Accueil Actualités Entreprise Volvo songe à acheter ses moteurs et ne plus les produire

Volvo songe à acheter ses moteurs et ne plus les produire

3102
19
PARTAGER
Moteurs Volvo (V90 2017)

Volvo a déjà fait part de son intention d’arrêter le développement de ses moteurs diesel, et d’électrifier tous ses futurs modèles. Mais le constructeur suédois pourrait tout simplement arrêter de produire ses propres moteurs.

Un temps timide sur le sujet, Volvo a désormais pris à bras le corps le sujet de l’électrification. Et a bien préciser qu’à compter de 2019, il ne dévoilerait plus de nouveau modèle simplement doté d’un moteur thermique. Ce qui ne signifie toutefois pas la fin de la vente de ces modèles. ni la fin du besoin en moteurs thermiques.

Néanmoins, le basculement vers l’électrique fait évoluer les choses. Souvenons nous qu’en 1990, Volvo lançait son premier moteur modulaire, un 6 cylindres en ligne essence, ensuite décliné en versions à 5 et 4 cylindres, puis en diesel. A l’époque, Volvo considérait clairement le fait de produire ses propres moteurs comme stratégique. Et ce fut encore le cas suite à la reprise par Geely, lorsqu’il fallut couper les ponts avec Ford. Et donc concevoir de nouveaux moteurs.

Mais l’électrification change la donne. Et Volvo semble considérer à nouveau l’option de l’achat de ses moteurs thermiques chez un autre constructeur. De quoi libérer des ressources dédiées à la conception ou la production des moteurs… Volvo aurait ainsi contacté Volkswagen et BMW.

Source : Automobilwoche

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Volvo songe à acheter ses moteurs et ne plus les produire"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ylgmac
Invité

Pas étonnant, les VE vont être moins distinctif sur le plan mécanique, avec les moteurs électrique on fait ce que l’on veut et tout est déjà dispo sur le marché et fabriqué par des spécialistes.
Il vaut mieux se concentrer sur le volet batterie, électronique, gestion du refroidissement, design aéro… Qui feront la différence sur la conso et l’autonomie.
Et pour la tenu de route, vu l’emplacement des batteries, tout les véhicules feront un bon en avant de côté par une répartition des masses facilités.

Gege
Invité

Au sujet de la tenue de route, il vaut mieux ne pas avoir de masse du tout que de la masse située au ras du sol. Donc une voiture électrique demeure encore (pour l’instant?) en retrait par rapport à une thermique équivalente.

AXSPORT
Invité

Tout à fait vrai

nouh
Invité

Volvo ne construit pas ses batteries comme tous les autres constructeurs, donc il est dépendant des fabricants pour le reste la conception d’une électrique n’a rien de sorcier par contre faire un moteur thermique en visant des rendements de 40% et plus peut-être nécessite des ingénieurs performants….

labradaauto
Invité

…déjà sur la machine à laver, on ne remplace plus le moteur, on change de machine. Pareil pour l’auto demain, et après demain lorsque la batterie (pile) deviendra inefficiente.

Nico
Invité
Je crois qu Apple avait indiqué qu un iPhone était produit pour une durée de vie de 3 ans. Ca ne dérange pas de sauter 2 ou 3 generations puisque le but Premier est de téléphoner . Mais je trouve que le changement de technologie rapide rendra la voiture obsolète rapidement. Ce qui est acceptable pour un objet électronique l est moins pour une voiture de 40/50000 euros. Alors que l évolution d un moteur thermique est plus limité puisque la technologie est mature. A mon avis ca va prendre encore une bonne dizaine d année à l électrique avant… Lire la suite >>
Nithael70
Invité

Les moteurs électriques sont encore plus matures. Cela fait trèeees longtemps qu’ils sont utilisés dans l’industrie. Tout les paramètres sont maitrisés. L’evolution viendra des batteries et de la gestion des charges et decharges.

Nos emplettes sont nos emplois
Invité
Nos emplettes sont nos emplois

Pour des raisons évidentes, je leur conseille d’éviter les tordus de Wolfsburg !!
On doit pouvoir acheter des moteurs électriques ailleurs que chez VW et éviter ainsi les risques liés à devenir un de leurs clients.

Invité

je me faisais la même réflexion !

Raymond Boncoin
Invité

J’ai une certaine méfiance envers cet engouement trop soudain et unilatéral pour l’électrique alors que je prône plutôt une phase transitoire par l’hybridation qui donne déjà de très bons résultats.
De plus, certains constructeurs vont se rendre encore plus captifs de sociétés tierces car en brûlant leur expérience d’hier, ils ne s’offrent plus aucune porte de sortie en cas de pépin ou de revirement de tendance.

labradaauto
Invité

avec l’électrique, il sera plus facile de passer les menottes au client. Tant /mois ad vitam aeternam. sinon plus de toto.

wpDiscuz