Accueil F3 Résultats et brèves de la semaine 25 de 2017

Résultats et brèves de la semaine 25 de 2017

219
0
PARTAGER

Voici un résumé des débuts en FR NEC du Français Gabriel Aubry (Tech 1 ; dossard 14) : lui devant et les autres, derrière ! Une aisance en FR 2.0 qui rappelle celle d’un Esteban Ocon ou d’un Antoine Hubert…

FR NEC

Enfin ! La FR NEC 2017 débute à Monza. Le plateau est essentiellement composé de pilotes d’Eurocup. Cocorico, le premier contingent est Français avec Gabriel Aubry (Tech 1), Théo Coicaud (R-Ace GP), Charles Milesi (R-Ace GP), Thomas Neubauer (Tech 1) et Jean-Baptiste Simmenauer (JD Motorsport.)

Aubry est le premier poleman de l’année.

Au feu vert, Aubry tente de semer Max Fewtrell (Tech 1.) Derrière, le privé Bartek Mirecki (BM Racing) tente de conquérir son premier podium en monoplace. Dans son dos, Thomas Maxwell (Tech 1) et Milesi se neutralisent. Le Polonais pense pouvoir souffler, mais un second accident entre Simmenauer et Coicaud, entraine un safety-car, donc un regroupement.
Au drapeau vert, Aubry contrôle Fewtrell. 4e, Gilles Magnus (R-Ace GP) harcèle l’ex-futur pilote Ferrari Academy. Sun Yue Yang (JD Motorsport) rattrape le Belge, le double et il met à son tour le Polonais sous pression.

Aubry s’impose devant Fewtrell et Mirecki, qui a eu chaud aux fesses jusqu’au bout !

Le lendemain, Aubry s’élance de la pole. Fewtrell compte bien lui mener la vie dure. Parti 4e, il déboite Michael Benyahia (R-Ace GP)  et Magnus, avant de rattraper le poleman. L’Anglais réussit ensuite à le doubler, tandis que Benyahia déboite Magnus. Derrière, ça se frictionne entre Mirecki et Presley Martono (Burdett Motorsport.) L’Indonésie finit dans le mur et c’est un safety-car.
Fewtrell contrôle Aubry au drapeau vert. Peu après, Sun part en tête-à-queue, entrainant un nouveau safety-car.
Au drapeau vert, Fewtrell conserve l’avantage. Néanmoins, Aubry reste au contact. En vue de l’arrivée, le Français déboite le leader.

Doublé d’Aubry, avec de nouveau Fewtrell 2e. Benyahia est 3e.

Actuel 6e de l’Eurocup FR 2.0, Aubry semble avoir un bon pied droit. Auteur d’un doublé à Monza (alors qu’il n’avait jamais gagné en FR 2.0), il est bien sûr leader, à 60 points. Fewtrell suit à 48 points. Magnus est 3e, à 33 points.

La Polonais Julia Pankiewicz (Burdett Motorsport) est 6e, avec 25 points.

F 3.5 V8

Pendant ce temps, la F 3.5 V8 est au Motorland Aragon. Pietro Fittipaldi (Lotus) décroche la pole du samedi. Abonné aux départs loupés, il simule un départ lors des qualifications, ce qui est interdit. Son meilleur temps lui est retiré, mais son 2e meilleur temps est suffisant pour la pole !

Même après s’être entrainé, Fittipaldi continue de louper ses départs. Il voit Egor Orudzhev (AVF), Roy Nissany (RP Motorsport) et Alfonso Celis Jr (Fortec) lui passer sous le nez. En plus, Konstantin Tereshchenko (Teo Martin) l’envoi dans le décor, entrainant un safety-car.
A la reprise, Tereshenko cède sa place à Matevos Isaakyan (AVF.) Le Russe double ensuite Celis, puis Nissany. Le pilote Israélien tente alors de retenir Celis, mais le Mexicain trouve l’ouverture en vue de l’arrivée.

Premier succès 2017 pour Orudzhev. Isaakyan assure un doublé Russe et Celis est 3e.

Le dimanche, Fittipaldi s’offre sa huitième pole de la saison.

Cette fois-ci, le chat noir est aux côtés de René Binder (Lotus.) Alors que son équipier s’envole, l’Autrichien démarre mal, puis il se paye Yu Kanamaru (MP Motorsport) et il doit renoncer. Tereshchenko prend la 2e place. Mais après son arrêt aux stands, le Russe perd le contrôle et il finit dehors. Celis passe 2e et Orudzhev, 3e.

Fittipaldi répare donc (un peu) sa bévue du samedi. Celis et Orudzhev l’encadrent sur le podium.

Le Brésilien reprend la tête du classement, avec 144 points. Binder est 2e à 130 points. Celis passe 3e, à 128 points.

British F3

Pour Double R, c’est déjà 2018 ! Linus Lundqvist et Cao Zhuo (tous deux pilotes de l’équipe en British F4) ont eu droit à un test en British F3 à Rockingham. Le Suédois est l’un des principaux animateurs du British F4 et il semble déjà mûr pour gravir un échelon. A contrario, le pilote Chinois n’a pas démontré grand chose. Ils ont été rejoint par Jamie Chadwick. L’air de rien, la débutante est la mieux classée des pilotes Double R en British F3.

Crédits photos : FR NEC (photos 1 à 5), Formula V8 (photos 6 à 10) et Double R (photo 11.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz