Accueil Bilan Forte baisse de la fréquentation pour le salon de Francfort 2017

Forte baisse de la fréquentation pour le salon de Francfort 2017

858
54
PARTAGER
Salon de Francfort 2017 - IAA 2017

Boudé par certains constructeurs, le salon de Francfort a bien tenté d’attirer de nouveaux exposants : constructeurs chinois, équipementiers, acteurs des nouvelles technologies… Mais rien n’y fait, le public a lui aussi en partie déserté la Frankfurter Messe en cet automne, avec une baisse de la fréquentation de 13% par rapport à l’édition 2015 de l’IAA.

Vitrine de l’industrie automobile allemande, le salon de Francfort n’a pas réussi à faire le plein d’exposant après un salon de Paris 2016 lui aussi boudé par quelques constructeurs. Peugeot, Citroën, Nissan, Infiniti, Mitsubishi, Chevrolet, Cadillac, Fiat, Alfa Romeo, Jeep, Rolls-Royce étaient ainsi aux abonnés absents. En échange, les visiteurs pouvaient aussi admirer les dernières nouveautés des chinois Chery ou Wey. Ainsi que les stands de multiples équipementiers ou encore l’espace New Mobility World dédié aux nouvelles technologies et nouvelles mobilités. Malgré tout le salon annonçait un total de 1 000 exposants, contre 1 100 il y a deux ans, et l’ambiance semblait bien moins festive sur place. D’autant que les nouveautés n’ont pas forcément déclenché l’enthousiasme.

Résultat de l’absence de certains exposants ? Sans doute pas car tous les constructeurs allemands étaient bien présents. Perte de prestige de l’industrie automobile allemande ? On peut l’imaginer. Car les visiteurs ont donc eux aussi boudé en masse le grand salon de Francfort…. 810 000 visiteurs ont donc fait le déplacement, contre 930 000 en 2015. Soit une baisse conséquente de 12,9%. Plus forte que celle subie en 2009 en pleine crise.

Un désamour des salons qui semble donc se confirmer alors que les nouveaux modes de communication, l’organisation d’événements dédiés par les marques gagnent du terrain.

Le prochain salon de Francfort sera organisé du 12 au 22 septembre 2019, avec des journées réservées à la presse les 10 et 11.

Source : VDA

Poster un Commentaire

54 Commentaires sur "Forte baisse de la fréquentation pour le salon de Francfort 2017"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Prince Vaillant
Invité

A un moment faut juste prendre conscience que les bonbonnières à piles et autres horreurs autonomes ne déchaînent pas les passions…

Christian
Invité

ou peut-être que des « voitures » de 500, 600 ou 700 CV coûtant 100’000, 200’000 ou 300’000 € n’intéressent pas les ‘masses populaires’…

KifKif
Invité

??? Moi dans un salon c’est les seules que je vais regarder !!!

ART
Invité

Pareil, sinon, les voitures de tous les jours, tu les vois en concession ou dans la rue et tu vas pas en salon, si tu n’as rien pour te faire rêver ou d’intéressant…

beniot9888
Invité

Au contraire, je m’intéresse beaucoup plus à celles qui sont « des bonbonnières à piles ou des bétaillères mazout ».

Parce que ce sont celles que les gens vont acheter. Et que je trouve qu’il est encore plus difficile de réussir une voiture qu’on va devoir réussir à vendre à 1800000 exemplaires en 7 ans qu’une voiture de 1000 chevaux qu’on va vendre à 150 exemplaires à quelques stars du showbiz, émirs du Qatar et footballers.

Chacun ses goûts.

KifKif
Invité
« je trouve qu’il est encore plus difficile de réussir une voiture qu’on va devoir réussir à vendre à 1800000 exemplaires en 7 ans qu’une voiture de 1000 chevaux qu’on va vendre à 150 exemplaires  » Bien sur, il est « facile » de fabriquer à la main un véhicule, « l’ingénierie » consiste aussi à produire en masse, avant-tout, même … Mais au salon, autant regarder de près des oeuvres d’art hors de portée et voir face à face les Koenigseggs et la Bugatti me semble plus intéressant (émotionnellement) que de comparer une VW Polo et une Kia Rio visibles dans n’importe quelle concession…… Lire la suite >>
beniot9888
Invité

J’avoue que la Bugatti m’a fait de l’œil, ce qui est très rare pour moi, pour ce genre de voiture. 🙂

Mais désolé, vous pouvez garder les Koenigseggs, les Pagani, les Lamborghini, les Gumpert…

ART
Invité

C’est très discutable beniot, l’ingénierie et les compétences ne sont pas les mêmes…

