Accueil Berlines Tokyo 2017 : Toyota Century

Tokyo 2017 : Toyota Century

1224
5
PARTAGER
Toyota Century (2017)

C’est un salon de Tokyo riche en nouveautés et en symboles que nous prépare Toyota, qui fait monter la pression au fil de ses annonces. Après la Crown, c’est une berline encore plus symbolique qui sera en effet renouvelée, pour fêter ses 50 ans : la Toyota Century. Le haut de gamme en version 100% japonaise.

Haut de gamme de Toyota, la Toyota Century est méconnue en Europe, et dans le reste du monde en dehors du Japon. Et pour cause, durant sa carrière déjà longue de 50 années, elle n’a jamais été officiellement exportée. 50 ans cette année donc, mais seulement deux générations, puisque la première version a vécu de 1967 à 1997, avec un important restylage entre temps.

La Toyota Century est une berline haut de gamme à part. Pas de luxe clinquant, pas de fantaisies… et pas d’éléments imposés par une quelconque volonté de séduire un client chinois, européen ou américain. La Century reste, et devrait encore rester l’icône d’un certain pouvoir au Japon et se pose aujourd’hui comme la seule berline de très haut de gamme 100% japonaise. A des années lumières d’une Lexus LS pensée pour les Etats-Unis ou la Chine… Bien entendu, cette conception limite sa diffusion, mais tel n’est pas le but. Véhicule d’image, on la comparera plus dans son esprit à une Rolls-Royce qu’à une vulgaire Classe-S…

Toyota Century (2017)

Et en matière d’évolution, la Century semble se poser en reine du monozukuri… La ligne reste toujours identifiable, même si elle cède à une certaine modernité en abandonnant par exemple ses rétroviseurs au bout du capot ou des phares à LED. Mais son allure générale soulignée d’un bandeau chromé ou sa calandre ornée du phénix, symbole de la maison impériale reste la même. Malgré un dessin de la zone custode / malle arrière quelque peu « phantomesque ». L’écoulement du temps est clairement différent pour la Century. Ainsi, son style modernisé est directement issu du concept Toyota FS Hybrid, dévoilé au salon de Tokyo… 2011. Avec 5335 mm, elle s’allonge de 65 mm (idem pour l’empattement de 3090 mm). Elle gagne aussi 40 mm en largeur (1930 mm).

L’intérieur est lui aussi hautement traditionnel, et ne cède pas à la débauche d’écrans ou de chromes. Quelques touches de bois sans surcharge, une planche de bord très horizontale, et un espace essentiellement dédié aux passagers arrière. Car la Century ne s’apprécie qu’avec un chauffeur. Les deux places sont séparées par un imposant accoudoir avec rangement et tablettes, qui peut si besoin se relever pour accueillir un troisième passager. Ce qui sera sans doute rarement le cas. Toyota ne montre d’ailleurs pas le véhicule dans cette configuration… L’écran central, qui commande climatisation, musique, etc) est surmonté d’aérateurs. Il forme une sorte de totem, qui fait donc aussi office de séparation avec l’avant. Poignées souples à l’ancienne, petit rideaux blancs… et sièges habillés de velours. Mais aussi un système audio avec 20 haut-parleurs…

Toyota Century (2017)

La Toyota Century était la seule berline japonaise équipée d’un V12. C’est terminé. Retour au V8, comme la première génération donc, de 5 litres de cylindrée. Un V8 oui, mais hybride

Source : Toyota

 

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Tokyo 2017 : Toyota Century"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Prince Vaillant
Invité

Vous avez remarqué Thérèse, il y a une deuxième couche à l’intérieur…

zafira500
Invité

Très Rolls dans son esprit, mais pas vilaine cette auto.

SAM
Invité

Un automne au japon?

KifKif
Invité

Moche et triste, j’espères au moins que c’est une bonne auto °-(

amiral_sub
Invité

Extérieur classique et conservateur. Intérieur comment dire… Les mots me manquent… Je comprends qu’ils n’essayent même pas de l’exporter

wpDiscuz