Accueil Bilan Bilan 2017 : Europe

Bilan 2017 : Europe

1860
36
PARTAGER
Bilan 2017 Europe

Toujours secoué par les suites du dieselgate et du brexit, le marché européen affiche  une hausse raisonnable de 3,3% en 2017 avec 15 63­1 687 voitures (UE + EFTA). Mais avec une alerte sur les objectifs d’émissions de CO2.

Hausse de 3,3% donc, et relativement homogène, puisque les seuls pays à déroger à cette hausse sont de façon marginale le Danemark, la Finlande et la Suisse, et de façon plus nette l’Irlande et le Royaume-Uni. Sur les marchés les plus importants, les fortes hausses sont pour la Pologne ou les Pays-Bas.

Sur les ventes par marques (sans détail communiqué pour Opel suite à son changement de groupe), le numéro un continue à être ébranlé et la marque Volkswagen voit à nouveau ses volumes diminuer, et sa part de marché s’éroder de près de 0,5%. Le groupe dans son ensemble perd lui aussi des parts de marché avec le recul d’Audi.

Juste derrière, Renault-Nissan et PSA sont en revanche en bonne forme. Le groupe franco-japonais avec la forte progression de Renault, mais surtout de Dacia. PSA de son côté avec les beaux résultats de Citroën et Peugeot, plus l’intégration d’Opel. Renault est la marque numéro deux devant Ford, qui se fait rattraper par Peugeot… PSA est le second groupe sans intégrer Nissan et Mitsubishi, ou troisième en comptabilisant l’ensemble de l’Alliance.

Ford sur la 3ème marche du podium perd du terrain, en partie imputable à la phase de renouvellement de la Fiesta, et les résultats moyens de certains modèles sur des segments en vogue, comme l’Ecosport.

FCA affiche une progression de plus de 5%, avec de bons résultats pour toutes ses marques diffusées sur tout le continent. Et en partie donc grâce à Alfa Romeo qui passe devant Jaguar, qui pour sa part ne semble pas décoller en Europe malgré XE et F-Pace.

Grâce à ses ventes d’hybrides, Toyota affiche une des plus fortes progressions, mais ne gagne pas de place au classement.

Alerte sur le CO2

La publication des chiffres de ventes est décalée de celle des niveaux d’émissions, et l’on ne connait que début 2018 la moyenne des émissions pour l’année 2016, à 118,1 g/km. Valeur moyenne des niveaux d’émissions des véhicules vendus dans l’ensemble des pays. En baisse de 1,2% par rapport à 2015. Néanmoins, l’ACEA alerte pour 2017. Avec la baisse du diesel (de 50,2% à 45,7% entre janvier et septembre 2017) et la hausse de l’essence, le bilan 2017 risque d’être négatif.

Top 10 annuel par marques

  1. Volkswagen (1 706 369)
  2. Renault (1 150 498)
  3. Ford (1 031 957)
  4. Peugeot (925 113)
  5. Mercedes (893 574)
  6. BMW (827 137)
  7. Audi (826 370)
  8. Fiat (779 534)
  9. Skoda (705 421)
  10. Toyota (673 510)

Ventes par Constructeur (EU/EFTA)

2017 2016 % Var. MS 2017 MS 2016
BMW 827 137 822 724 0,54% 5,29% 5,44%
MINI 215 443 209 116 3,03% 1,38% 1,38%
BMW Group 1 042 580 1 031 840 1,04% 6,67% 6,82%
MERCEDES 893 574 839 779 6,41% 5,72% 5,55%
SMART 98 954 105 295 -6,02% 0,63% 0,70%
DAIMLER 992 528 945 074 5,02% 6,35% 6,25%
ALFA ROMEO 85 691 66 167 29,51% 0,55% 0,44%
FIAT 779 534 746 197 4,47% 4,99% 4,93%
JEEP 108 655 105 015 3,47% 0,70% 0,69%
LANCIA/CHRYSLER 60 805 67 230 -9,56% 0,39% 0,44%
MASERATI 10 029 8 203 22,26% 0,06% 0,05%
FCA 1 044 714 992 812 5,23% 6,68% 6,56%
FORD 1 031 957 1 034 635 -0,26% 6,60% 6,84%
GM 600 904 994 622 -39,58% 3,84% 6,57%
HONDA 140 343 159 187 -11,84% 0,90% 1,05%
HYUNDAI 523 258 505 377 3,54% 3,35% 3,34%
KIA 472 125 435 316 8,46% 3,02% 2,88%
HYUNDAI-KIA 995 383 940 693 5,81% 6,37% 6,22%
JAGUAR 69 473 68 687 1,14% 0,44% 0,45%
LAND ROVER 151 566 153 071 -0,98% 0,97% 1,01%
JAGUAR LAND ROVER 221 039 221 758 -0,32% 1,41% 1,47%
MAZDA 231 925 237 034 -2,16% 1,48% 1,57%
CITROEN 569 728 541 561 5,20% 3,64% 3,58%
DS 45 864 65 656 -30,14% 0,29% 0,43%
OPEL/VAUXHALL (PSA à compter de 07/2017 344 848 N/A 2,21%
PEUGEOT 925 113 864 565 7,00% 5,92% 5,71%
PSA 1 885 553 1 471 782 28,11% 12,06% 9,73%
ALPINE 7 0,00%
DACIA 472 800 421 644 12,13% 3,02% 2,79%
LADA 5 167 4 009 28,89% 0,03% 0,03%
MITSUBISHI 114 182 117 086 -2,48% 0,73% 0,77%
NISSAN 566 191 550 584 2,83% 3,62% 3,64%
RENAULT 1 150 498 1 101 221 4,47% 7,36% 7,28%
RENAULT-NISSAN 2 308 845 2 194 544 5,21% 14,77% 14,50%
SUZUKI 244 877 202 949 20,66% 1,57% 1,34%
LEXUS 44 339 44 658 -0,71% 0,28% 0,30%
TOYOTA 673 510 593 760 13,43% 4,31% 3,92%
TOYOTA Group 717 849 638 418 12,44% 4,59% 4,22%
AUDI 826 370 830 933 -0,55% 5,29% 5,49%
PORSCHE 73 456 71 172 3,21% 0,47% 0,47%
SEAT 400 968 350 508 14,40% 2,57% 2,32%
SKODA 705 421 663 147 6,37% 4,51% 4,38%
VOLKSWAGEN 1 706 369 1 721 899 -0,90% 10,92% 11,38%
AUTRES 4 982 4 574 8,92% 0,03% 0,03%
VOLKSWAGEN Group 3 717 566 3 642 233 2,07% 23,78% 24,07%
VOLVO 303 312 291 473 4,06% 1,94% 1,93%
AUTRES JAPONAIS 36 755 38 902 -5,52% 0,24% 0,26%
TOTAL 15 631 687 15 131 778 3,30%

Ventes par pays

2017 2016 %Var.
ALLEMAGNE 3 441 262 3 351 607 2,7
AUTRICHE 353 320 329 604 7,2
BELGIQUE 546 558 539 519 1,3
BULGARIE 31 244 26 370 18,5
CHYPRE 13 080 12 671 3,2
CROATIE 50 412 43 015 17,2
DANEMARK 221 818 222 917 -0,5
ESPAGNE 1 234 931 1 147 009 7,7
ESTONIE 25 020 22 429 11,6
FINLANDE 118 581 119 000 -0,4
FRANCE 2 110 748 2 015 177 4,7
GRECE 88 083 78 873 11,7
HONGRIE 116 265 96 552 20,4
IRLANDE 131 355 146 649 -10,4
ITALIE 1 970 497 1 825 892 7,9
LETTONIE 16 692 16 359 2
LITUANIE 25 865 20 320 27,3
LUXEMBOURG 52 775 50 561 4,4
PAYS-BAS 417 075 381 885 9,2
POLOGNE 486 352 416 123 16,9
PORTUGAL 222 134 207 330 7,1
REPUBLIQUE TCHEQUE 271 595 259 693 4,6
ROUMANIE 105 083 94 919 10,7
ROYAUME-UNI 2 540 617 2 692 786 -5,7
SLOVAQUIE 96 085 88 163 9
SLOVENIE 70 892 63 674 11,3
SUEDE 379 393 372 318 1,9
UNION EUROPEENNE 15 137 732 14 641 415 3,4
ISLANDE 21 277 18 442 15,4
NORVEGE 158 650 154 603 2,6
SUISSE 314 028 317 318 -1
EFTA 493 955 490 363 0,7
EU + EFTA 15 631 687 15 131 778 3,3

