Accueil Général WTCC – Qatar 2017 : Björk et Volvo champions

WTCC – Qatar 2017 : Björk et Volvo champions

616
1
PARTAGER
Bjork_champion_2017_WTCC

Citroën parti, on pensait que ce serait le tour de Honda. Patatras, c’est Volvo et Björk qui enlèvent les deux titres WTCC 2017.

Pour les deux dernières courses au Qatar, Volvo a rappelé le multiple champion du monde Yvan Muller. Dans les coulisses de l’équipe habituellement, Yvan a pris le volant avec pour mission de protéger Thed Björk d’une attaque de « Norbi » Michelisz.

Preuve que ce retour agite les foules, de pseudo-supporters de Michelisz ont décidé de sortir la machine à insultes et à menaces sur les réseaux sociaux. Mais il en fallait plus pour impressionner Muller.

Lors des qualifications, un premier tournant du championnat s’est joué. En effet, bien qu’en super forme pendant les essais libres, Michelisz se retrouve avec un souci de frein en qualif. Impossible de réparer pour l’écurie Honda et Norbi ne peut faire mieux que 11ème. La pire place peut-être. Le 10ème a au moins la chance de partir en pole de la course d’ouverture. Le 11ème, part 11ème des deux courses.

Les 3 pilotes Volvo, Castburg, Muller et Björk se qualifient pour la Q3. Huff sur Citroën C-Elysée privée et Guerrieri sur Honda Civic complètent le top 5. Ils se battront pour la pole. Gleason pour sa part sera en pole de la première course grâce à sa 10ème place.

Au final, Guerrieri signe la pole position devant Castburg et Huff. Björk ne peut faire mieux que 4ème, devant Muller qui montre qu’il a toujours la « grinta ».

Course d’ouverture : Chilton devant Bennani

Gleason est donc en pole, devant Filippi, Richard, Bennani et Chilton. Suivent les 3 pilotes Volvo avec Muller devant Björk et Castburg. Puis, Guerrieri, Michelisz et Coronel 12ème.

A l’extinction des feux, Gleason s’élance bien, Filippi aussi. En revanche Kris Richard reste scotché sur la ligne et se fait vite passer par Bennani et Chilton. Bennani passe d’ailleurs Filippi qui se trouve côte-à-côte avec Chilton.

Derrière, le train bleu est en marche. Muller a ouvert la porte à Björk. L’Alsacien et Castburg protègent le leader. Mais Huff se glisse entre les deux. Castburg commence à faire « bouchon » sur les deux Honda.

Magnifique dépassement de Bennani au début du 2nd tour (sur 10). Il fait l’extérieur à Gleason et s’installe en tête. Chilton de son côté fait l’intérieur à Filippi pour la 3ème place. C’est la bataille pour le titre des indépendants qui se joue là.

Au début du 3ème tour, Guerrieri demande à Michelisz de le laisser passer pour qu’il attaque Castburg. Chilton imite Bennani et fait l’extérieur à Gleason au même endroit que le Marocain. Michelisz laisse passer Guerrieri pour voir s’il peut passer les Volvo…

Muller résiste à Huff à plusieurs reprise malgré le lest maximum (80kg) embarqué par les Volvo. Il montre qu’il n’a rien perdu de son coup de volant. Guerrieri essaie aussi des freinages sur Castburg mais rien ne passe.

Chilton est revenu derrière Bennani, mais il ne reste que 3 tours. Derrière, Muller s’est un peu débarrassé de Huff. Castburg a toujours Guerrieri et Michelisz à ses basques. Si la course en reste là, Bennani reprendrait la tête du trophée des indépendants pour 2,5 points sur son poursuivant, Chilton.

A l’entrée du 8ème tour, Chilton se porte à la hauteur de Bennani. Les deux Citroën du Sébastien Loeb Racing sont côte-à-côte et se touchent même. C’est assez léger comme contact et le combat est superbe. Enfin un peu d’action. Bennani reste devant.

Mais Chilton s’accroche et refait l’intérieur à Bennani. C’est propre, et cela passe. Chilton prend la tête et va tenter de faire un petit écart maintenant. Guerrieri laisse repasser Michelisz vu qu’il n’a rien pu faire sur Castburg. Huff attaque de nouveau Muller qui résiste sans coup férir.

Chilton aborde le dernier tour avec plus de 1,6 seconde d’avance sur Bennani. Gleason s’accroche à sa 3ème place devant Filippi et Björk.

Chilton l’emporte ! Il devance Bennani et Glaeason. Filippi prend la 4ème place, Björk la 5ème devant Muller 6, Huff, Catburg, Michelisz et Guerrieri. Ses problèmes de frein en qualif coûtent très cher à Michelisz qui compte désormais 16,5 points de retard sur Björk. Ce dernier n’a besoin que de finir 4ème pour être assuré du titre. Ou de finir devant Michelisz, ce qui est bien parti vu que Michelisz partira 11ème de la course principale.

Course principale : Guerrieri gagne, Björk titré

Sur le circuit de Losaï, il n’est pas simple de doubler. La première course l’a montré. Partir en pole est un sacré avantage, à condition de ne pas se louper. Est-ce que Guerrieri va jouer les bouchons pour permettre à Michelisz de remonter ? Pas évident.

Guerrieri fait un superbe départ « dans le coup de feu ». Huff aussi, et il se porte à l’intérieur de Castburg qui doit le laisser passer. Derrière, Chilton a un contact avec Muller qui est envoyé sur Bennani ! La course au titre de meilleur privé est faussée d’entrée.

Muller a un souci sur sa Volvo visiblement, il a du mal à rester en ligne derrière Chilton. Richard en profite et le passe. A la fin du premier tour, Guerrieri mène devant Huff, Castburg, Björk, Chilton, Richard. Muller est 7ème juste devant…Michelisz. Muller ne semble pas s’être laissé décrocher pour aller bloquer Michelisz, mais qui sait ?

Björk passe Castburg (qui n’a pas opposé de résistance) au cours du 2nd tour (sur 12). Puis le petit train se met en place. Au 5ème tour, Bennani jette l’éponge. Le contact viril avec la Volvo de Muller dans le premier virage a eu raison du bouclier avant de la Citroën. Cela a entaillé le pneu avant droit qui est crevé. Abandon et perte du titre de meilleur privé. Il glisse même à la troisième place provisoire.

A la mi-course, Muller fait toujours son job en maintenant Michelisz derrière. Le Hongrois est désormais à près de 10 secondes de son coéquipier, leader de la course.

La course suit un train-train un peu ennuyeux. Pour une dernière course, elle manque d’attaques, de rebondissements.

Guerrieri l’emporte devant Huff et Castburg ! Björk lui a rendu la place conformément à la tactique Volvo. Chilton prend la 5ème place, devant Richard, Muller et Michelisz. Filippi et Michigami complètent le top 10.

Björk est donc titré devant Michelisz. Au championnat constructeurs, Volvo l’emporte sur Honda.

1 BJÖRK Thed 283,5
2 MICHELISZ Norbert 255
3 CHILTON Tom 248,5
4 GUERRIERI Esteban 241
5 CATSBURG Nicky 238,5
6 BENNANI Mehdi 234
7 HUFF Rob 215
8 MONTEIRO Tiago 200
9 GIROLAMI Néstor 112
10 EHRLACHER Yann 90
11 CORONEL Tom 69
12 FILIPPI John 48
13 GLEASON Kevin 47,5
14 MICHIGAMI Ryo 20
15 MULLER Yvan 16

Chilton remporte le titre de meilleur privé devant Huff et Bennani. Guerrieri qui a commencé privé pour finir officiel en remplaçant de Monteiro, prend la 4ème place, loin derrière. Le Sébastien Loeb Racing remporte le titre des écuries privées.

Fin de cycle pour le WTCC ?

Cette année 2017 fut un peu « bizarre ». Citroën s’en va après un règne sans partage. Honda était désigné pour leur succéder mais Monteiro a connu un gros pépin santé. Guerrieri l’a remplacé au pied levé, mais Björk s’était déjà fait une belle avance qu’il a su gérer.

Ce qui est aussi bizarre, c’est l’ambiance un peu morose sur cette dernière course. Ok chez Volvo on fait la fête. Mais les autres pilotes ont tendance à faire grise mine. C’est par exemple la dernière course de Coronel avec son écurie après 4 ans ensemble. C’est peut-être d’ailleurs la dernière course de Coronel en WTCC tout court !

Avec d’autres privés, ils vont se tourner encore plus vers le TCR. Le WTCC va devoir s’en rapprocher pour survivre. La fin d’un cycle semble là.

A noter qu’en un seul weekend, Muller a réussi à se hisser à la 15ème place du championnat ! Et si Volvo le convainquait de revenir l’an prochain ?

Illustration : WTCC

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "WTCC – Qatar 2017 : Björk et Volvo champions"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
klm
Invité

félicitations a polestar cyan racing, a yvan muller pour sa compétitivité et au sébastien loeb racing pour son doublé pilote et écurie indépendant.

ainsi qu’au champion thed bjork qui a réussi l’ascension du stcc au wtcc.comme quoi les « vieilles » silhouettes solution F du TTA ont joué un rôle formateur.

wpDiscuz