Accueil Citroën WRC : Ogier a songé prendre sa retraite

WRC : Ogier a songé prendre sa retraite

663
19
PARTAGER

Bluff ou option sérieuse ? Sébastien Ogier explique au site officiel du WRC avoir envisagé de prendre sa retraite à l’issue de la saison en cours.

Sébastien Ogier est au centre des spéculations en WRC. Poursuivra-t-il chez M-Sport, à condition que l’équipe anglaise obtienne le soutien officiel de Ford, ou bien reviendra-t-il chez Citroën ? En attendant de connaître la réponse, Ogier évoque une retraitte possible tout en expliquant qu’il veut « continuer un peu ». Et pourquoi serait-il tenté de prendre sa retraite ? En raison des voyages à répétition, de la naissance de son premier enfant et de la pression. Il y a pourtant de fortes chances pour que ces déclarations autour de son éventuelle retraite constituent aussi un moyen de mettre la pression sur les constructeurs avec lesquels il est en négociation. Les options Hyundai et Toyota paraissent les moins probables. Quant à Citroën, un éventuel retour de Loeb pour un programme partiel ne semble pas constituer un obstacle. Le mois de septembre devrait être décisif.

Source et photo : WRC

 

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "WRC : Ogier a songé prendre sa retraite"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
seb
Invité

Les 2 Seb chez Citroën pour 2018? Un rallye sur 2 avec Loeb et l’autre moitié avec Ogier? ^^

gabriel
Invité

tout en menant le classement général?

seb
Invité

Cela va de soi, c’est le minimum qu’on attend à 2 champions. ^^
Enfin le classement constructeur, en ne faisant qu’un rallye sur 2 je ne vois pas comment ils pourraient être devant tout le monde au classement pilote.

labradaauto
Invité

Ogier est au sommet de sa carrière. Il a le droit légitime de décider. On peut tout à fait comprendre ce qu’il dit, souhaite peut-être.
2017 le championnat est très interessant. Les jeunes gens engagés dans le championnat ont un énorme roulage et vont tous très très vite, pour ne pas dire trop, tant il y a d’autos cassées. Bien malin qui peut avancer pour demain un Seb. Je ne me livrerais pas aucune conjecture.

georges
Invité

Logique, trop de concurrence, plus la meilleure voiture, la peur de voir revenir Loeb, direction la retraite.
C’était mon instant pro Ogier.

salociN
Invité

lol, tu as besoin de soutien georges ?

Une façon moins à côté de la plaque de voir les choses : Ogier se dit que si Loeb veut revenir, c’est surtout parce que la retraite c’est quand même passablement chiant (surtout quand on gagne rien), et que donc il reste pour rattraper toutes ces années où Loeb n’a pas voulu l’affronter, et enfin en découdre ?

Sauf que tant que Loeb ne fera pas un championnat complet, on en aura un qui roulera pour le fun, et l’autre qui jouera le championnat 🙁

trinita84
Invité

Je le verrais bien chez Toyota comme à la grande époque de Didier Auriol l’auto est bonne et c est une équipe officielle