Après pour voir des voitures de tous les jours, tu as besoin d’un salon ? La première concession venue devrait répondre à tes questions…

Thibaut Emme
Admin
En fait, voit-on la même chose dans un salon et dans une concession ? Oui et non 🙂 Dans un salon, on peut passer de la concession Citroën à la concession Mini, Dacia, Mercedes, etc. Et ainsi aller bien plus vite dans une comparaison si on cherche un véhicule d’un gabarit précis. Et, dans un salon, il y a moins de contrainte sur certaines marques que dans des concessions. Il y aura toujours les « intouchables » pour le grand-public, mais dans l’ensemble, on peut approcher des véhicules dans un salon que l’on ose même pas demander dans une concession (ou qu’on… Lire la suite >>
miké
Invité

Top marques … *vomi*

Thibaut Emme
Admin

D’ailleurs, sur le Mondial de Paris, les constructeurs généralistes, que l’on peut voir en concession pourtant, réalisent des centaines (voire plus d’un millier) de ventes, et des milliers de prises de contact (et redirection en concession).
C’est bien que la voiture de « monsieur tout le monde » en salon cela fonctionne.

Et c’est je pense la raison de la moindre fréquentation de Francfort cette année. Bcp de constructeurs ne sont pas venus.

Ce que j\'en dit...
Invité

Ils ne sont pas venus parce que Francfort, c’est des cathédrales à la gloire de l’automobile allemande avec les autres blaireaux dans des halls périphériques.
Le salon européen le moins intéressant.
Même Paris est beaucoup mieux.
Allez à Genève !

Jdg
Invité
Des voiture tjs plus mondiales donc aussi plus fades , de l’électrique qui n’apportera jamais aucune sensation, de l’électrique de partout qui rend nos voiture tjs plus confortable et sans besoin d’action humaine, des routes où on peut même pas rouler à la limitation vu qu’il y a un dos d’âne ou rond point tous les trois mètres et des bouchons interminables vu la hausse des véhicules, bref je m’arrête là pas fait pas s’étonner que la passion auto disparaisse. Ah oui j’ai pas parlé de la pseudo opinion publique qui nous faut croire que c’est  » pas bien  »… Lire la suite >>
marc
Invité

Je ne vois pas de lien avec une baisse de passion automobile.
J’ai personnellement une Zoé pour aller au boulot la semaine et une 106 s16 préparée piste pour tourner le weekend.
Je ne vois pas où est la passion automobile le lundi matin dans les bouchons.
Et oui la voiture « c’est pas bien », ça engorge les villes, ça rejette des particules fines, ça tue des gens, ça coûte une fortune en entretien et assurances.
IL faut changer.

amiral_sub
Invité

je ne vois pas en quoi l’electrique n’apportera aucune sensation. N’importe quelle recherche sur youtube montre l’inverse

Jdg
Invité

@marc vous avez une deuxième voiture passion, c’est loin d’être le cas général. Ça n’a va pas à l’encontre de se que j’ai dit. Pour le reste les voitures sont indispensables donc changer comment ?
@amiral: y a pas de passion dans l’électrique et le les voiture autonomes. Accélérer à fond en ligne droite et avoir toute la puissance d’un coup pour être collé au siège ça amuse que les kékés. Ça n’engage que moi, après

wizz
Membre

…..surement que l’emplacement du salon serait « trop excentré » de Francfort…

.

Clin d’oeil à Greg, qui nous expliquait les raisons de la chute de fréquentation du salon de Paris, dont une des raisons était l’emplacement excentré du lieu par rapport à Paris. C’est vrai que La Porte de Versailles est très très très excentrée de Paris (peut-être que Greg n’a jamais mis les pieds à Paris, et aurait confondu entre Porte de Versailles et Chateau Versailles…)

Thibaut Emme
Admin

« vous êtes caustique monsieur Pierre » 😉

Salva
Invité

C’est normal: ce n’est plus un salon de l’auto, mais un salon des bétaillères mazoutées.

Thibaut Emme
Admin

Vous oubliez les « bétaillères électriques pour bobos richissimes qui captent indûment les impôts payés par les pauvres » 😉

ART
Invité

Le fond du sujet reste le même…

beniot9888
Invité

Faudrait savoir ! Je croyais que les passionnés, les « vrais », n’allaient voir que les supercars, de toute façon ?

Et si en 2017, il y avait des électriques et des SUV pour ruiner le salon, il me semble qu’en 2007, c’était les monospaces. Et qu’en 1997, il y avait encore (et encore) le même ratio voitures nulles de non passionnés qui n’y connait rien/supercars.

Car malheursement, les pauvres n’ont aucun goût et n’achètent jamais de Mc Laren.

Salva
Invité

C’est sûr que ce sont les plus modestes qui achètent des électriques. Les riches roulent en Dacia Sandero, tout le monde le sait…

SGL
Invité

Enfin des Zoe et Leaf de moins de 10.000 € ça existe !
Et encore, ce n’est que le début.
Et pouvoir 100 km pour un 2€ sans polluer cela commence à être intéressant pour le « pauvre » comme pour l’intérêt général.

Béret vert
Invité

L’électricité est subvention en France. Ha oui ça ne coûte rien c’est l’Etat qui paye.

miké
Invité

Plus pour longtemps, grace aux copains de macron a l’europe.

Amiral_sub
Invité

Ah bon. J’en apprends tous les jours. EDF est pourtant une entreprise privée. Sur ma facture je vois des taxes dont la cspe. C’est une subvention… inversée. Tu peux éclairer ma lanterne ?

Salva
Invité

Vous oubliez la location des batteries et tous les accessoires nécessaires pour recharger pour éviter le risque de surtension dans une maison un peu âgée…

beniot9888
Invité

La location de batterie, c’est tous les mois. Mais seulement sur certains modèles, pas tous. L’équipement électrique, c’est une bonne fois pour toute. Et pour ce qui est de la voiture, La Centrale regorge de Leaf, Smart EV, C-zéro, 1008, Ion… au kilométrage faible et en dessous des 10 000 €

Il y a même une Mia, si vous êtes aventureux. 8000 Km au compteur, pour 8000 €.

Salva
Invité

L’auto électrique est fortement subventionnée par le contribuable: on peut inclure dans le prix la part d’impôts qui partent pour mettre en place toute l’infrastructure nécessaire à faire arriver l’énergie nucléaire aux autos…la location de la batterie, c’est déjà quelques centaines de deutchmarks par mois…que l’on roule ou non d’ailleurs (grosse différence avec un moteur essence).

wizz
Membre

….et les mois suivants, tu peux aussi rouler 2 fois plus sans devoir payer 2 fois plus pour la location de la batterie. Là aussi, grosse différence avec un moteur essence….

Salva
Invité

Si on ne roule pas on paye quand même . Bonjour l’économie. Sans compter les milliards de subventions publiques sans quoi personne n’en voudra…

wizz
Membre

et le mois suivant, tu peux faire 2 fois plus de km, sans payer davantage. Les km non roulés précédemment ne sont pas perdus…

maintenant, si tu ne roules pas pendant 36 mois consécutifs, pendant toute la durée du contrat de location de batterie, alors effectivement, tu auras payé 36 mois de location de la batterie sans rouler….

Salva
Invité

Il faut ajouter aussi le prix d’une location d’une auto familiale capable d’emmener la famille en vacances, l’auto nucléaire n’étant pas un véhicule polyvalent…

Thibaut Emme
Admin

Ah bon on ne peut pas partir en vacances en Zoe ? Ou Leaf ? Tesla ? Ou meme e-Nv200 evalia ? C’est interdit ?

Salva
Invité

Je vous souhaite bien du courage pour partir en famille à l’autre bout de la France en auto nucléaire…et surtout évitez l’autoroute , elles n’aiment pas ça. Et en plein hiver, faire 100 km c’es déjà pas mal (en étant seul !) en Zoé. Une auto nucléaire n’est ni propre, ni polyvalent: c’est pour que madâme puisse aller à son travail pas loin de son logement; pour les longs trajets on sortira la bétaillère mazoutée de 2 tonnes qui fait tant pour la planète… Et si elle a quelques années, ses performances en autonomie s’amoindrissent.

Thibaut Emme
Admin

« c’est pour que madâme puisse aller à son travail pas loin de son logement »
« la bétaillère mazoutée de 2 tonnes »

Ok, je vois on sort les poncifs. Ca clôt le semblant de débat.
Pérorez donc tout seul sur ces véhicules « nucléaires » comme vous dites.

ART
Invité

C’est pas forcément déconnant, suffit de voir les poids qu’atteignent pourtant des compactes ou berlines mid-range…

Thibaut Emme
Admin

Art, le poncif n’est pas sur le 2 tonnes…
mais sur le fait que forcément famille = « bétaillère » (on rappelle que ce sont pour les animaux ???)
Et que la voiture électrique c’est forcément madame (avec en plus un accent grave) qui va bosser « pas loin ».
Bref de bons gros clichés pourris qui font qu’il n’est pas possible de discuter.

ART
Invité

Thibaut, tu sais très bien que c’est une formule courante, et que c’est pas déconnant de se dire tout de même que les familles ont ce genre de véhicule !! (à raison !). Au même titre de dire que – pour l’instant – un véhicule électrique c’est souvent pour de la proximité…
Les clichés ne sortent pas du chapeau ! Stop aussi avec le déni de réalité, et il faut appeler un chat, un chat… Trop de barratin politicard, ça n’aide pas non plus !

Salva
Invité
Les poncifs, c’est vous qui les alignés: l’auto nucléaire, c’est pas cher, c’est polyvalent et ça ne pollue pas, alors que les faits montrent l’inverse. De même une famille n’est pas obligée de trimbaler par monts et par vaux 2 tonnes de matières et un moteur avec 36 turbos et 5 injecteurs pour promener 4 ou 5 personnes et leurs bagages. Cela devrait être interdit des autos de tourisme de ce poids indécent, alors qu’on parle sans arrêt d’écologie et de sécurité. L’auto nucléaire, fortement subventionnée par le contribuable car sinon elle serait hors de prix, perd de son autonomie… Lire la suite >>
wizz
Membre

une bonne grève des bonnets rouges bloquant les raffineries, et on constatera que la voiture thermique n’est pas très polyvalente non plus (ou si les pays producteurs font exploser le prix du baril, ou tout simplement sa raréfaction naturelle, tôt ou tard…)

http://c8.alamy.com/comp/AAMTEN/1970s-temporarily-closed-out-of-gas-sign-by-gas-station-pump-during-AAMTEN.jpg

.

http://www.pgh.fr/images/cms/Image/panneau-prix-station-service.jpg

remplacer le premier chiffre 1 par le 2, et on constatera que la voiture thermique deviendra très très très peu polyvalente (combien iront passer des week end par ici 2x600km, des semaines de RTT par là 2x1200km, et des vacances ailleurs 2x2500km, en voiture)

Salva
Invité
Dans 1 Kg d’essence on a autant d’énergie que dans 30 kg de batteries alimentées par une énergie dont on ne sait que faire de ses déchets. Bonjour la polyvalence…surtout si les centrales doivent être arrêtés pour cause de vétusté, sans compter les problèmes liés à l’informatique. En Iran, en 2010, un virus a réussi, entre autres, à prendre le contrôle d’automates industriels et à changer les paramètres de fonctionnement de centrifugeuses pour l’enrichissement d’uranium du programme nucléaire controversé du pays. En accélérant leur vitesse de rotation, certaines vont s’abimer, d’autres seront littéralement détruites. Ceux qui ont conçu le virus… Lire la suite >>
wizz
Membre

http://c8.alamy.com/comp/AAMTEN/1970s-temporarily-closed-out-of-gas-sign-by-gas-station-pump-during-AAMTEN.jpg
et ici, il y a…..0kg d’essence, zéro énergie, et aussi zéro polyvalence

ceci dit, ce sera très écologique, zéro pollution…

.

http://www.liberation.fr/futurs/2016/11/27/la-suisse-vote-contre-une-sortie-acceleree-du-nucleaire_1531224
quant aux Suisses, en 2016!, qui souhaiteraient la fermeture des centrales françaises à leur frontières. No comment….

Raymond Boncoin
Invité
Et pourtant le salon de Genève, me semble-t-il, n’accuse pas de déficit de frequentation et a même enregistré une légère hausse de frequentation. Les raisons doivent être plurielles : * jeunes generations moins proches du monde automobile en raison d’une baisse de moyens financiers * sur-représentation des constructeurs nationaux à Paris et à Francfort (Genève étant neutre de ce point de vue) * trop de teasings et de fuites calibrées avant l’inauguration de modèles dans les salons d’où absence de surprise donc de charme * difficulté pour les masses populaires d’approcher les véhicules les plus courus (meme si cela relève… Lire la suite >>
wizz
Membre
Ce n’est pas forcement un problème de sur-représentation des constructeurs nationaux aux salons de Paris ou de Francfort. C’est surtout que le marché est « verrouillé » par les constructeurs nationaux qui accaparent une grosse part du marché, puis quelques mastodontes prennent l’essentiel du reste. Beaucoup de constructeurs se partagent les miettes restantes…. Les marges pour les constructeurs généralistes sont souvent faibles, surtout lorsqu’on n’a pas une bonne image en béton. Il faut vendre beaucoup de voitures dans l’année pour amortir les couts fixes (le réseau de distribution par exemple) ou les couts indirects (la publicité ou la présence à un salon… Lire la suite >>
wpDiscuz