Accueil Drift Masato Kawabata remporte la première FIA Intercontinental Drifting Cup

Masato Kawabata remporte la première FIA Intercontinental Drifting Cup

620
0
PARTAGER
FIA Intercontinental Drifting Cup Odaiba 2017

La première compétition internationale de Drift organisée par la FIA, l’Intercontinental Drifting Cup, s’est déroulée le 1er octobre au coeur de Tokyo. Même si l’échelle est encore assez modeste, le résultat est intéressant et prometteur pour l’avenir. Sans surprise, les Japonais ont dominé les débats même si les Russes se sont montrés des adversaires coriaces.

Organisation réussie

Pour cette première, la FIA a confié l’organisation aux promoteurs du D1 GP, et c’est à Odaiba que cette première édition a été organisée. Une épreuve phare du D1 GP a lieu chaque année sur ce grand parking situé non loin du centre de Tokyo. S’il ne s’agit pas du tracé le plus intéressant de la saison, ce lieu est facilement accessible et offre le maximum de visibilité, un point important pour cette première.

Les organisateurs ont parfaitement relevé le défi et l’opération s’est déroulée sans faille, si ce n’est une participation assez modeste du public si l’on compare à la manche du D1 se déroulant au même endroit. Pour une première, on ne peut pas trop s’en plaindre, tout étant à faire en terme de notoriété pour cette nouvelle compétition internationale.

L’assistance ne manquait cependant pas de visages connus, jusqu’à Jean Todt qui s’était déplacé en personne pour montrer que l’intérêt de la FIA n’est pas feint.

Bataille russo-japonaise

Le plateau, que nous avions détaillé lorsqu’il a été annoncé, était un peu inégal, reflétant les différences de niveau entre les différentes régions du monde. On peut regretter que les Etats-Unis n’aient pas eu une présence plus compétitive, mais cela viendra peut-être si la mayonnaise prend. Ce n’était cependant pas rédhibitoire puisque le championnat  D1 GP japonais, le plus compétitif du monde, avait dépêché ses poids lourds avec la présence de Masato Kawabata et Daigo Saito, les maîtres de la discipline, ainsi que les hommes en forme du moment, Masashi Yokoi et Ideyuki Fujino.

Face à eux, les hommes forts des divers championnats d’Asie du Sud-Est étaient un peu juste encore, mais les deux stars russes, Arkady Tsaregratsev et Georgy Chievchyan, ont donné du fil à retordre à leurs hôtes.

Masato Kawabata sur Nissan GT-R R35 a remporté la victoire au classement général des deux jours qu’a compté la compétition, au cumul des manches Tanso (solo) et Tsuiso (duel). Il devance un surprenant Arkady Tsaregratsev qui s’est permis le luxe de remporter la compétition de duel le dimanche avec sa Nissan Skyline R34. Diago Saito termine troisième au général mais peut se consoler avec le meilleur score du classement Tanso. Yokoi et Fujino encadrent  Chievchyan pour compléter le top 6.

Signalons également les bonnes performances du Chinois de Hong Kong Charles Ng et du Thaïlandais Daychapon Toyincharoen, un ton en dessous des suscités cependant.

Dans l’ensemble, le spectacle devant un public connaisseur fut bon et l’idée de cette coupe internationale validée. Il faudra maintenant attendre la suite des événements pour savoir si le concept tient la route sur la durée.

FIA Intercontinentai Drifting Cup Odaiba 2017

Crédit images : FIA International Drifting Cup

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz