Accueil Rallye WRC – Allemagne 2017 : Tänak remporte sa 2ème victoire

WRC – Allemagne 2017 : Tänak remporte sa 2ème victoire

270
11
PARTAGER
Tänak remporte le ADAC rallye Allemagne 2017

Ott Tänak signe sa deuxième victoire en WRC, la deuxième cette saison. Il a imprimé un rythme d’enfer tout au long du weekend et a résisté aux pièges de l’asphalte sale du rallye d’Allemagne 2017.

Tänak est solidement installé en tête du rallye d’Allemagne 2017. Il n’a pas fait de grosse erreur et n’a pas subit de crevaison comme par le passé. Mikkelsen n’a pas réussi à refaire son retard sur Tänak et pointe à 16 secondes avant la dernière étape. L’Estonien a de quoi voir venir. Ogier conserve sa troisième position. Le Français se donne à 100% mais indique ne pas chercher à rattraper Mikkelsen pour 3 petits points. Bluffe ou pas ?

Derrière, les « seconds couteaux » profitent des erreurs de certains. On notera Neuville, Sordo, Meeke qui se sont plantés et ne jouent plus que les points de la Power Stage.

Power Stage : Sordo limite la casse, Neuville signe un zéro pointé

Lappi se fait une grosse frayeur dans un virage anodin. L’asphalte de ce rallye est assez sale et glissant par intermittence. Pas simple à appréhender. La Toyota Yaris s’appuie généreusement sur le bas côté. Quelques dégâts sont visibles mais cela n’empêche pas Lappi d’attaquer. Au final il signe un bon 6min17. On peut voir que la jante est cassée mais le pneu n’a pas déjanté. Ce n’est pas la première fois que l’on voit cela du weekend. Bravo Michelin pour les flancs rigides.

Sordo bat le temps de Lappi de peu. Ce weekend est frustrant pour Sordo qui s’est montré l’un des plus rapides. S’il n’était pas sorti il aurait sans doute bien figuré au classement. Il a remporté autant de spéciales que Tänak ! Il est suivi en piste par son coéquipier Neuville qui a joué de malchance on l’a vu. Hyundai peut oublier ce weekend. Neuville est à l’attaque mais cela semble brouillon de l’extérieur. Il est derrière ! Cela va être dur de marquer des points sur la power stage.

Après ces WRC parties en rallye 2, c’est au tour de Tidemand et la Skoda R5. Il finit avec 40 secondes de retard (normal) mais il s’assure le titre WRC2 2017 ! Le vétéran Armin Kremer en termine également. Pour une pige avec une Ford Fiesta WRC c’est plutôt bon comme résultat. 9ème du général pour le moment. Mais il ne joue pas les points de la Power Stage. Retour aux WRC avec Paddon, le 3ème pilote Hyundai. Il est lui aussi en retard. Sans doute pas de point. Place à Latvala qui veut des points pour limiter la casse au championnat.

Breen dépasse Evans dans la Power Stage

Il coupe allègrement les cordes mais fait le 3ème temps derrière son coéquipier Lappi. Le pilote explique avoir cru avoir une crevaison et n’a pas poussé. Mais pas de crevaison. Trop tard pour réagir. Place à Breen qui veut aller chercher Evans qui n’est que 1,7 seconde devant. C’est une potentielle 5ème place pour Citroën pour le pilote le plus régulier de l’équipe. De gros sauts mais il est juste derrière Latvala. Evans et sa Ford Fiesta M-Sport DMack va chercher à préserver sa 5ème place.

Le Gallois n’a pas les mêmes gommes que les autres, au niveau de la marque (DMack contre Michelin) mais aussi au niveau des composés. Il est en tendre et les pneus commencent sans doute à souffrir. 7ème temps provisoire. Il abandonne sa 5ème place à Breen. Hänninen, premier pilote Toyota ce weekend, s’élance à son tour dans le dernier chrono. Il termine loin derrière Sordo mais c’est surtout sa 4ème place au général qui le préoccupait. Un beau rallye pour lui.

Neuville est toujours avec un petit point à la 5ème place de la Power Stage mais Ogier, Mikkelsen et Tänak restent à passer. Place au champion du monde sur sa Ford Fiesta M-Sport. Va-t-il prendre des risques ? Au temps intermédiaire il n’est pas en tête mais est devant Neuville. 1 dixième derrière Latvala. Il est 4ème provisoirement mais éjecte Neuville des points. Mikkelsen ne devrait pas prendre de risque pour assurer sa 2nde place du rallye.

Mikkelsen fait le boulot

6,4 secondes de retard sur Sordo au final mais un très très beau podium. Pour un pigiste, Mikkelsen a fait le boulot ! De quoi mettre une grosse pression sur Meeke. Il ne serait pas incohérent de voir Citroën le rappeler avant la fin de la saison. Place au leader, Tänak. Lui non plus ne devrait pas chercher les 5 points de la Power Stage et c’est tout bon pour Sordo. 10ème temps provisoire mais l’essentiel est la victoire !

Ott Tänak signe sa deuxième victoire en 2017 après la Sardaigne. Souvent rapide mais auteur de petites erreurs, l’Estonien semble avoir passer un palier cette saison avec M-Sport et son coéquipier de luxe, Ogier. Mikkelsen signe une belle 2nde place pour Citroën avec des points importants au championnat. C’est le premier podium pour les chevrons depuis mars et le Mexique. Ogier complète le podium avec un doublé pour M-Sport et de gros points pris sur Neuville.

A noter que le weekend est parfait pour M-Sport avec la victoire de Eric Camilli en WRC2 ainsi que celle de Julius Tannert en WRC3.

Championnats

Au championnat justement, Ogier prend la tête avec 17 points sur Neuville qui marque un 0 pointé ce weekend. Tänak est à 33 points derrière, mais surtout, il revient à 16 points de Neuville et pourrait jouer les trouble-fête pour le titre. A noter que Mikkelsen passe 11ème, devant Meeke. Breen de son côté est 7ème.

1 – Ogier 177 points
2 – Neuville 160 points
3 – Tänak 144 points
4 – Latvala 123 points
5 – Sordo 89 points
6 – Evans 87 points
7 – Breen 64 points
8 – Hänninen 58 points

Au championnat constructeur, M-Sport marque 30 points de plus que Hyundai et compte désormais 325 points contre 261 au constructeur coréen. Toyota est toujours 3ème mais Citroën Racing lui reprend quelques points ce weekend. Toyota est à 213 points contre 163 pour Citroën. Les chevrons risquent bien de rester culots du championnat. D’ailleurs, ils sont mathématiquement exclus de la course au titre désormais (il reste 120 points à distribuer maximum).

1 – M-Sport WRT 325 points
2 – Hyundai Motorsport 261 points
3 – Toyota Gazoo Racing WRT 213 points
4 – Citroën Total Abu Dhabi WRT 163 points

Illustration : M-Sport

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "WRC – Allemagne 2017 : Tänak remporte sa 2ème victoire"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
r-motor
Invité

Breen c’est le spécialiste des 5ème places!!! il ne fait que sa!

wizz
Membre

un doublé, c’est faire 1 & 2, non?

Raymond Boncoin
Invité

M-Sport Rally a une belle équipe de pilotes pros qui savent tirer le meilleur parti des montures à disposition, et ce sans même l’appui de Ford derrière. Respect!

salociN
Invité
D’ailleurs à ce sujet, je suis paradoxalement de moins en moins optimiste quant au « retour » officiel de Ford… M’est avis qu’ils se disent que puisque ça marche très bien comme ça, il n’y a aucun besoin de revenir mettre des billes pour pérenniser l’affaire, mais c’est d’une part « s’offrir » la garantie de perdre Ogier qui négocie déjà avec Citron, et d’autre part ça pourrait également envoyer un mauvais signal au dernier vainqueur en date d’un rallye, qui lui aussi pourrait participer au jeu des chaises musicales… En tous les cas, envisager la saison 2018 paraît aussi incertain que d’imaginer la… Lire la suite >>
salociN
Invité
Côté Ogier, les choses sont limpides depuis plusieurs mois : il a très clairement conditionné son avenir chez M-Sport au soutien de Ford (avril), par un soucis du long-terme accru du fait du départ brutal de VW. Et Wilson a tout aussi clairement dit qu’il n’avait pas les moyens de lui offrir une seconde année. Donc… A mon sens, l’unique chose qui pourrait en effet retenir Ogier chez M-Sport, ce serait la garantie qu’on lui laisse les clés (et les surtout les moyens) du développement tel qu’il l’a fait en 2012/13 chez VW, ce qui pallierait au problème récurrent du… Lire la suite >>
salociN
Invité
Pour l’heure et dans l’optique d’un titre en 2018, la situation d’Ogier pour 2018 est très loin d’être assurée. La seule différence par rapport à l’an dernier est qu’il peut s’annoncer bien plus tôt aux teams, et donc négocier plus en amont. Citroën est peut-être la meilleure solution technique pour lui, mais je pense qu’il s’agira surtout d’aligner les gros sous, parce qu’un quadruple (ou quintuple ?) champion du monde ne va pas se brader auprès de celui qui l’a viré en 2011, et qui a (encore) joué aux c… fin 2016. Toyota a les moyens, mais techniquement il n’aurait… Lire la suite >>
salociN
Invité
Pas sûr que Meeke se remette de sa « gueule de bois » finlandaise avec ce que Mikkelsen lui a fait avaler en si peu de temps… ça ne fait qu’enrager davantage de n’avoir pas vu ce dernier pendant plus d’une demi-saison, lui qui n’a mis que quelques rallyes à dompter ces montures cru 2017. Le « bluff » d’Ogier, je n’y crois pas trop. Autant chez VW, il avait un niveau de confiance tel qu’on aurait pu se poser sans trop de risque la question; autant cette année chez Ford, il prend son nouveau rôle d’épicier très à cœur, et quand on sait… Lire la suite >>
wpDiscuz