Accueil Ecologie Bonus/Malus : le nouveau barème 2018 fait mal

Bonus/Malus : le nouveau barème 2018 fait mal

2814
30
PARTAGER

Annoncé il y a quelques semaines, le malus se durcit. Il débute désormais dès 120 g de CO2/km.

Malheureusement, ce nouveau bonus/malus ne prend en compte toujours uniquement le CO2. Pour les particules, les NOx et autres polluants, il faudra encore attendre (si cela vient un jour…).

Actuellement, le malus débute à 127 g de CO2/km et vaut alors 50 euros. Pour ce niveau, en 2018, il en coûtera 173 euros. Le premier malus, 50 euros toujours, passe à 120 g/km. Tout est décalé de 7 grammes vers le bas jusqu’à 183 g/km.

Après, on passe à un niveau supérieur à 10 000 euros avec 10 290 euros, puis 10 500 au-delà de 185 g/km.

Le diesel stupidement favorisé, encore

Assez stupidement, ce bonus/malus favorise les moteurs diesel en défaveur des moteurs essence. En effet, il ne prend en compte que le CO2. Une idiotie alors que le diesel est justement montré du doigt pour une pollution aux particules et aux NOx.

Heureusement, le pendant de ce renforcement du malus est une prime de conversion dont l’assiette est élargie à tous ceux qui changent un « vieux » diesel pour un véhicule plus « vertueux ».

Source et illustration : Ministère

Poster un Commentaire

30 Commentaires sur "Bonus/Malus : le nouveau barème 2018 fait mal"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Amiral_sub
Invité

Les grandes villes luttent (mollement) contre les nox avec les pastilles, l’état les favorise. Drôle!

SGL
Invité

Le meilleure Bonus/Malus est le prix du carburant.
Cela m’étonnerait qu’une 911 ou GTi moderne et sophistiquée pollue plus qu’une énorme PHEV essence a 130 sur autoroute sur plus de 500 km.
Un ami qui roule en Léon Cupra DSG 290 ch me parle de consommation ridicule en 6e sur autoroute… c’est presque une voiture écologique, pourtant d’après le malus Français, elle sort des enfers !
Pendant ce temps des vieux diesels non ou mal dépolluer roule pendant 30 ans sous nos nez !

Akitus
Invité

On a des précision sur les primes pour véhicule électrique car je n’ai pas tout compris.
Actuellement on a 600 euros de bonus et 4000 euros de prime. Est-ce que cela change en 2018 ?

Akitus
Invité

Je voulais dire 6000 euros de bonus et 4000 euros pour la destruction d’un diesel.

rico
Invité

De toute façon ce n’est qu’un moyen supplémentaire pour nous ponctionner du fric.Comme pour les radars , l’état se fiche éperdument du résultat , tout ce qui compte c’est rentrer toujours plus du pognon….C’est a se demander ce qu’ils en font .

wizz
Membre
RICO
Invité

Vous avez oublié les prestations sociales pour les racailles de banlieues qui sont si bien choyées dans notre beau pays ou ceux qui bossent payent pour ceux qui nous pourrissent la vie .

wizz
Membre
bien sûr que la liste des prestations de l’Etat est longue comme un jour sans pain (ni vin ni boursin) mais on ne change pas la nature de l’homme. On cite sans difficulté comme exemple des choses que les autres ont profité comme anormale, et sans jamais se remettre en cause et citer les choses qu’on a soi-même profité, abusé, que l’on considère comme normal. Des lunettes de vue à changer tous les ans, des cures thermales au frais de la princesse, aller à l’hôpital pour faire un examen en taxi-ambulance (remboursé) au lieu de taxi normal (pas remboursé) ou… Lire la suite >>
neutre
Invité

J’ai une solution miracle pour que l’état ne ponctionne plus, roulez a la vitesse autorisé!!! Non, mais sérieux peuple français, arrêté de crier au loup. C’est trop compliqué de respecté les limites de vitesse , distances de sécurité et autres.
Si ils abusent avec les systèmes de « répression » c’est qui’ils y a eux trop d’abus, alors arrêté d’abusé et eux ils arrêteront d’abusé avec leurs systèmes abusifs.

AXSPORT
Invité

Un impôt supplémentaire quoi………

Twin Spark
Invité

Plutôt que ce système de bonus malus qui n’a que des défauts, l’État ferait mieux de doubler la TIPP et aligner diesel et essence. Ainsi les automobilistes commenceront peut être à réduire leur consommation et leurs émissions. Quand je vois le nombre de 4×4 et la vitesse à laquelle roulent les voitures (pour au mieux gagner 10 minutes sur 4 heures de route, au pire être rattrapé par les vélos au prochain feu rouge…), j’ai la démonstration quotidienne que les carburants sont trop bon marché.

wizz
Membre

je me rappelle d’un débat présidentiel il y a pas si longtemps que ça, avec la fameuse phrase « moi président, je baisse le prix du carburant… »

SGL
Invité

Le populisme est généralement plus efficace pour une réélection que des mesures nécessaire et coercitives. 😉

Fuck le CO2 ?!?
Invité

L’alignement diesel / essence va arriver rapidement.
Après, on va arrêter de nous bassiner avec le diesel favorisé.
Et tant pis pour le réchauffement climatique.
A flûte, on n’y a pas pensé…

SGL
Invité

Faut espérer qu’il aura (enfin) une meilleure répartition.
Essence / hybride / Électrique pour les villes et les centres interurbains
Diesel (auto lourde) / essence (auto légère) pour les longs et trajets sur autoroute.

SGL
Invité

Je connais une collègue, (désolé ça fait misogyne) madame adore les petits diesels pour faire de la ville et faire moins de 5.000 km par an !!!
… Mais pourquoi ???? D’après elle : « le diesel ne calle pas dans les embouteillages et on fait moins souvent le plein » et, encore d’après elle, « le diesel monte mieux les côtes » !!! (en fait, elle compare turbo diesel VS essence poussif atmosphérique)
Ce cas n’est pas isolé malheureusement !

Fuck le CO2 ?!?
Invité

Il me semble que ce qu’elle a dit est factuel…

Même si économiquement à 5000kms/an, elle n’a aucune chance de la rentabiliser.

SGL
Invité
Enfin @Fuck le CO2 ?!? Ce comportement est néfaste dans l’intérêt général ! Et le pire dans l’histoire est qu’il est encouragé par les gouvernements depuis plus de 40 ans. Pour donner un (bon) signal, il faudrait même que le litre de diesel coûte 1 centime de plus que le sans-plomb. Je me rappelle d’une étude de l’automobile magazine de plus de 10 ans déjà, disais que 77 % des gens qui achetait des diesels se trompaient dans l’économie supposée de ce carburant à cause du surcoût d’achat et de l’entretient, pourtant les ventes frôlaient les 80 %. Quand on… Lire la suite >>
wizz
Membre

parfaite pour…la voiture électrique
ne cale pas
juste un branchement quotidien au retour à la maison, tout comme on le fait pour son smartphone ultra léger, ultra plat…et ultra rikiki batterie
beaucoup de couple à faible régime, donc beaucoup de puissance à faible régime, excellent pour monter les côtes

sinon, sait elle ce qu’est une boite automatique…

Fuck le CO2 ?!?
Invité

Pas faux.

Sauf que une prise dans le garage en milieu urbain…
Essayez de l’obtenir.

Perso, je ne roule pas en électrique uniquement à cause de ça (et du coût global aussi, prenez vos calculettes).
Je ne saurais la recharger, sans frémir ou me faire des noeuds au cerveau.

wizz
Membre
parce que pendant des décennies, il n’y avait pas de voitures électriques. Il n’y avait pas un gros poste consommateur d’électricité dans les garages, dans les parkings souterrains des immeubles d’habitation…. La seule chose qui consomme de l’électricité dans les parkings souterrains de ces immeubles, c’est l’éclairage, inclus dans les charges des parties communes, à répartir ensuite aux différents habitants de l’immeuble. Une faible installation électrique suffit alors, et ça ne coute presque rien aux habitants (de l’immeuble) Dans les immeubles actuels, essaie donc de bricoler dans ton box (voire en faisant ton business), en branchant sur la prise commune,… Lire la suite >>
Béret vert
Invité

Ca ne concerne pas que les femmes. Beaucoup d’automobilistes ne juraient que par le diesel, plus facile à conduire (couple, démmarage en côte, etc).

SGL
Invité

Bien sûr ! @Béret vert
Le côté pratique plus les tarifs du carburant alléchant encourage tout ça.
Mais bon sens ! Que tout ces gens essayent une fois une VE s’ils ne dépassent pas 5.000 km par an, enfin sauf s’ils font les 5.000 km d’une seule traite 😉 😀

wizz
Membre

pas entièrement
à cause du couple plus élevé, l’effort des ressorts sur les disques d’embrayage est plus important. Il faut forcer davantage lorsqu’on débraye, et davantage de controle à faire pour relacher l’embrayage

SGL
Invité

Tout-à-fait @Twin Spark
Bonne réflexion, et courageuse, parce qu’impopulaire.
En 2008, quand le pétrole dépassait les 147 dollars, l’homme en général a brutalement fait des miracles pour économiser les carburants, rien qu’aux Etats-Unis les trucks firent, 4 ans plus tard (temps nécessaire que la R&D débouche sur la série) des progrès de 30 à 40 % sur la consommation de leurs modèles.
Malheureusement, l’homme est plus sensible à préserver son portefeuille que la nature.

Fuck le CO2 ?!?
Invité

Puisque l’homme est plus sensible à réserver son portefeuille que la nature, alors pénalisons économiquement les dits mauvais comportements.

Encore faut-il regarder la globalité de la question.
A relire l’interview de C. Tavares.
(ce qui ne défend ni ne condamne le diesel au passage pour les grincheux)

wpDiscuz