Accueil Rallye Silk Way Rally 2017 : Peugeot perd une première étape mais maîtrise...

Silk Way Rally 2017 : Peugeot perd une première étape mais maîtrise son sujet

303
1
PARTAGER

Depuis le départ de cette édition du Silk Way Rally 2017, les 6 spéciales avaient été toutes remportées par Peugeot avec son 3008 DKR Maxi, ou la version de l’an dernier, Peugeot 3008 DKR.

Sébastien Loeb et Daniel Elena, dans le Peugeot 3008 DKR Maxi ont remporté 3 spéciales, contre 2 à Stéphane Peterhansel et Jean-Paul Cottret, et 1 à Cyril Despres et David Castera dans un Peugeot 3008 DKR (repérable aux extensions d’ailes moins importantes). Si Loeb a connu un début de rally-raid plutôt « tranquille », il a perdu du temps avec des erreurs de navigation (en ouvrant la route) dans les étapes 5, 6 et 7. Dans l’étape 6, Loeb explique même avoir été piégé par de mauvaises traces des camions partis devant. Mais Elena en navigateur a su limité la casse.

Les deux autres Peugeot 3008 DKR ont connu en revanche des spéciales compliquées avec des tonneaux dans les spéciales 4 et 5, nécessitant pas mal de boulot de la part des mécaniciens la nuit. Peterhansel les remercient d’ailleurs à chaque fois qu’il en a l’occasion.

Dans l’étape 7, Peterhansel, vainqueur de l’étape de la veille, devait ouvrir dans une spéciale courte mais à faire en pure navigation. Il se laisse rattraper par Loeb et le laisse ouvrir la route. L’étape est courte et rapide comme on l’a dit. A peine plus de une heure. A l’arrivée, c’est un peu une surprise, ce n’est pas un Peugeot 3008 qui pointe en tête. L’Américain Bryce Menzies, sur une Mini John Cooper Works Rally de l’écurie X-Raid.

Sur une étape très roulante, les 4 et 5ème du classement sont les Kamaz de Sotnikov et Shibalov. Despres et Loeb sont sur le podium de l’étape. Au général, on prend les mêmes mais dans un ordre différent. En effet, Loeb est en tête avec 1h03 sur Despres et 1h28 sur Menzies. Le 4ème du général est le pilote chinois Wei Han sur un buggy français SMG (Philippe Gache) à moteur Geely. Le Top 5 est complété par une figure du rally-raid, Christian Lavieille sur un 4×4 prototype de Baic Motor.

Le premier Toyota Hilux est 8ème, avec Yong Zhou au volant. Mais ce n’est pas un Hilux officiel (bien que 2017) car Toyota a préféré jeter l’éponge. De Villiers, Poulter et Al-Attiyah sont absents. Officiellement, Toyota se concentre sur son nouvel Hilux « buggy » (en 2 roues motrices comme Peugeot NDLA) qui devait déjà remplacer la version 4×4 au dernier Dakar. Pour le moment, seul le Peugeot 3008 DKR Maxi est en 2 roues motrices, une performance à signaler.

Demain, le Silk Way Rally 2017 aura une spéciale de 250 km pour 436 km au total pour l’étape. Direction le Xinjiang et les Ouïghours. Une étape encore de navigation, dans la végétation rase. Pour les dunes, il faudra attendre le passage en Chine après la journée de repos.

Illustration : 1-2-3-4-5-Peugeot Sport, 6-7-8-Silk Way

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Silk Way Rally 2017 : Peugeot perd une première étape mais maîtrise son sujet"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Ce matin samedi victoire de Loeb sur la 8ème étape(250km chrono) devant Després tandis que Peterhansel se classe 4ème 🙂

wpDiscuz