Accueil Constructeurs WEC 2018 : Rebellion de retour en LMP1

WEC 2018 : Rebellion de retour en LMP1

594
10
PARTAGER

Le Rebellion Racing a annoncé son retour en LMP1 dès la super-saison 2018-2019 du WEC. Avec du beau monde au volant.

Rebellion Racing a récupéré, lors d’un passage éclair en LMP2, une situation assez mal engagée en début de saison 2017 du WEC pour finir avec la totale soit les titres équipe et pilotes. Privée de concurrence en LMP1, Rebellion Racing s’était associé à Vaillante cette saison tout en ne cachant jamais son souhait de revenir dès que possible en LMP1. Le départ précipité de Porsche a fait le reste.

Une pléiade de pilotes

En effet, la catégorie LMP1 revit grâce aux privés. Et Rebellion ne pouvait laisser passer d’aubaine d’aller chercher des victoires au général, au Mans ou ailleurs. Pour y parvenir, l’équipe suisse a mis tous les atouts de son côté en annonçant des pilotes de premier plan : (de gauche à droite sur l’image) Thomas Laurent (révélation 2017), Gustavo Menezes (en direct de chez Signatech Alpine), André Lotterer (merci Porsche), Neel Jani (merci Porsche – bis – et de retour au bercail), Bruno Senna (qui revit) et Mathias Beche (jeune valeur sûre). Quant à Nicolas Prost, fidèle de Rebellion à bien des égards, on en est sans nouvelle pour le moment.

L’auto sera quant à elle présentée dans le cadre du prochain salon de Genève. Il pourrait s’agir du fruit d’une collaboration avec Oreca avec un moteur Gibson.

Source et image : Rebellion Racing

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "WEC 2018 : Rebellion de retour en LMP1"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
akouel
Invité

en effet, ils ont une belle brochette de pilotes ! Reste à savoir avec ils vont rouler : on ressort les R one? ou la Ginetta sera de la partie (il me semble que 6 châssis ont été vendus, et sauf erreur, tous n’ont pas été annoncés)

fez
Invité

Je penche plus pour une Oreca dérivée de la 07 (lmp2), ou des R-one remise à niveau (toujours avec les connaissance de la 07)

akouel
Invité

Vu la présence de porsche durant la soirée, il y a des chances que rebellion ait trouvé son moteur 🙂

samuel
Invité

Euhhhh Oreca , il ne travaille pas avec l’ équipe Toyota pour la LMP1 ?

Donc Oreca et Toyota ne bosse plus ensemble ?

gigi4lm
Invité

Quel moteur ?

gigi4lm
Invité

Ma question était pour akouel

akouel
Invité

Aucune idée pour le moment, ce n’est que des on dit (mais en juillet dernier, les derniers on dit que porsche quittera le wec en fin 2017 se sont avérés exactes)
la rumeur (qui date un peu à première vue) est sortie de cet article sur endurance info, dont voici le lien :
http://www.endurance-info.com/fr/la-soiree-rebellion-en-photos/
Affaire à suivre, mais en général ce site est dans le vrai (et régulièrement sourcé ici !)

samuel
Invité

Euhh Oreaca ne travaille pas avec Toyota sur la LMP1 ?

Si Oreca bosse pour Rebellion , alors il y a eu rupture avec Toyota !

Je n’ ai pas étais mis au courant par le blog auto 🙂

fez
Invité

Oreca gère effectivement la partie « exploitation » de la voiture ; ils ne sont pas impliqué dans la conception et le développement. Mais c’était déjà le cas quand Rebelion faisait rouler les R-One développées par Oreca, donc il n’y a pas de raison que ça change.
Les règles de confidentialité doivent être très strict du coup c’est pas dit que les ingés ayant développé la R-One et les LMP2 aient vu plus de chose que le « simple spectateur »

Thibaut Emme
Admin

Tout à fait @Fez, et surtout, Oreca est l’un des acteurs majeurs du sport auto.
Vous pensez bien qu’ils ont l’habitude de tout cela et évite les conflits d’intérêt.

Entre les moteurs préparés par leur soin, les châssis opérés (mais pas forcément conçus), les châssis conçus (mais opérés par d’autres), etc. On trouve du Oreca un peu partout en sport auto.

wpDiscuz