Poster un Commentaire

36 Commentaires sur "Bilan 2017 : Europe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Kaiser Sauzée
Invité

Je pensais Renault plus loin que ça de VW en ventes européennes.
Si nos constructeurs continuent à bien bosser l’écart pourrait encore se réduire.
Mais ils ont le plus gros marché et ça leur confère un avantage certain. Surtout que les allemands ont la fibre patriotique, eux…!

SGL
Invité

Peugeot est proche de Ford, Citroën ne baisse plus et DS devrait faire de même pour 2018 et progresser plus nettement en 2019.

SB28
Invité

Pour DS, les volumes de vente de DS3 vont encore ralentir. Les DS4 et DS5 pourraient disparaître du catalogue. Pas sûr que les volumes de DS7 Crossback compensent, à défaut du gain financier pour la marque. Dans le groupe, la situation d’Opel sera probablement à surveiller…

SGL
Invité

La DS 5 va disparaître des chaînes dès le mois de mai prochain… La DS 4 en juillet.
La DS 3 Crossback entre en scène début 2019.
Possible qu’une DS 6 berline de la taille d’une A4 serait prêt dès fin 2019 et une nouvelle DS 4 compacte prêt dès fin 2020 !?

SGL
Invité

Le niveau de Smart est inquiétant.
Vite le SUV !

SGL
Invité
SGL
Invité

Le SUV… un type de véhicule unanimement décrié pour des multiples raisons mais absolument plébiscité dans les choix des ventes. 😀

beniot9888
Invité

Faut croire que les acheteurs y trouvent leur compte, même si les « experts » n’arrivent pas à le comprendre.

Invité

Oh, les experts n’ont aucun probleme a le comprendre: sentiment de securite apporte par la position haute, et style plus sexy que les monospace. On ajoute un soupcon de naivete laissant penser qu’on pourra se sortir des pistes boueuses ou enneigees, et on a la raison du succes des SUV.

Thibaut Emme
Admin

Personnellement je rajouterais que par rapport à un break (segment dont je raffole personnellement), on « monte » dans la voiture et on ne descend pas (pour quelques centimètres, il y a une réelle différence) et on est plus assis.
Le volume du coffre va être peu ou prou le même (exemple : Clio 4 Estate, 4,26m pour 445 litres, Captur 4,12m pour 455 litres. Ou Kadjar 4,45m pour 472 l ou 527 avec kit gonflage, Megane Estate 4,62m pour 521 litres (580 selon norme)).

Voilà pourquoi, personnellement, je pense que les SUV prennent plutôt des parts aux breaks qu’aux monospaces.

SGL
Invité

Ok messieurs et si je peux me permettre, je rajouterais : nous vivons de plus en plus en zone urbaine ou la place est compté, les autos pour la même habitabilité doivent obligatoirement être plus longue de 20-30 cm et 10 cm de largeur en plus.
Les parkings, box, emplacement de voiture n’ont pas augmenté depuis 50 ans.
Les parkings souterrains des bâtiments des trente glorieuses n’acceptent difficilement une Megane Estate de 4,62m, pourtant du segment C donc encore une compacte ! 😯

aimelauto
Invité

et davantage de hauteur et de visibilité aux places arrière…où on a si souvent l’impression d’etre engoncé dans les berlines ……le SUV a encore de l’avenir !

SGL
Invité

Exact ! et avec les 80 km/h sur route radarisée tous les 200 mètres ça ne va pas changer la donne de sitôt.

SGL
Invité

Jaguar déçoit aussi.

Ami204
Invité

Dacia
Lada
Renault
Alpine
grpe Renault
Nissan
Infiniti
Mitsubishi
grpe Nissan
Renault-Nissan

bzep
Invité

Du coup nous n’avons pas les ventes infiniti pour l’alliance en Europe, dommage et manque !

Greenevans
Invité

A déduire des ventes de Subaru pour ‘autres japonais’…

wpDiscuz