Accueil Electriques Hyundai veut refaire son retard sur l’électrique

Hyundai veut refaire son retard sur l’électrique

243
4
PARTAGER
Hyundai Ioniq EV

Alors que Hyundai dévoile son futur modèle doté d’une pile à combustible, le constructeur coréen précise également son plan de marche concernant le véhicule électrique.

Depuis quelques années déjà, Hyundai met les bouchées doubles pour rester aux devants de la technologie de la pile à combustible. Aux côtés de Toyota et Honda. Mais il doit comme eux se rendre à l’évidence : la voiture électrique avec batterie est en train de prendre un sérieux ascendant. Hyundai n’est toutefois pas totalement absent, avec sa Ioniq, tandis que Kia propose le Soul EV. Mais c’est encore trop peu face à des rivaux, en particulier allemands, qui comptent lancer de multiples modèles d’ici 2025. D’autant que le vital marché chinois va dès l’année prochaine imposer des quotas.

Plan électrique Hyundai : 3 modèles d’ici 2022

Hyundai a donc prévu de mettre les bouchées double pour ne pas accumuler plus de retard. Trois modèles seront ainsi lancés d’ici 2022 par Hyundai et Genesis. Kia opérant de façon distincte lancera lui aussi de nouveaux modèles.

Pour Hyundai, alors que la Ioniq ne décolle pas, les choses sérieuses débuteront l’année prochaine. Avec la confirmation de la déclinaison électrique du crossover Kona. Il proposera une autonomie de 390 km. Trois longues années passeront ensuite avant le lancement du modèle suivant. En 2021 donc, pour la marque Genesis. Un calendrier qui semble coïncider avec le projet de troisième SUV de la marque… Le troisième modèle électrique évoqué devrait arriver en 2022. Et pour ce dernier Hyundai table sur une autonomie de 500 km.

Passé ces trois modèles, Hyundai pourra décliner une gamme plus complète, sur la base d’une toute nouvelle plateforme dédiée. Une architecture qui tirera au mieux profit de la transition vers l’électrique, tout en étant plus adaptée à des autonomies plus longues, et donc des batteries plus encombrantes.

En parallèle de quoi le constructeur continuera à déployer ses efforts sur la pile à combustible. Avec comme objectif de continuer le travail de compactage pour l’adapter à des véhicules moins imposants que son nouveau projet de SUV Next Generation FCEV

Source : Hyundai

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Hyundai veut refaire son retard sur l’électrique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Amiral_sub
Invité

Excellente nouvelle

ylgmac
Invité

Il y a le feu au lac les pré commandse de la Model 3 sont supérieurs aux ventes annuelles d’une Bmw Série 3 aux US.
La demande est là pour peu que le réseau de charge est présent….

Amiral_sub
Invité

L’immense majorité des charges auront lieu au domicile, le réseau de charge n’est important que pour les longs trajets. Là y a du progrès à faire! Pour le moment hormis Tesla c’est pas le néant mais ça ressemble un peu à une vaste blague : bornes 50kw max, pas redondees, parfois en panne, pas protégée de la pluie, faut avoir fait polytechnique pour réussir à les utiliser, et le comble : les VT garés sur l’unique place (je sais de quoi je parle j’ai un VE)

wizz
Membre
https://www.breezcar.com/img/cust/Bornes%20de%20recharge/Tesla-Superchargers-US.JPG dommage que la conception des bornes de recharge Tesla n’ait pas été plus poussée pour mieux optimiser l’infrastructure actuellement, c’est une borne, une place, une voiture. Et si une voiture est rechargée et que le proprio n’est pas là, alors le suivant poirautera devant la place. Pour une même longueur du cable, une borne peut desservir 4 emplacements différents. Il suffit que la borne soit au centre de ces 4 places. La borne aura 4 cables pour brancher sur 4 voitures simultanément. En fonction des demandes, la bornes gèrera les besoins. -une seule voiture à la fois sur ces… Lire la suite >>
wpDiscuz