Accueil Art automobile 34e Festival Bugatti : réunion de Pur Sang à Molsheim

34e Festival Bugatti : réunion de Pur Sang à Molsheim

1473
13
PARTAGER

Ce weekend passé avait lieu à Molsheim, le 34e Festival Bugatti, organisé par l’association : Enthousiastes Bugatti Alsace. Cet évènement annuel qui se produit chaque année à la mi-septembre, rassemble pour 3 jours, des possesseurs de Bugatti de l’Europe entière, voir plus loin encore. C’est également l’occasion pour les fans de Bugatti, de s’en mettre plein les yeux avec le plus grand rassemblement mondial de Pur Sang, et de quelques autres…

L’évènement a lieu à Molsheim en Alsace, berceau de la marque, mais également foyer de Bugatti SAS, constructeur de la Chiron.

Cette année, la Bugatti type 57G Tank était à l’honneur. Cette voiture, dérivée d’un modèle de route, gagna les 24h du Mans en 1937 avec les pilotes Jean-Pierre Wimille et Robert Benoist à la vitesse moyenne de 137 km/h. Mais 2017 marque également le 70e anniversaire de la mort du fondateur Ettore Bugatti qui nous quittait le 21 aout 1947. Et oui, l’année de naissance d’une certaine firme au cheval cabré…

Pour les participants, le point de rendez-vous était le vendredi à la place de l’hôtel de ville. C’était probablement le meilleur endroit pour immortaliser les bolides, d’une part parce qu’il y avait bien moins de monde que le dimanche, et d’autre part parce que la météo était bien plus clémente.

Le samedi, était marqué par une visite sur la tombe d’Ettore Bugatti, puis par une ballade dans les Vosges et sur la magnifique route des vins, pour arriver au circuit de l’anneau de Rhin pour des séances de roulage. Enfin le dimanche, après un retour sur Molsheim, les voitures étaient présentées individuellement devant un jury au parc des Jésuites, à quelques pas du centre-ville de Molsheim.

Les modernes :

Bugatti SAS s’est également associé à l’événement en y présentant la première Veyron, ainsi que la dernière de la marque, la Chiron. 2500 chevaux à elles deux…

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter l’association organisatrice : Enthousiastes Bugatti Alsace

Lire également : Francfort 2017 Live : Bugatti Chiron « 42 seconds » [vidéo]
Et aussi : Molsheim: Bref passage chez Bugatti

Crédit photos : Bernard Muller / le blog auto

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "34e Festival Bugatti : réunion de Pur Sang à Molsheim"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Gautier Bottet
Editor

Merci merci…

Dommage, pas de photos de la Type 57 Tank.

Thibaut Emme
Admin

Ce que je trouve épatant, c’est que des « arrière-grand-mamies » de plus de 100 ans (ou près de 100 ans pour d’autres) continuent de rouler et de bien rouler (pour avoir vu une Type 13 récemment en course historique).

Belle réunion de « fers à cheval » en tout cas ! 🙂

panama
Invité

Le grand coupé noir – une 57 ? – est une merveille. Mon Dieu mais qu’elle est belle de partout !

Thibaut Emme
Admin

Ah non. Vu la calandre c’est plutôt une Delahaye Type 135 🙂

Thibaut Emme
Admin

Mais j’avoue qu’elle est « bizarre » car les nombreux coupé « sport » n’avaient pas ce genre de fenêtres et le pare-brise était en 1 morceau.
On dirait un très chouette mix entre une Type 135 et une Typ 57, ou la rencontre des deux rivales 🙂

Thibaut Emme
Admin
Elle est superbe oui. Elle est même plus à mon goût que le plus connu Type 135 Competition Court Teardrop Coupe by Figoni et Falaschi (ouf !) qui est tronqué à l’arrière. Il y a même une autre Type 135 (bleue) mais en Coach (et non coupé 😛 ) avec vitres arrières. La De Dietrich (enfin celle en photo) se reconnait à sa croix de Lorraine (d’où le nom de Lorraine-Dietrich une fois que les de Dietrich se sont retirés de l’affaire au début du XXème mais que les Turckheim ont continué) et m’a l’air d’être une B 3.6 de… Lire la suite >>
Gautier Bottet
Editor

D’ailleurs, concernant les Lorraine-Dietrich, Ettore a travaillé à ses débuts pour De Dietrich…

Gautier Bottet
Editor

Une Bentley pour rendre hommage à Ettore, bel exemple d’humour britannique. Ettore ne qualifiait-il pas les Bentley des « camions les plus rapides du monde » ???

panama
Invité

Oups c’est vrai mal vu en effet. Mais c’est sans contexte la plus belle.

Thibaut Emme
Admin

La plus belle…hm…je me tâte….la Type 57 dans son jus me fait de l’oeil (et les autres plus spartiates, plus anciennes).

DiZeL
Invité

Amusant de voir que les 2 nouvelles sont bien à l’abris encadrées par des barrières alors que les anciennes (pour moi au moins) bien plus précieuses sont disponibles à la vue et au toucher de tous.

labradaauto
Invité

…1000 merci pour les clichés – le blogauto: ne manque au sujet traité que la voix de Caro Emerald souligner quelques sons de cuivres : un air de swing en sorte ! –

wpDiscuz