une coentreprise de production en Chine. Ce projet est à présent enterré. Ce qui ne signifie pas la fin des ambitions chinoises de Lotus.

Les plans d’expansion de Lotus prévoyaient de s’implanter en Chine pour y produire des véhicules. En priorité le fameux SUV dont on parle depuis si longtemps. En avril 2015 était donc signé avec Goldstar, producteur de camions. Un accord qui prévoyait la mise en place d’une coentreprise pour la production en Chine. Les choses avançaient bon train, avec les autorisations obtenues en février 2017 au niveau de la province de Fujian. Mais l’accord de la NDRC à Pékin a tardé à venir. Et l’association entre Lotus et Goldstar avait prévu ce cas. En cas d’absence d’accord au 23 septembre 2017, le projet était caduque. Les deux partenaires ont néanmoins accepté de prolonger l’attente jusqu’au 31 décembre. Mais toujours aucune nouvelle en provenance de Pékin.

Pas une mauvaise nouvelle

Mais l’absence d’autorisation des autorités chinoises n’est pas une mauvaise nouvelle pour Lotus. En effet, le constructeur britannique a depuis été racheté par Geely. Un puissant propriétaire qui n’aurait sans doute pas apprécié de voir Lotus s’associer à un autre constructeur. L’absence de réponse de la NDRC arrange donc le groupe chinois. De là à dire qu’il a favorisé cette situation…

Pas d’association avec Goldstar donc. Mais cela ne signifie en rien la fin des aventures de Lotus en Chine. Gageons que d’ici peu, Geely et Lotus nous apporteront des précisions quant à leurs projets sur ce sujet, et bien d’autres

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Lotus abandonne son projet chinois avec Goldstar"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ART
Invité

« Pékin bloque le projet chinois de Lotus avec Goldstar » aurait été infiniment mieux adapté comme titre….

Là le titre est trop ambiguë et laisse à penser que ça vient de Lotus l’abandon de son association avec Goldstar alors que c’est Pékin qui tue le truc.

Navigator84
Invité

D’un autre côté Lotus n’a rien fait pour continuer cette collaboration.
Bref Geely a un meilleur réseau à Pékin que Goldstar…

zeboss
Invité

la bonne vieille sauce des pressions amicales à la coco…..
le soviet suprem aux yeux pas si bridés…

AXSPORT
Invité

Ouf……

wpDiscuz