Accueil Super Formula Super Formula 2017-3 : Ishiura l’emporte à Fuji

Super Formula 2017-3 : Ishiura l’emporte à Fuji

245
0
PARTAGER

La course de Fuji marque le retour au premier plan de l’écurie Cerumo Inging, un peu bousculée en début de saison par TOM’S en particulier. Les deux pilotes du team se sont distingués avec une pole position pour Kunimoto et la victoire en course pour Ishiura qui prend la tête du championnat. L’exploit du jour est au crédit de Felix Rosenqvist qui signe son premier podium dans la discipline après une belle remontée.

Qualifications

La chaleur estivale étant déjà là dans toute sa brutalité et les écarts entre les voitures et les pilotes très minimes, la séance de qualification fut une affaire de stratégie et de timing. La décision de passer des pneus neufs et la gestion du trafic ont été déterminantes, comme les aléas. C’est ainsi qu’une bonne partie des cadors sont tombés en Q2, victimes d’un drapeau rouge à la suite d’un tête à queue de Kamui Kobayashi se terminant en pleine piste, alors qu’ils avaient repoussé leur tour rapide à la fin de la séance. Le leader du championnat André Lotterer devait ainsi en rester là et se contenter de la douzième position, comme Izawa, Rosenqvist, Mardenborough et Kobayashi notamment.

Rien de tel en Q3 mais une bataille ultra-serrée qui voyait le champion en titre et nouveau pilote Toyota en WEC Yuji Kunimoto décrocher la pole de un petit centième devant son coéquipier Hiroaki Ishiura. La première ligne était donc toute à l’écurie Cerumo Inging, devant Yuhi Sekiguchi et Kazuki Nakajima. Pierre Gasly franchissait à nouveau le cap de la Q3 et se qualifiait en huitième position, juste derrière Kenta Yamashita et Nick Cassidy et devant Jann Mardenborough et Felix Rosenqvist, pour un tir groupé des rookies de la saison.

Course

Comme la veille, la chaleur de ce dimanche laissait entrevoir que la stratégie jouerait un rôle d’autant que l’épreuve de Fuji, avec 250 km, était la plus longue de la saison pour l’instant. Au départ Kunimoto partait en tête sans souci mais Ishiura se faisait déborder par ses deux suivants, alors que Lotterer, Rosenqvist et Gasly réussissaient de beaux départs à partir du milieu de la grille. Lotterer notamment, spécialiste de l’exercice, passait de la treizième à la septième place en un tour !

Le pilote allemand, visiblement rapide mais bloqué derrière les hommes devant lui alors que Kunimoto s’échappait en tête, décidait de ravitailler très tôt pour avoir une piste claire devant lui. Le premier abandon était celui de Nick Cassidy qui perdait son aileron après un accrochage avec Jann Mardenborough.

Alors que les pilotes rentraient au stand en ordre dispersé, personne n’ayant apparemment réussi à trouver une stratégie optimum, le classement se modifiait au gré des arrêts au stand. C’est ainsi que Rosenqvist, qui avait décidé de retarder son arrêt, se retrouvait bientôt quatrième, puis troisième lorsque Yamamoto abandonnait, victime d’une crevaison. Les deux pilotes Cerumo Inging, eux aussi restant en piste, contrôlaient la course sans trop de difficulté. L’attention se portait alors sur le groupe formé par Sekiguchi, Kazuki Nakajima et André Lotterer, bientôt rejoints par Pierre Gasly qui, après son ravitaillement où le pilote français décidait de changer ses quatre pneus contrairement à ses opposants directs, alignait une série de tours rapides pour recoller à André Lotterer.

L’enjeu pour ce groupe, la quatrième position, allait bientôt se changer en place sur le podium lorsque, coup de théâtre au 36ème tour, Kunimoto rentrait au stand juste après son ravitaillement, victime de grosses vibrations. Ishiura se retrouvait alors en tête, loin devant Rosenqvist qui, très rapide, s’était mis à l’abri de ses poursuivants. Derrière les deux hommes, la bagarre se résumait à un affrontement entre Sekiguchi, Lotterer et Gasly, alors que Nakajima baissait de rythme et devait laisser les trois hommes partir devant. Lotterer, sous la menace de Gasly, finissait par passer Sekiguchi et les derniers tours de la course voyaient un très beau duel entre ce dernier et Gasly. Le pilote japonais déployait toute son expérience pour garder le jeune Français derrière lui. Pierre Gasly faisait pourtant feu de tout bois et se portait à la hauteur de son adversaire à plusieurs reprises. A la sortie du dernier virage, Gasly se logeait dans l’aileron de Sekiguchi et déboîtait, mais il lui manquait quelques mètres pour finir sa manoeuvre. Sekiguchi gardait la quatrième place pour quatre centièmes ! Le jeune Français peut toutefois se consoler avec son meilleur résultat dans la discipline jusqu’à présent, la cinquième position, et premier des moteurs Honda, ce qui commence à devenir une habitude.


Devant, Ishiura avait franchi la ligne en vainqueur devant Rosenqvist et Lotterer. Le pilote japonais prend du même coup la tête du championnat quelques points devant Lotterer. Les rookies se sont mis en valeur cette fois encore, surtout Rosenqvist qui signe son premier podium dans la discipline après un quatrième place à Autopolis. Le Suédois a réussi une très belle course en solitaire, sachant être rapide quand il le fallait et se tenir à l’écart des ennuis. Pierre Gasly a également montré de belles choses ce week-end, ce qui est encouragent pour la suite de la saison. Quant à Jann Mardenborough, il termine à une honorable huitième position.

Le championnat japonais de F3 était à Fuji également pour les douzième et treizième manches, où l’affrontement a continué entre les trois prétendants au titre, Mitsunori Takaboshi, Alex Palou et Sho Tsuboi. C’est un week-end à oublier pour l’Espagnol, qui ne grappille que quelques points alors que Takaboshi et Tsuboi repartent de Fuji avec une victoire chacun. Takaboshi se détache peu à peu au championnat devant Palau et Tsuboi.

La prochaine course aura lieu à Motegi les 19 et 20 août prochains.

Crédit images : PLR/le blog auto

Classement

Po.No.DriverCar Name / EngineLapsTimeDelayBestTime
12Hiroaki IshiuraP.MU/CERUMO・INGING SF14TOYOTA RI4A551:20’09.046187.642km/h1’25.663
27Felix RosenqvistSUNOCO TEAM LEMANS SF14TOYOTA RI4A551:20’16.31501/07/691’25.581
336Andre LottererVANTELIN KOWA TOM’S SF14TOYOTA RI4A551:20’31.88822.8421’26.156
419Yuhi SekiguchiITOCHU ENEX TEAM IMPUL SF14TOYOTA RI4A551:20’50.83241.7861’26.625
515Pierre GaslyTEAM MUGEN SF14Honda HR-417E551:20’50.86741.8211’26.252
641Takuya IzawaDOCOMO DANDELION M41Y SF14Honda HR-417E551:20’52.43043.3841’26.481
737Kazuki NakajimaVANTELIN KOWA TOM’S SF14TOYOTA RI4A551:20’53.11344.0671’26.737
820Jann MardenboroughITOCHU ENEX TEAM IMPUL SF14TOYOTA RI4A551:20’53.40744.3611’26.552
910Koudai TsukakoshiREAL SF14Honda HR-417E551:20’53.95644.9101’26.790
1040Tomoki NojiriDOCOMO DANDELION M40S SF14Honda HR-417E551:20’55.23846.1921’26.843
1164Daisuke NakajimaTCS NAKAJIMA RACING SF14Honda HR-417E551:21’12.8931’03.8471’26.949
128Kazuya OshimaSUNOCO TEAM LEMANS SF14TOYOTA RI4A551:21’13.5951’04.5491’26.735
1350Takashi KogureB-Max Racing team SF14Honda HR-417E551:21’15.5631’06.5171’26.755
1465Narain KarthikeyanTCS NAKAJIMA RACING SF14Honda HR-417E551:21’23.5511’14.5051’26.824
1518Kamui KobayashiKCMG Elyse SF14TOYOTA RI4A551:21’30.2201’21.1741’26.308
Not Classified
4Kenta YamashitaFUJI×raffinee KONDO SF14TOYOTA RI4A461:08’46.1439Laps1’26.669
1Yuji KunimotoP.MU/CERUMO・INGING SF14TOYOTA RI4A3656’07.88919Laps1’26.093
16Naoki YamamotoTEAM MUGEN SF14Honda HR-417E2538’52.62530Laps1’26.455
3Nick CassidyFUJI×raffinee KONDO SF14TOYOTA RI4A11’35.16054Laps

Championnat

Po.No.DriverRd 1Rd 2Rd 3Rd 4Rd 5Rd 6Rd 7Total
12Hiroaki Ishiura50.551020.5
236Andre Lotterer453618
319Yuhi Sekiguchi55515
437Kazuki Nakajima11213
57Felix Rosenqvist02/05/17810.5
616Naoki Yamamoto820.510.5
71Yuji Kunimoto617
815Pierre Gasly145
918Kamui Kobayashi02/05/1724.5
1041Takuya Izawa134
113Nick Cassidy33
1210Koudai Tsukakoshi33
134Kenta Yamashita101/05/172.5
1420Jann Mardenborough01/05/1712.5
1564Daisuke Nakajima22
40Tomoki Nojiri
8Kazuya Oshima
65Narain Karthikeyan
50Takashi Kogure

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz