Accueil Endurance Résultats et brèves des autres disciplines de la semaine 29 de 2017

Résultats et brèves des autres disciplines de la semaine 29 de 2017

143
0
PARTAGER

Week-end assez calme. A Sepang, la Carrera Cup Asia et la Carrera Cup Australia s’offrent un meeting commun, qui réussit à Chris van der Drift.

Carrera Cup Asia

La seule épreuve du week-end, c’est la Carrera Cup Asia. Deux semaines après Bangsaen, elle se rend à Sepang pour une épreuve commune avec son homologue australienne. L’occasion de revoir des têtes familières comme Alex Davison (ancien pilote de la Mercedes E63 AMG en V8 Supercars), Nick McBride (ex-British F3) ou Marc Cini (l’un des tout premiers acheteurs de la R8 LMS Ultra.)

Du côté des « Asiatiques », Chris van der Drift décroche la pole.

Au feu vert, Yuan Bo réalise un joli strike. Il embarque Tanart Sathientirakul. Will Bamber, Martin Ragginger et Yue Cui sont des dommages collatéraux. Le safety-car sort. Ragginger se fait extraire d’un bac à sable.
Dans la confusion Philip Hamprecht a viré en tête, devant van der Drift et Andrew Tang. A la reprise, l’ex-champion de FMCS s’échappe. Van der Drift et Tang essayent de rester au contact. Tang est d’autant plus pressé qu’Akash Neil Nandy se montre dans ses rétroviseurs. Reparti dernier, Ragginger double sans problème les concurrents du « B ». Tandis que pour Yue, dont la 911 est trop endommagée, la course est terminée. A force d’attaquer, Hamprecht dégrade ses pneus. Van der Drift, meilleur gestionnaire de ses gommes, s’offre son scalp.

Succès de Van der Drift, devant Hamprecht et Tang.

Le dimanche, van der Drift est en pole devant Ragginger et Bamber (ce qui correspond d’ailleurs au classement provisoire du championnat.) Bamber se colle d’emblée aux deux autres et il les double au second virage. En « B », Yuey Tan et Evan Chen se battent pour la victoire. Tan trouve un raccourci, il se paye son adversaire et fini dans le gravier. Le safety-car doit intervenir.
Lorsque la voiture de sécurité rentre aux stands, van der Drift veut doubler Bamber avant de passer la ligne de chronométrage. Il réalise que ça lui vaudrait une pénalité. En plus, Bamber n’est pas né de la dernière pluie et il l’a vu venir. Le Kiwi ferme la porte à son compatriote, du coup, Ragginger se faufile et passe 2e. Hamrecht profite de la déconcentration du vainqueur de la course 1 pour prendre la médaille de bronze.

Bamber, Ragginger et Hamprecht montent sur le podium. Néanmoins, ce dernier est disqualifié a posteriori. Van der drift passe donc 3e.

Pour la course 3, les pilotes du « A » roulent avec leurs homologues australiens. David Wall, ancien pilote Volvo en V8 Supercars, est en pole. Chris van der Drift, 2e sur la grille, le met sous pression. Hamprecht, 3e, laisse filer les duettistes. De toute façon, dans cette course d' »invités », tous les concurrents reçoivent le même nombre de points… Van der Drift met néanmoins un point d’honneur à virer en tête.

Van der Drift s’impose ainsi devant Wall et Hamprecht. Wall est le seul « Australien » du top 5. Ce qui démontre au passage le niveau de la Carrera Cup Asia…

Au classement, van der Drift est le nouveau leader, avec 161 points. Ragginger passe 2e, à 154 points. Malgré son succès dans la course 2, Bamber dégringole au 3e rang, à 147 points. Les autres pilotes de Carrera Cup Asia semblent avoir déjà fait une croix sur le podium final…

US F2000

L’US F2000 fait face à un gros turnover. En fait, seuls 11 pilotes ont disputé tous les meetings, depuis la manche d’ouverture. Chez Newman Wachs, Dakota Dickeron (pourtant double-lauréat du Team USA Scholarship) et André Castro se sont vite retrouvés à court de budget. Jacob Abel, vu en F4 USA, va piloter la voiture de Castro pour la fin de saison. Il fera équipe avec Darren Keane à Mid-Ohio, tandis que la troisième voiture du team restera au garage.

F3

A la dérive en 2016, en F3, Carlin a retrouvé le chemin des podiums grâce à Lando Norris (et dans une moindre mesure, grâce à Jehan Daruvala et « Ferdinand Habsburg ».) Un trio de débutants, qui témoignent de la difficulté de l’équipe à séduire. Jake Dennis a piloté un temps la quatrième voiture, avant de renoncer. Pour les derniers meetings, Carlin a dégoté un quatrième homme : Ameya Vaidyanathan. Venu tardivement en l’automobile, le pilote Indien a longtemps roulé en queue de peloton. Ce fut d’ailleurs le cas lors de son bref passage en F3. Cette année, il semble enfin avoir découvert la pédale de droite, décrochant même une victoire en EuroFormula Open. Fera-t-il de même pour son retour en F3 ?

Crédits photos : Porsche Motorsport Asia (photos 1 à 6), US F2000 (photo 7) et Carlin (photo 8.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz