Accueil Finance Toyota investit dans le service de VTC Grab

Toyota investit dans le service de VTC Grab

486
0
PARTAGER

Toyota vient d’entrer au capital de Grab, plate-forme de transport à la demande (mêlant taxis et VTC) implantée en Asie du Sud-Est, aux côtés de Softbank et Didi Chuxing. Le constructeur a ainsi investi dans la start-up via l’intermédiaire de sa maison de commerce Tsuho (dont il est le premier actionnaire) et de son fonds Next Technology en participant à sa dernière levée de fonds.

Lancée en 2012 à Singapour, la start-up propose des services de location et de partage de voitures et de motos, ainsi que des services de taxi et de covoiturage, dans sept pays asiatiques, avec 1,2 million de conducteurs au total.

Une levée de fonds d’un montant proche des records

Grab espère lever 2,5 milliards de dollars (2,1 milliards d’euros) via cette opération. L’investissement dont le montant n’a pas été communiqué s’ajoute aux 750 millions de dollars levés en septembre 2016. Le chinois Didi Chuxing, spécialisé lui-aussi dans les VTC, et le japonais SoftBank, d’ores et déjà investisseurs de Grab, vont tous deux apporter jusqu’à deux milliards de dollars ((soit 1,7 milliard d’euros) dans ce nouveau tour de table.

La start-up compte également rassembler près 500 millions de dollars ((430 millions d’euros)  auprès d’autres investisseurs, ce qui en fera le cas échéant, le montant le plus important levé en une seule fois en Asie du Sud-Est lors d’un tour de table financier.  L’objectif est de renforcer sa domination face à Uber dans la région et de développer sa plateforme financière. La société revendique une part de 95% du marché de la réservation de VTC, via ses applications VTC Grab et son service de paiement GrabPay, et 72% du marché de la réservation de voitures privées sans chauffeur en Asie du Sud-Est.

De source proche de la société, Grab sera valorisé plus de six milliards de dollars à l’issue du tour de table.

Collaboration Toyota / Grab dans le domaine des datas

Le groupe automobile nippon a annoncé parallèlement le lancement d’une collaboration avec Grab dans le domaine des datas via la mise en place d’un programme pilote.

Toyota installera ainsi son logiciel TransLog sur 100 voitures de location gérées par Grab, permettant aux entreprises d’analyser les modes de conduite et d’améliorer l’accès aux services connectés. L’objectif sera d’analyser les données des véhicules de la flotte afin de pouvoir proposer de nouveaux services aux chauffeurs tels que financement, assurance, maintenance prédictive. Grab propose d’ores et déjà des services de micro-financement permettant aux conducteurs d’acheter des téléphones, et les aide  à ouvrir leur premier compte en banque.

Toyota anticipe la disparition progressive du propriétaire particulier

Le marché potentiel est gigantesque pour l’un et l’autre des deux partenaires. Grab assure des millions de trajets chaque jour, opérés par 1,2 million de chauffeurs, dans 87 villes de 7 pays d’Asie du Sud-Est, de la Thailande à Singapour (siège de la start-up). La région est devenue un enjeu majeur pour les start-ups technologiques, qui cherchent à capter un marché de plus de 600 millions de personnes.

Si le secteur de la réservation de VTC est dominé à l’heure actuelle par des start-ups, les constructeurs automobiles tels que Toyota, Volkswagen et General Motors s’allient désormais à ces fournisseurs de services afin de se préparer à la disparition progressive du concept de propriétaire particulier de véhicule et de son modèle économique associé.

Sources : Toyota, Reuters
Crédit Illustration : Grab

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz