Accueil VW Volkswagen annonce 9 300 départs en retraite anticipée

Volkswagen annonce 9 300 départs en retraite anticipée

123
8
PARTAGER

Le groupe Volkswagen a annoncé que près de 9 300 de ses salariés avaient choisi la retraite anticipée dans le cadre de son plan « Transform 2025+ ».

Ces départs en retraite font partie du plan d’économies annoncé en novembre 2016 qui prévoit notamment de supprimer 30 000 postes dont 27 000 en Allemagne. L’accord signé avec les syndicats prévoit notamment d’augmenter la productivité de 25 % dans les usines allemandes qui passera par une plus grande présence de robots. Il prévoit aussi d’éviter les licenciements secs et de favoriser les départs en retraite anticipée.

Maintenant que l’objectif des 9 300 départs volontaires est atteint, Volkswagen commence la partie la plus dure, celle des suppressions de poste qui concerneront en priorité les services administratifs, la recherche et développement, les ventes et le marketing.

Ces suppressions de postes, ainsi que l’augmentation de productivité devraient permettre à Volkswagen de réaliser 3,7 milliards d’euros d’économies par an vers 2020 et faire remonter la marge de 2 % actuellement à 4 %.

 

Source : Volkswagen

Source photo : Volkswagen

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Volkswagen annonce 9 300 départs en retraite anticipée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Anonyme
Invité

Tout ça pour contrer la triche au logiciel initié par « ceux d’en haut », mais qu’ils ne veulent pas assumer, préférant que cela soit « ceux d’en bas » qui payent à leur place !?! Amazing

Maître 90
Invité

Si ils retirent du monde au marketing, c’est vraiment risqué car c’est sûrement la partie la plus efficace de vw.

greg
Invité

Il y a une Raison très simple: les syndicats sont inexistants dans les départements concernés….
Les seuls qui sont (massivement) syndiqués sont les ouvriers, donc forcément on y touche pas.

wizz
Membre

mais aussi parce que les voitures ne s’assemblent pas toute seule sur les lignes d’assemblage, et donc réduire les effectifs de production risque d’avoir des impacts négatifs sur la production (cadence et/ou qualité)

en revanche, abandonner la plateforme MLB et utiliser la MQB pour les Audi A4, A6, c’est des charges de travail en moins pour les cols blancs. Idem, abandon des projets de niche, c’est des charges de travail en moins
Et bien entendu, l’adoption généralisée des plateformes modulaires permet de prémacher une partie du boulot du département R&D

greg
Invité

Les usines VW en Allemagne ont proportionnellement plus de personnel que les usines PSA/Renault en France, ou les usines du groupe VW en dehors de l´Allemagne.
La méchanisation et robotisation n´y est pas aussi poussée qu´ailleurs pour se concilier avec les syndicats.

Anonyme
Invité

parce que VAG c’est déjà risqué a initiés des véhicules de niches, Wizz ? Au pire ils s’y sont mis quand le marché était mature lorsque tout le monde avait essuyé les plâtres comme avec l’Eos ou le Sirroco, mais cela s’arrête là, VW n’a jamais osé prendre de risque. Pourtant, ils ont eu de bonnes idées, comme le Buggy up!, le taigun ou le T-ROC Concept, ce SUV Targa qui avait de l’audace, mais non, en série, que dalle

Amiral_sub
Invité

Incroyable résistance d’une entreprise qui doit payer des milliards de frais divers suite aux tricheries. J’aurais parié une une vente d’au moins une marque de niche (Ducati, Lamborghini, Bentley) mais ils n’en ont pas eu besoin, les ventes résistant. En fait les états de soucient (un peu) d’écologie, le peuple s’en fout et veut des VW

wpDiscuz