Raymond Boncoin
Invité
Ogier à la retraite? Je n’y crois pas une seule seconde. C’est en revanche un appel aux différents constructeurs pour leur signifier qu’à l’heure actuelle il ne risque certainement pas de rempiler pour M-Sport (et c’est bien dommage mais compréhensible car un effort financier supplémentaire consenti par la structure privée bridera le développera de la Ford Focus pour la saison 2018). Ogier trouvera sa place dans une autre écurie qui savent désormais qu’il est sur le marché. Cependant, la cohabitation des deux ‘Seb’ ne s’étaient pas très bien déroulée chez Citroën. J’ai peine à croire qu’Ogier souhaite renouveler l’expérience pour… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
@Raymond Boncoin : Ford Fiesta 🙂 la Focus (et la Fiesta) sont en World RallyCross (WRX) La cohabitation entre les deux Seb s’était bien passée. Les deux hommes se respectent, les copilotes sont amis. Par contre le « jeune » Seb n’avait pas apprécié le flou artistique de l’écurie Citroën façon Quesnel. En gros il y avait deux discours, l’un disant « vous êtes à égalité », l’autre disant « Loeb est numéro 1″…bref, plus la même écurie, plus les mêmes pilotes/copilotes, etc. Je ne doute pas que cela pourrait bien se passer. Mais…imaginons que Seb Loeb engage le Sébastien Loeb Racing dans l’aventure WRC… Lire la suite >>
salociN
Invité
Le flou artistique façon Quesnel, il partait à la base de la problèmatique du balayage (encore et toujours), du fait que Loeb et Ogier étaient à tour de rôle pénalisés en fonction de qui menait le rallye. S’en sont suivies des consignes d’équipe dès le début de la saison, afin de justifier le statut d’égalité (celui-là même qui avait servi à empêcher le poulain Ogier d’aller chez Ford en 2011), puis un quiproquo autour d’un chrono maladroitement communiqué par l’équipe, et… patatra. Après en soi, les pilotes ont toujours été plus intelligents que leurs fans, car eux sont assez vite… Lire la suite >>
Raymond Boncoin
Invité
@Thibaut Emme Oups, désolé effectivement il s’agissait de la Fiesta et non de la Focus 😉 Pour la cohabitation d’antant entre les deux Seb, il y a pourtant une vidéo qui, lors d’un moment d’humeur peut-être, faire dire à Ogier certains mots vis à vis de son équipier (WRC Allemagne 2011). Ce n’est pas moi qui les ait inventé et si c’est sorti c’est que c’était sur le coeur. Pour l’entrée en scène du Loeb Racing oui c’est une hypothèse séduisante : reste que ça impliquerait à la structure de faire un choix de priorité car le WTCC, la Porsche… Lire la suite >>
salociN
Invité
Si la présence d’Ogier ne suffit pas à Ford pour revenir (et c’était bien là le vrai pari de Wilson fin 2016), c’en est vraiment à désespérer pour Malcolm Wilson et l’avenir de M-Sport, car ça la condamnerait à son actuel statut d’équipe privée, et ça ne serait absolument pas mérité, encore plus au regard de la saison 2017. Certes, Ford sera toujours là d’un point de vue « soutien » technique, et la structure pluri-disciplinaire qu’est M-Sport n’en serait pas pour autant en danger. Mais en soi, les chances de d’évoluer et de progresser en WRC seraient tout de même réduites… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
En fait en 2011, l’équipe faisait n’importe quoi. Cela a fait monter stupidement la pression entre les deux pilotes, là où un Fréquelin aurait tout mis à plat et au clair. En Grèce, l’équipe ne fournit pas les splits (à l’époque on pouvait) à Loeb, mais fournit les splits à Ogier qui se cale sur Loeb. Forcément Seb ça lui fout les boules…et il n’a jamais caché qu’il regrettait les méthodes Fréquelin. En 2003, Loeb peut/veut aller chercher le titre au Wales. Fréquelin lui explique pourquoi il va devoir être frustré et assurer le titre Citroën. Loeb s’exécute. Il y… Lire la suite >>
salociN
Invité
J’ai bien fait de me contenter de vaguement résumer en quelques mots ce qui prendrait quelques dizaines de pages à développer ^^ Donc non en effet, ça prendrait trop de temps de refaire l’histoire. Mais néanmoins, à propos de la Grèce 2011 (et notamment l’histoire des splits), moi j’avais connaissance d’une version légèrement différente de la vôtre, notamment à travers les commentaires de votre confrère Cédric Voisard : http://blog.lefigaro.fr/F1-tour-de-chauffe/2011/06/ogier-loeb-double-grec-mais-ambiance-tendue-chez-citroen.html « En 2011, l’équipe faisait n’importe quoi »… moi j’aurais plutôt dit « à partir de fin 2010 », car la série est toujours en cours… « Si tout avait été clair depuis le départ » ->… Lire la suite >>
Raymond Boncoin
Invité

@Thibaut Emme

Merci pour cette explication circonstanciée.

Là effectivement il s’est agi d’une erreur assez lourde de management!

salociN
Invité
Quant à Quesnel, il faut lui laisser au moins le crédit d’une chose : il pensait déjà fin 2010 que l’avenir c’était Ogier, et Loeb (un peu précipitamment) le passé proche. Je reconnais qu’il ne fallait pas sortir de Saint-Cyr pour savoir ce qui allait se passer ensuite, mais non seulement l’avenir lui a donné raison sans la moindre discussion possible, mais la direction de Citron a choisi – et de sang froid – de tirer un trait dessus. Il faut peut-être rappeler que le contexte de l’époque est aussi celui d’un Loeb qui hésite fortement entre arrêter sa carrière,… Lire la suite >>
salociN
Invité
Thibaut Emme
Admin
C’est donc bien Quesnel avec ses consignes, puis plus consignes, reconsignes, et un ordre 1, 2 pas assez clair qui a bien mis le b…del. D’ailleurs je ne prends parti pour personne entre Loeb et Ogier, je trouve juste dommage que Quesnel n’a pas réussi à calmer le natif de Gap et lui faire comprendre qu’il allait devoir être patient. Pour la signature pour une année de plus, Quesnel s’est fait doubler par Citroën qui a négocié directement avec Loeb. Là où je vous rejoins c’est qu’en faisant cela, ils ont braqué Ogier qui a décidé de partir chez VW… Lire la suite >>
salociN
Invité
D’abord, un pro Loeb dirait que même 15 titres d’Ogier ne valent pas le tiers du quart des 9 de Loeb (faites le test !). Il est un fait accompli qu’Ogier est un type arrogant, détestable, une sombre petite crotte pleurnicharde qui vivote tant bien que mal dans l’ombre de son illustre et glorieux aîné dont il n’atteindra jamais la classe et le talent (je résume). Ensuite, vous ne prenez certes parti pour personne, mais vous ré-écrivez un tout petit peu les faits quand même… je ne parle pas de mes interprétations, mais je m’en réfère plutôt aux analyses circonstanciées… Lire la suite >>
wpDiscuz