Accueil Droit routier Pollution : circulation différenciée de Paris à l’A86

Pollution : circulation différenciée de Paris à l’A86

376
53
PARTAGER

La Préfecture de Paris a annoncé la mise en place de la circulation différenciée en conséquence de l’épisode de canicule qui provoque un pic de pollution. Tous à vos pastilles.

Le pic de pollution est un pic d’ozone. L’ozone ou trioxygène (O3) se forme sous l’effet du rayonnement solaire qui transforme les NOx (oxydes d’azote) ainsi que les COV (composés organiques volatiles). Avec l’épisode caniculaire actuel, l’absence de vent accentue l’accumulation de l’ozone, nocif pour la santé.

La circulation différenciée pour l’Ile de France concernera tout le périmètre à l’intérieur de l’A86. Seront interdits les véhicules non classés, mais également ceux de catégorie 4 et 5. L’absence de macaron vaut interdiction depuis mai dernier (alors qu’en théorie seul le Certificat d’Immatriculation fait foi NDLA). Concrètement, tous les véhicules essence d’avant 1997, et tous les véhicules diesel d’avant le 1er janvier 2006 sont interdits. Quand on sait que le parc automobile français avance en âge et dépasse les 8 ans en moyenne, il risque d’y avoir pas mal de recalés.

Contrôles renforcés, mais pas assez ?

La Préfecture assure que « seuls » 12% des véhicules de la zone concernée seront ainsi interdits de circuler de 5h30 jeudi matin, à minuit. La mesure est reconductible. Pour tous ceux qui pourront circuler, la vitesse est globalement réduite de 20 km/h (et assure-t-on les radars seront ajustés). Le Préfet indique que 500 policiers sont mobilisés pour procéder à des contrôles et que 13 302 véhicules ont été contrôlés depuis lundi, dont 42% en excès de vitesse.

13 302 contrôles en 2 jours, c’est à rapporter aux plus de 15 millions de déplacements quotidiens en Ile de France, en voiture. Malgré l’amende encourue (68 euros), certains seront sans doute tentés de passer outre l’interdiction.

En compensation, un ticket « anti-pollution » est mis en place par le STIF (Syndicat des transports d’Ile de France). D’un coût de 3,80 euros, il permet de se déplacer dans toute l’Ile de France. D’autres mesures la gratuité du stationnement résidentiel, des Velib’ ou autres sont reconduites.

Source : Préfecture via Le Parisien, illustration : Ministère

Poster un Commentaire

53 Commentaires sur "Pollution : circulation différenciée de Paris à l’A86"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AXSPORT
Invité

Les gens vont lâcher leurs voitures climatisées pour prendre les minables transports en commun ?

SGL
Invité

Oui, je suis pro-transport en commun, mais j’avoue que dans le RER B soi-disant avec rafraichisseur, il faisait 50° avec une odeur de m…. Et de vomi, c’est dur d’en faire de la publicité !
Je pense que nos élus prennent les TC en ce moment.

lym
Invité

Visiblement, ils ne l’ont pas fait: Cumul de bouchons ce jour au niveau exceptionnel…
http://www.sytadin.fr/sys/barometre_courbe_cumul.jsp.html

Car au delà de la température et de l’odeur dans les TC, il y a les pannes: Equipements electriques/electroniques mis à rude épreuve, rails/aiguillages mis à mal par la dilatation.

En général les vitesses sont réduites ces jours là, au mieux. Si un truc casse, c’est RATP (Rentres Avec Tes Pieds).

La faute à un réseau qui tombe en ruine.

Yorgle
Invité

Et quand on habite à l’étranger et qu’on doit passer par Paris pour se rendre dans sa famille? Parce que oui on est obligé de passer par Paris pour traverser la France, ou alors faire un très grand détour.
Et ne me parlez pas de la Francilienne qui est un véritable cauchemard à trouver et pour rester dessus.

wizz
Membre

yorgle

si tu habites en Allemagne, en Belgique, en Grande Bretagne ou au Luxembourg, et que ta famille habite à Marseille, et si tu passes par Paris sur ton trajet, alors il serait temps de changer ton navigateur GPS…

et accessoirement, vu les tarifs de Ryan Air, Easy Jet ou autres, il y a mieux à faire que de faire plus de 1000km en voiture…

ART
Invité

Toujours aussi condescendant à penser pour les autres wizz, quand on utilise sa voiture, c’est peut-être qu’il a aussi besoin de transporter des affaires et avoir une flexibilité que l’avion n’offre pas, de l’utiliser sur place etc.
Enfin il peut y avoir d’autres cas qui souvent font passer par Paris, bref, tes remarques à côté de la plaque encore une fois…

Yorgle
Invité

wizz,
on va faire simple: Cologne – Tours.
Si je veux éviter Paris c’est en passant par Rouen, qui est bloquée quand Paris est bloquée.
Sinon c’est par l’est de la France, gros détour.
Les trains, il faut changer de gare du nord à Montparnasse, avec des bagages, super…
L’avion, changement à Paris, long et cher.
Mon plus gros problème c’est pourquoi ne pas avoir un « super » périph, par exemple au niveau de la Francilienne. Mais au lieu d’avoir des bouts de routes, impossibles à trouver et à suivre, une route en continu serait préférable.

Yorgle
Invité

wizz, autre exemple: esteban (voir plus bas) qui doit aller d’Alsace vers Le Mans.

labradaauto
Invité

ai traversé le Pays il y a 2 semaines, c’est la première fois que j’ai évité la région parisienne. Je referai, car que ce voyage fût paisible, sans canicule, sans vignette, sans tracas, sans bouchons.

amiral_sub
Invité

va quand même falloir envisager des mesures plus radicales. Il est inadmissible que l’air soit irrespirable alors que les solutions techniques existent

Christophe
Invité

Lesquels ?

amiral_sub
Invité

Rouler en voiture dans Paris est une aberration. La mesure la plus radicale jamais mise en oeuvre serait d’interdire les voitures à pot d’échappement.
Sinon on pourrait mettre en place un péage urbain par exemple
Ce que j’ai vu moultes fois c’est des commerciaux ou assimilés , avec leur voiture de fonction (diesel), qui ne prennent pas les transports en commun et ne les prendront probablement jamais sauf à les y obliger. Ils n’ont que faire de la pollution.
Mais ça va changer https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/pollution/dernier-avertissement-de-la-commission-europeenne-pour-la-france-sur-la-qualite-de-l-air_110623

Christophe
Invité
@amiral_sub Pourquoi que les voitures à pot d’échappement ? 41 % de la pollution aux particules (polluant le plus dangereux) due au trafic provient de l’usure des pneus, de l’abrasion des revêtements et des freins. J’ai des retours sur les usures des pneus des VE par un installateur et compte-tenu des kilométrages faibles réalisés et des dimensions importantes (du fait de leur masse), la masse usée / km est bien plus importante qu’un VT équivalent (par exemple C-zéro vs C1). Par contre le péage je suis d’accord, mais il doit servir à financer des moyens différents (TC électriques, autopartage de… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

je te rassure on sait analyser d’où provient la pollution
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/12/12/le-pic-de-pollution-n-est-pas-venu-des-centrales-a-charbon-allemandes_5047702_4355770.html
et à part tes écrits, jamais je n’ai lu que les pneus rendaient l’air irrespirable

lym
Invité

De toutes manières le sujet présent c’est l’ozone, pas les particules.

Et pour ces dernières, j’attends toujours que l’on m’explique pourquoi celles sortant d’un moteur (tournant avec des carburants raffinés/additivés + huiles de synthèse issus de l’industrie pétrochimique) auraient la même nocivité que celles issues d’un feu de bois, de pneus (caoutchouc synthétiques), plaquettes de frein (mélange de métal fritté et de je sais pas quoi, au moins y’a plus l’amiante)… ou du frottement de préservatifs en latex naturel tant qu’on y est.
Mettre tout dans le même pot est si simple (simpliste?).

Christophe
Invité
@lym Le sujet c’est l’ozone effectivement. Cependant Thibaut parle de la création de l’Ozone (O3) à partir des COV dont les NOx. Si j’essaye de mettre cela en équation, j’ai donc : NOx + yZ + zB = xO3 + vNx. On voit bien que pour créer de l’Ozone à partir de NOx, à un moment où un autre, les atomes d’azote (N) vont soient être libérés soit se recomposer avec autres choses. Invariablement dans cette réaction il y aura formation de particules secondaires bien plus petites que les particules primaires libérées à l’échappement. Donc on en revient quoiqu’il arrive… Lire la suite >>
lym
Invité
Je découvre ce noir de carbone incorporé aux pneus… qui, vu d’où il vient, doit avoir une nocivité comparable aux résidus de combustion de carburant. Ce qui n’invalide pas le reste. Par ailleurs dans un des articles on parle de 4 à 6kg de particules provenant des pneus/40kkm. Je n’ai jamais pesé mes pneus neufs puis usés, mais perdre entre 1kg et 1.5kg de gomme m’étonnes vu l’épaisseur perdue. Maintenant, quand on voit les gens freiner en continu dans des descentes autoroutières d’IDF limitées à 90 (et plus encore en cas de pics de pollution ou on les limite à… Lire la suite >>
Christophe
Invité
@lym Il est aisé de faire le calcul de masse usable d’un pneu. Profondeur des rainures jusqu’au témoin 8 mm en moyenne. Sur l’étiquette on a toutes les dimensions : 155 × 65 R 14. Jante 14 pouces donc 14 × 2,54 = 35,56 cm de ø. Hauteur de flanc 65 % de 155 soit 100,75 mm. Le diamètre total est donc de 55,71 cm, la circonférence est donc de 1,75 m. Le volume usable est donc de 0,00217 m3. La masse volumique de la matière est 800 kg/m3. La masse usable est donc d’environ 1,7 kg (il faudrait enlever… Lire la suite >>
Christophe
Invité

Même notre rédacteur adoré a fait un article là-dessus : https://www.leblogauto.com/2017/06/coquilles-doeufs-peaux-de-tomates-faire-pneus.html

« Un pneumatique est composé à 30% environ par du noir de carbone qui est utilisé comme charge pour modifier les propriétés du caoutchouc. Très polluant à produire, il l’est aussi à l’usage. En s’usant, le pneu va libérer dans l’atmosphère ce noir de carbone très polluant. Le noir de carbone, c’est la suie noire issue de la combustion incomplète des hydrocarbures. Des particules fines qui se retrouvent dans l’atmosphère que nous respirons ».

lym
Invité

Et ton installateur, combien de ses clients qui se baladent à 1 bar au lieu de 2.5 (voir un peu plus, c’est une moyenne).
Remarque, avec l’échauffement supplémentaire généré cumulé à la température présente du goudron, on peut espérer en voir qquns gagner leur darwin-award.

lym
Invité

La situation s’est pourtant améliorée ces dernières décennies… Avant, on y faisait simplement moins attention. Ceux qui ont fait carrière dans les expéditions au cul des camions peuvent vous parler de l’évolution.

AXSPORT
Invité

Pendant ce temps là, pas de restriction coté « avion » !!!
De plus, le salon du Bourget doit nous en faire de la pollution !!!!

Béret vert
Invité

Et le fuel lourd des navires de commerce…
Après, si les Parisiens s’obstinent à galérer dans les embouteillages, c’est pour beaucoup d’entre eux parceque les alternatives s’assimilent à l’enfer.

SGL
Invité

@ AXSPORT
Cela progresse à une bonne cadence pour l’aviation… Le problème est que le parc d’avion double tous les trente ans.
Et @Béret vert nous montre du doigt une pollution bien plus grave !
« 20 cargos polluent plus que la totalité des voitures dans le monde »
https://lareleveetlapeste.fr/face-cachee-20-cargos-polluent-plus-que-la-totalite-des-voitures-dans-le-monde/
La différence !? Il y a une motivation dans le secteur de l’aviation pour respecter des normes drastiques alors que le droit maritime et une zone de non-droit : esclavage, pollution, etc. Tout est possible au large 🙁

SGL
Invité
Dans l’aviation commerciale, les avionneurs se tirent une bourre au % de carburant économisé. Un 787 fait 20 % d’économies par rapport a un A340 pourtant relativement moderne, et Airbus promet mieux que le 787 à l’avenir. Comme pour les 24h du Mans ou la F1, la compétition est saine, indirectement l’écologie en profite, même si c’est à l’origine pour des raisons mercantiles. Les transports maritimes, le fuel lourd vendu aux navires est proche du 0, parce qu’en dehors du segment des navires lourds, ce carburant est considérer comme du déchet. (génial pour les pétroliers !) Pourtant dans les nouveaux… Lire la suite >>
mko
Invité

La pollution s’arrête à l’A86 ??

SGL
Invité

Non mais on arrête les vilains banlieusards qui viennent polluer les gentils parisiens.

wpDiscuz