Accueil Constructeurs chinois Vers une association entre GAC et Nio

Vers une association entre GAC et Nio

509
0
PARTAGER
Nio ES8 (2018)

A peine Nio a-t-il commercialisé son premier modèle de « grande » diffusion qu’il semble intéresser d’autres constructeurs. La start-up vient ainsi de signer un accord de coopération avec le géant GAC (Guangzhou Auto).

Depuis quelques jours, Nio a donc commercialisé en Chine son SUV électrique ES8. Et la petite start-up multiplie les accords, non seulement avec des acteurs de la voiture connectée, mais aussi avec des constructeurs. Ainsi, Nio est déjà associé à Changan qui va produire l’ES8 en attendant l’installation de sa propre usine, et l’obtention d’une licence.

Le nouvel accord avec GAC va un peu plus loin, car il s’agit ici d’une réelle coopération, sous la forme d’une coentreprise, GAC NIO New Energy Automotive Co., Ltd.. L’investissement des deux partenaires sera au total de 1,28 milliard de yuan (164 millions d’euros), et l’accord stipule entre autres qu’ils peuvent également acquérir des parts de l’autre partenaire.

Cette nouvelle coentreprise est bien entendu centrée sur le véhicule électrique. Avec une orientation sur les composants. GAC et Nio prévoient ainsi de concevoir, produire et commercialiser ensemble ces motorisations électriques ainsi que des composants électroniques. Comme des bornes de recharge ou des stations d’échange de batterie ? Nio a en effet dévoilé avec l’ES8 un système d’échange qu’il compte déployer en Chine dans les années à venir. La compatibilité de véhicules issus du groupe GAC rendrait ce déploiement plus rentable.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz