Accueil Sécurité EuroNCAP : encore des 5 étoiles

EuroNCAP : encore des 5 étoiles

1069
7
PARTAGER
EuroNCAP_Toyota_Yaris

L’EuroNCAP n’a pas distribué que des mauvais résultats. 5 voitures dont la « vieille » Toyota Yaris, ont obtenu les 5 étoiles.

Toyota Yaris : 5 étoiles – 83% 80% 63% 57%

Débutons par la Toyota Yaris. Ce n’est pas une auto de l’année (lancement en 2011) et l’EuroNCAP a décidé de la tester de nouveau, comme la DS 3 ou la Fiat Punto. Mais, contrairement à ces voitures, la Toyota Yaris arrive à conserver les 5 étoiles.

En protection des adultes, on notera que la Yaris n’obtient pas une note faramineuse (notamment à l’arrière) mais, protège globalement bien. De plus, elle possède un AEB urbain qui lui donne des points de bonus. En protection des enfants, il y a, comme souvent, un souci avec la tête du mannequin 10 ans qui glisse de l’airbag et vient taper les montants intérieurs.

Le choc piéton est plutôt bon si on considère que la Toyota Yaris ne possède pas d’AEB typé piéton. Mais le capot est « accueillant » en son centre. Reste les bords et les montants du pare-brise qui sont durs et font baisser la note. Cette dernière reste suffisamment élevée pour garder l’étoile qui va avec.

Côté aides à la sécurité, Toyota a fait évoluer sa Yaris. Elle dispose d’un AEB inter-urbain, ainsi qu’une alerte de franchissement de ligne. Cela compense l’absence en série d’un limiteur/régulateur de vitesse. Au final, malgré 6 ans de carrière, la Toyota Yaris conserve ses 5 étoiles. Chapeau.

EuroNCAP_Hyundai_Kona

Hyundai Kona : 5 étoiles – 87% 85% 62% 60%

Le Kona protège bien ses occupants adultes. En effet, l’EuroNCAP note principalement une protection contre le coup du lapin à l’arrière moyenne. Pas d’AEB urbain pour le Kona mais 87% tout de même. En protection des enfants, que du bon (5/5) ou du satisfaisant (4/5). La tête du mannequin 10 ans glisse là aussi de l’airbag en choc latéral mais ne vient pas frapper les montants.

En choc piéton, le Hyundai Kona ne peut compter que sur sa conception. Mais l’EuroNCAP note que le centre est « gentil » avec le piéton. Côtés et pare-brise ne le sont pas. 62%, le Kona pourrait faire mieux avec un AEB piéton mais ce n’est pas le cas. En aides à la sécurité, rappel de bouclage ceintures avant et arrière, alerte de franchissement de ligne et limiteur/régulateur de vitesse suffisent pour finir d’atteindre les 5 étoiles.

EuroNCAP_Kia_Stinger

Kia Stinger : 5 étoiles – 93% 81% 78% 82%

On reste dans le groupe Hyundai/kia avec la superbe Stinger. La berline énervée de Kia chouchoute ses passagers adultes. On notera surtout le coup du lapin (toujours lui) à l’arrière. C’est un souci récurrent des voitures modernes qui ont des appuie-têtes souvent plus petits et basiques qu’à l’avant. Ici, la présence d’un AEB urbain rajoute des points.

Pour les enfants, c’est un peu moins bon avec des tensions trop fortes au niveau des cous, mais aussi des pressions trop fortes sur les thorax. Rien de rédhibitoire mais c’est à noter. En choc piéton, la note est relevée par la présence d’un AEB type piéton. En plus, la Kia Stinger a un capot actif qui se soulève en cas de choc. Cela lui donne un bon 78% qui la place dans le top 15 de l’année sur ce poste.

Les aides à la sécurité sont complètes par rapport à ce que demande/exige l’EuroNCAP. Enfin presque car – stupidement – le rappel de bouclage des ceintures est réservé à l’avant. Mais, alerte de franchissement de ligne, AEB inter-urbain, limiteur/régulateur de vitesse sont là pour assurer les points. Si elle n’est pas dans le top 10 de l’année, la Kia Stinger se place tout de même dans les 15 premières voitures testées environ.

EuroNCAP_BMW_6GT

BMW Série 6 GT : 5 étoiles – 86% 85% 81% 59%

Bon résultat d’ensemble pour la BMW Série 6GT. Néanmoins, on aurait pu s’attendre à mieux sur la protection des adultes. Deux gros points noirs sont soulignés par l’EuroNCAP. Les jambes du conducteur sont exposées aux blessures. La faute à un airbag de genoux qui ne se déploie pas assez vite ! BMW réagit en expliquant que ce déploiement tardif n’a jamais été observé. Pas rassurant.

L’autre point noir est le choc latéral contre un poteau. Visiblement, les montants enfoncés viennent taper les épaules du conducteur malgré l’airbag rideau et coûtent des points. Malgré le bonus pour présence d’un AEB urbain, la BMW Série 6 GT ne score « que » 86%. C’est grosso-modo le score du Hyundai Kona, ou même du Citroën C3 Picasso qui lui se passe d’un AEB pour atteindre ce score.

En protection des enfants, c’est mieux avec juste une note moyenne sur la décélération tu thorax du mannequin 6 ans. Le choc piéton remonte le niveau avec un capot actif qui met pratiquement tout en vert en cas de choc. Ne reste que le haut de la calandre et le bord du capot qui restent trop durs. Mais, avec un AEB piéton, la BMW Série 6 GT grimpe à 81% la plaçant dans le Top 5. Les aides à la sécurité comportent un AEB inter-urbain, des rappels de ceintures avant/arrière et un limiteur/régulateur de série.

Au final, sans le souci sur l’airbag de genoux conducteur, cette BMW Série 6 GT serait au niveau de la Série 5. Mais à ce niveau de prix, un souci d’airbag est-il normal ? A suivre.

EuroNCAP_Jaguar-F-PACE

Jaguar F-Pace : 5 étoiles – 93% 85% 80% 72%

On termine par la meilleure 5 étoiles de cette nouvelle palanquée de résultats. Le Jaguar F-Pace protège bien les adultes même si on peut noter de moins bonnes notes pour les adultes à l’arrière. Encore une fois, coup du lapin et des compressions trop importantes au niveau du thorax.

En protection des enfants, là aussi c’est une bonne note. Le Jaguar perd des points sur des tensions trop importantes sur les cous des bambins, mais cela reste globalement très bon. Du côté du choc piéton, pas de capot actif ici mais un résultat assez bon. On notera les deux coins de la calandres très durs, ainsi que le début du capot. La présence d’un AEB type piéton améliore la note.

En aides à la sécurité, le Jaguar F-Pace dispose des 4 éléments qu’apprécie et note l’EuroNCAP. Avec le Jaguar F-Pace, bizarrement non testé l’an dernier lors de son lancement, l’EuroNCAP termine sans doute l’année 2017.

Bilan 2017

Au total, en 2017, 64 véhicules ont été testés, en version « de base » ou avec paquet de sécurité pour 6 d’entre eux. 1 seule voiture ne récolte aucune étoile, la Fiat Punto. Son âge y fait beaucoup. La Ford Mustang avait pris seulement 2 étoiles (très dangereuse pour les enfants !) mais Ford a rajouté des équipements de série et gratté une troisième étoile.

17 voitures ne décrochent que 3 étoiles. Pour beaucoup, c’est le choc piéton et les aides à la sécurité qui pêchent. L’EuroNCAP voulant imposer le freinage d’urgence, cela semble logique.

7 voitures « seulement » n’ont que 4 étoiles. Là encore, c’est souvent les « aides » à la sécurité qui pénalisent la note globale. Enfin, 44 voitures décrochent 5 étoiles.

Illustration : EuroNCAP

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "EuroNCAP : encore des 5 étoiles"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

J’imagine qu’avec les nouveaux barèmes, n’avoir que 3 ou 4 étoiles est un résultat presque bon !?

SGL
Invité

C’est-à-dire : 3 étoiles c’est correct, 4 c’est bon, 5 c’est excellent !

zafira500
Invité

Ou tout simplement :
3 étoiles : t’as pas assez bien payé,
4 étoiles : t’as bien payé,
5 étoiles : merci, je vais enfin pouvoir passer mes vacances aux Maldives. 🙂
(C’était une boutade, hein. Quoique…).

SGL
Invité

🙂 oui

gigi4lm
Invité

5 étoiles : merci, je vais enfin pouvoir passer mes vacances aux Maldives.

… dans un 5 étoiles ? 🙂

r.burns
Invité

On peut simplement dire que 3 étoiles c’est nettement moins sécurisant que 5

wpDiscuz