Accueil Electriques Boire du thé ou recharger sa voiture électrique telle est la question...

Boire du thé ou recharger sa voiture électrique telle est la question ?

442
11
PARTAGER

Si les Britanniques ne s’arrêtent plus de travailler à 11 h et 17 h pour prendre le thé, cette boisson nationale est toujours bue avec assiduité au quotidien et pourrait pousser le quidam britannique à faire un choix cornélien : recharger sa voiture électrique ou boire un thé ?

Le réseau de distribution électrique britannique, National Grid, a averti que recharger sa voiture électrique et faire bouillir son eau pourrait mener à faire « sauter » le système électrique. Cet avertissement concerne également les fours et les radiateurs électriques. Les bouilloires les plus puissantes et les plus rapides sont tellement énergivores qu’elles entrent en compétition avec les autres appareils ménagers.

Cet avertissement fait suite à une autre alerte lancée Green Alliance, une association dédiée à l’environnement. Un rapport publié par l’association révélait que si un tiers des foyers britanniques possédaient un véhicule électrique, ce serait suffisant pour provoquer des chutes de tension inquiétantes qui endommageraient les lignes électriques. La situation pourrait même devenir catastrophique dans certains quartiers où il faudrait seulement six voitures électriques en recharge en heure pleine pour provoquer des coupures d’électricité.

Bref, l’adoption massive de la voiture électrique au Royaume-Uni pourrait ne pas être une partie de plaisir pour les sujets de Sa Majesté.

Source : National Grid

Source photo : BMW

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Boire du thé ou recharger sa voiture électrique telle est la question ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Franckche
Invité

Parce-que les Anglais boivent du thé la nuit ???
Car c’est la nuit que les vitres électrique chargent massivement !!!
Mais il semble visiblement préférable aux Britanniques de continuer à dépendre du pétrole et de ses désagréments…

sylver
Invité

Si le chargeur est intelligent alors oui, ce peut-être fait la nuit. Mais dans la pratique, les gens rentrent du boulot en voiture et la mettent a charger puis vont préparer leur repas. C’est a cette heure la qu’on augmente volontiers la temperature du thermostat aussi (beaucoup de maisons sont chauffée a l’électricité). Bref tout cela crée une charge sur le réseau qui doit être gérée.
Ce sera d’ailleurs pareil en France, il ne faut pas croire qu’on puisse démarrer ou éteindre une centrale nucléaire en une demi-heure…

Thibaut Emme
Admin

C’est bien pour cela que les voitures parlent aux smart grid et depuis qq temps maintenant.
Histoire de différer la charge par décision du réseau lui-même.
L’utilisateur peut passer outre mais à part ceux qui ont un besoin impérieux de charge, personne ne le fait.

sylver
Invité

En development oui, mais est-ce déjà une réalité sur le terrain? Moi je vois beaucoup de voiture juste connectée sur une prise a fort amperage…
Il y a aussi le problème avec les smart chargeurs que certaines personnes ne voudrons pas jouer le jeu (peu probable dans les early adopters mais après… ) et voudrons avoir leur voiture en charge le plus rapidement possible pour l’éventuel cas ou ils devraient faire une sortie nocturne…
Je suis 100% pour la voiture électrique mais je pense que sa generalisation imposera beaucoup de changement aux infrastructures existantes.

Thibaut Emme
Admin
Sauf erreur, toutes les voitures actuellement sur le marché sont compatibles smart grid. La généralisation fait suite à la catastrophe de Fukushima. En effet, certains proprios de iMiEV avaient des voitures chargées à bloc mais plus de courant dans la maison. Désormais, les voitures sont prévues pour ce genre de cas et pour « décharger » l’électricité pour alimenter la maison. Reste après à avoir la maison adéquat 😉 En France bcp de maisons sont encore avec des installation des années 70/80, des compteurs à dents pas du tout compatibles smart grid, etc. Plus que les infrastructures, qui ont déjà bien évoluées,… Lire la suite >>
wizz
Membre
sylver il y a la fonction de délestage, que l’on fait déjà chez les gens http://www.electriciteguide.com/actualites/le-delesteur.htm Par exemple, j’ai un petit abonnement de 6kW et est déjà au taquet en puissance au début de la soirée. J’allume une plaque électrique 1000W et dépasse la puissance max de mon abonnement. Le système de délestage local va couper un radiateur élect de 1000W, et je reste en dessous de 6kW, et le disjoncteur ne saute pas. Un délestage plus intelligent fera la rotation des radiateurs élect à couper en alternance, afin qu’il n’y ait pas une chambre où on se caille pendant… Lire la suite >>
greg
Invité

J´aimerais tellement avoir des problèmes aussi importants dans ma vie 😀

Pedro5
Invité

pareil mais j’aime pas le the.

ART
Invité

Une bière du frigo ??

amiral_sub
Invité

d’où l’existence des heures creuses pour favoriser la consommation électrique au meilleur moment

wizz
Membre
Avec une production constante (nucléaire) et une consommation variable ET prévisible, on connait à l’avance les moments où la production est supérieure à la consommation, et donc faire le nécessaire pour inciter les gens à consommer pendant les heures creuses, et à moins consommer aux heures de pointe Mais avec les énergies renouvelables (hors fleuve), la production est relativement aléatoire (la météo n’est pas répétable d’un jour à l’autre, et la prévision météorologique n’est pas d’une précision au lumen solaire près, ou au m/s près pour le vent). De ce fait, les « heures creuses » peuvent survenir à tout moment https://fr.express.live/2016/05/13/allemagne-electricite-surproduction-energie-renouvelable/… Lire la suite >>
wpDiscuz