Accueil Rallycross WRX – Trois-Rivières 2017 : Kristoffersson impérial

WRX – Trois-Rivières 2017 : Kristoffersson impérial

182
0
PARTAGER

Kristoffersson remporte l’épreuve de Trois-Rivières au Canada. Il conforte sa place de leader du championnat. Sur cette piste technique les deux Polos du PSRX ont été intouchables.

Après plus de un mois de « pause » depuis la dernière épreuve, les concurrents du FIA World RallyCross WRX se retrouvent de l’autre côté de l’Atlantique au circuit de Trois-Rivières. Sur les terres qui avaient vu Davy Jeanney s’imposer en 2015 – devenant le premier Français à remporter une épreuve du WRX – la hiérarchie va-t-elle être remise en cause ? Ou bien Kristoffersson va-t-il continuer sa marche en avant vers le titre 2017 ?

Bien entendu, le format des épreuves de WRX n’a pas changé. En effet, après des essais libres, les concurrents se lancent dans les manches qualificatives. Par groupes, tirés au sort, ils parcourent 4 fois le circuit avec pour objectif non pas la place mais le temps, rien que le temps.  Le classement des temps donne des points. 50 pour le meilleur temps, puis 45, 42, 40 puis ainsi de suite, 1 point de moins à chaque rang. A n’importe quel moment, les pilotes peuvent prendre le « tour joker ». Un passage est obligatoire par course. C’est une partie très stratégique du WRX et cela peut changer une course.

Qualifs : Kristoffersson, Solberg et Ekström en forme

Après de grosses averses, la piste sèche mais reste humide. Petite surprise, Toomas « Topi » Heikkinen remporte la Q1, devant Kristoffersson, Eriksson, Ekström et Block. Solberg signe le 6ème temps, 8ème pour Timmy Hansen, 10ème pour Loeb. Grosse contre-performance de Timerzyanov, seulement 17ème. Il s’est raté sur un virage et a tapé les pneus.

Dans la Q2, Kristoffersson et Solberg, les deux pilotes du PSRX, signent un doublé. Le leader du championnat n’a pas perdu sa vitesse avec la pause et est très ambitieux sur cette piste très compliquée, ceinte de murs. Ekström, Block et Heikkinen complètent le top 5. La piste est désormais totalement sèche mais la partie terre est encore bien mouillée. Loeb ne fait que le 15ème temps après avoir tapé dans Bakkerud parti en tête à queue.

Dans la Q3, on inverse les deux premières positions. Solberg l’emporte sur Kristoffersson. Ekström confirme le retour en forme des Audi, Heikkinen est 6ème. Loeb se rattrape en signant le 4ème temps. Timmy Hansen en revanche termine 14ème et n’est que 13ème au général après cette Q3. Pour rappel, seuls les 12 premiers sont qualifiés pour les demi-finales. Bakkerud est 12ème et lui aussi en danger. Ne pas aller en demi serait un gros coup dur.

En Q4, Hansen signe le 3ème temps et Bakkerud le 6ème. Bakkerud a du griller 4 pneus neufs mais ne passe pas en demi. Kristoffersson signe encore le meilleur temps. Il s’affirme comme un candidat sérieux à la victoire finale au Canada. Ekström est 2nd. Loeb suit son coéquipier, il est 4ème. Heikkinen recule un peu dans la hiérarchie. Est-ce qu’il commence à économiser les pneus ? Block de son côté termine 19ème après s’être accroché au départ avec Heikkinen, mais il se qualifie pour les demi.

Kristoffersson et Solberg en pole en demi-finale

Sont qualifiés : Kristoffersson, Solberg, Ekström, Heikkinen, Eriksson, Loeb, Baumanis, Block, T. Hansen, Timerzyanov, K. Hansen et Scheider. Malheureusement pour lui, Jean-Baptiste Dubourg n’y arrive pas sur sa Peugeot 208 2015. Il est 17ème à plus de 17 points de la qualification.

Kistoffersson partira en pole, devant Ekström, Eriksson, Baumanis, T. Hansen et son petit frère Kevin. Dans l’autre demi-finale, Solberg sera en pole, devant Heikkinen, Loeb, Block Timerzyanov et Scheider. Il y aura 6 tours (contre 4 en qualifications) et toujours 1 passage par le tour joker.

1/2 finale 1 : Kristoffersson en balade, Ekström en déroute

Ekstrôm reste scotché sur le départ. Il peut recoller mais est dernier. Kristoffersson est en tête et peut cravacher. Les deux frères Hansen passent par le joker d’entrée de jeu. On a Kristoffersson, Eriksson, Baumanis, Eström, Timmy et Kevin Hansen.

Ekström prend le joker au 2nd tour mais ressort dernier. Devant Kristoffersson compte 1,6 seconde d’avance déjà. Timmy Hansen a un circuit « clair » et pousse. Eriksson le sent et plonge dans le joker. Les deux voitures se percutent à la sortie mais Hansen reste devant. Bien joué. Kristoffersson compte 4 secondes après 4 tours. Hansen devrait terminer 2nd quand Baumanis va prendre le joker.

Baumanis prend le joker dans l’avant-dernier tour. Il ressort à la hauteur de Ekström mais ce dernier le passe. La polo a archi dominé la demi-finale. Hansen fait 2nd devant Eriksson. Kevin Hansen termine 4ème, devant Baumanis. Ekström a abandonné.

1/2 finale 2 : Solberg lui aussi en balade

Très bon départ pour tout le monde. Block fait l’intérieur à Loeb mais plonge dans le joker d’entrée de jeu. Solberg s’échappe déjà. Loeb débarrassé de Block va tenter de remonter sur Heikkinen 2nd. Scheider passe par le joker. 2,4 secondes d’avance pour Solberg au 3ème tour. Loeb passe par le joker. Timmerzyanov aussi. Ils ressortent devant Block qui a eu un contact avec un mur et a perdu du temps. Bien joué.

Loeb a au minimum la 3ème place en vue. Solberg et Heikkinen sont passés par le joker au début du 4ème tour. L’Audi ressort devant. Le spoter du pilote de l’Audi a bien joué tactiquement. Loeb est à l’attaque mais Heikkinen résiste. Il est en pleine poussière. Devant, Solberg est à plus de 6 secondes. Ce sera une explication entre Polo en finale.

Solberg l’emporte devant Heikkinen et Loeb. Pour Loeb se sera plus compliqué en final avec une 3ème ligne. Sans doute un passage par le joker d’entrée de jeu. Block prend la 4ème place, devant Scheider et Timerzyanov.

Finale WRX : Kristoffersson

Kristoffersson et Solberg font un bel envol. Les deux Polo virent côte à côte et Solberg se range derrière le leader du championnat. Derrière, Loeb parti dernier a coupé le virage et repart plus vite, il est 4ème. Il prend le joker.

Solberg plonge dans le joker au 2nd tour. Il fait une petite faute. Heikkinen lui aussi file dans le joker. Heikkinen ressort à hauteur de Loeb qui ne cherche pas le contact. Kristoffersson passe à son tour par le joker et ressort derrière Hansen. Mais ce dernier doit encore passer par le joker.

Il le fait dans le tour suivant et ressort 3ème. Loeb est 4ème et a passé Heikkinen visiblement. Hansen n’a pas cherché à faire l’écart avec les Polo, sachant qu’il ne pouvait pas. Au tour 5/6 Hansen est dans un échappatoire ! Loeb passe 3ème et va signer un troisième podium consécutif.

La victoire de Kristoffersson ne souffre d’aucune contestation. Solberg est second et semble avoir « abdiqué » au général face à son coéquipier. Enfin, Loeb grimpe sur la 3ème marche. Suivent, Eriksson, Heukkinen et Hansen.

Classements généraux

Au classement pilote, Kristoffersson accentue son avance. Désormais à 35 points de Solberg, le Suédois devrait être titré dans 4 épreuves. En effet, on ne voit pas, à part un weekend cauchemardesque à 0 point comment Kristoffersson, à voiture égale, pourrait être rejoint par le Norvégien. Ekström reste sur le podium mais va devoir se reprendre sous peine de voir Loeb ou Hansen revenir très près.

Pilotes
1 – Kristoffersson 211 points
2 – Solberg 176 points
3 – Ekström 158 points
4 – Loeb 144 points
5 – Hansen 135 points
6 – Bakkerud 128 points
7 – Block 89 points

Equipes
1 – PSRX VW Sweden 387 points
2 – Team Peugeot-Hansen 279 points
3 – EKS 236 points
4 – Hoonigan Racing Division 217 points
5 – MJP Racing Team Austria 168 points
6 – STARD 124 points.

Prochaine épreuve, en Bretagne, à Lohéac, le « temple » du rallycross. Les concurrents du WRX y seront à partir du 1er septembre.

Illustration : Word RallyCross

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz