Accueil Sportive La Subaru WRX STI Type RA NBR Special établit une nouvelle marque...

La Subaru WRX STI Type RA NBR Special établit une nouvelle marque sur le Nürburgring

490
14
PARTAGER

Passage presque obligé pour toute voiture sportive, le tour chronométré de la boucle nord a mis tout récemment en lumière la Subaru WRX STI Type RA NBR, une berline 4 portes pas comme les autres.

La firme nippone n’est pas peu fière d’annoncer que sa sportive détient à présent le titre de berline quatre portes la plus rapide sur un tour complet du Nürburgring Nordschleife. Cette version radicale de la WRX STI RA est gratifiée d’un temps canon au dessous des 7 minutes, en exactement 6:57.5.

Avec un tel chrono, la berline se montre presque aussi rapide qu’une Radical SR8 et ses 6 minutes 56. Cette performance est obtenue grâce à un traitement mécanique spécifique. Son bloc boxer 2.0 est gonflé à 600 chevaux à 8 500 tours par minute couplé à une transmission à embrayage automatique de type WRC. Sa vitesse maximale théorique est estimée à 288 km/h.

Sur le plan aérodynamique, le bolide n’est pas non plus en reste avec un DRS et un kit produisant jusqu’à 295 Kg d’appui. Une berline quatre portes certes mais pas vraiment celle qui servira à partir en vacances en famille puisque l’habitacle est également étudié pour la performance avec un dépouillement total et l’installation d’une cage de sécurité. Finalement une simple voiture de course.

Source et illustration : Subaru

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "La Subaru WRX STI Type RA NBR Special établit une nouvelle marque sur le Nürburgring"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ryo
Invité

295 Kg de poussée???

J’attends Wizz, mais on parle d’appui..la poussée c’est pour les réacteurs!

wizz
Membre
On parle de poussée en désignant une force. Il y a la poussée des réacteurs d’avion, la poussée des réacteurs de fusée, la poussée d’Archimède, la poussée de la mélée au rugby, la poussée des athlètes au 100m… Tout ce qui concerne une force. L’unité normale est le newton. Mais comme c’est peu parlant pour le commun des mortels, ici, on utilise le « kiloforce », 1kg vaut environ 10N Ici, la poussée concerne la charge verticale obtenue par l’aileron, augmentant la force de contact entre les pneus et la route. Supposons que la voiture fait 1500kg, alors la charge normale pour… Lire la suite >>
seb
Invité

Le nom est tellement long qu’ils ont presque reussis à battre Lamborghini et sa « Gallardo Nera SE LP560-4SV Superleggera Spyder Balboni Performante Squadra Corse Trofeo Stradale edition  » mais à peu de chose pret ils se sont loupés …. 😮

labradaauto
Invité
une auto comme ça: c’est un dragster. la mettre au point, soit tous les paramètres pour atteindre cette incroyable performance , le pilote qui fait la manoeuvre: C’est un sapristi de challenge que je salue en ces temps dits troubles en matière de critiques envers l’automobile. Moi: ça me plaît ! et même si c’est une vraie auto de course. Bravo ! Déjà , à la base , avec le boxer les subaru ont bcp d’estime dans le petit cercle des amateurs d’ autos sportives. ce n’est pas un hazard. Ce qui me ferait plaisir, c’est qu’ils amènent cette auto… Lire la suite >>
Famij54
Invité

@Wizz : Très belle vulgarisation des appuis aéro mais en effet le terme d’appui est plus simple à comprendre que « poussée verticale négative » …
A noter que généralement les constructeurs communiquent sur l’appui maximal généré sur l’aileron arrière: du coup la répartition sur chaque pneu n’est pas égale.
Enfin, il faut noter que cet appui est fonction de la vitesse, donc pour l’exploiter au niveau de la charge appliquée sur les pneus, il faut un pilote qui a une semelle de plomb, ou presque 😜

labradaauto
Invité

l’appui est actif avec vitesse et orientation. Il peut être un aéro frein aussi. Même à basse vitesse, il est une aide précieuse à par exemple plaquer l’avant pour rentrer dans un virage serré. Il est utilisé en course de côte, et pas uniquement en piste à vitesses élevées.

wizz
Membre
famij54 ryo s’est demandé si le terme « poussé » est correct ou pas, ou réservé aux réacteurs d’avion. Sur ce, le but était de montrer que c’est correct (en physique). L’article utilisait le terme « poussé » et non « appui », mais pour moi, il n’y a pas de quoi faire la remarque. Comme ce fut au temps où je donnais des cours de soutien scolaire, si un lycéen équilibrait les forces d’un avion en l’air en utilisant le terme poussé, je ne lui tiendrais pas en rigueur (au lieu du terme portance). Je me souviens de ma première navigation sur un voilier, de… Lire la suite >>
Famij54
Invité

@lebradauto : la portance générée par un appui aéro est proportionnel au carré de la vitesse. Il en résulte que les effets d’appui sont plus efficace à haute vitesse qu’à basse vitesse.
Pour obtenir un appui significatif à basse vitesse, il faut (pour simplifier) une forte inclinaison d’aileron qui va alors générer une forte traînée et pénaliser la Vmax.
Donc oui pour les courses de cotes ou les vitesses ne sont pas élevées ça peut servir.
Sur le Nurburgring, c’est pas top 😜, sauf à avoir 2000ch…

labradaauto
Invité
absolument ! je pense que l’équipe a travaillé avec le chrono plus que le tachymètre de pure vitesse. Pour ce Chrono sur ce circuit, il convient de passer très vite des courbes pour éviter de casser les allures, reprovoquer des relances importantes .les appuis sont des freins puissants mais tellement indispensables pour  » comme vous avez écrit plus tôt : avoir la godasse de plomb  » presque tout le temps. Pour faire un temps : c’est à fond sur l’accélérateur. Si on lève le pied, c’est pour à fond sur le frein. Quand le chrono tourne: point de « se laisser… Lire la suite >>
wizz
Membre

Sur le Nurburgring, c’est pas top, sauf à avoir 2000ch…ou un aileron réglable!

DRS. On en a plus qu’entendu de ce terme, pour ceux qui suivent la F1

wpDiscuz