Accueil Audi Hybridation légère et suspension inédite pour l’Audi A8

Hybridation légère et suspension inédite pour l’Audi A8

358
6
PARTAGER
Audi A8 48V

Un mois avant sa présentation à Barcelone, Audi dévoile quelques nouveautés de la prochaine A8 qui adoptera l’hybridation légère et une suspension à récupération d’énergie.

Vaisseau amiral de la marque, la prochaine Audi A8 fera le plein de technologies parmi lesquelles une architecture électrique 48V déjà vue sur l’Audi SQ7. La limousine d’Ingolstadt hérite d’un alterno-démarreur 48V à refroidissement liquide qui peut développer jusqu’à une puissance et un couple additionnels respectivement de 12 kW et de 60 Nm.

Lors des décélérations, l’alterno-démarreur est aussi capable d’alimenter la batterie lithium-ion de 10 Ah logée dans le coffre et fournir ainsi une fonction roue libre. Le moteur peut alors être coupé entre 30 et 160 km/h pendant une durée maximale de 45 secondes tandis que Stop & Start entre en action dès que la vitesse est inférieure ou égale à 22 km/h. Afin de rendre ce Stop & Start plus efficace, l’Audi A8 utilisera son système de conduite semi-autonome. Ainsi, dans un embouteillage, le moteur thermique sera redémarré automatiquement lorsque la voiture de devant avancera, même si le conducteur enfonce encore la pédale de frein.

L’architecture 48 V combinée au système de conduite semi-autonome permettrait à une Audi A8 essence peut ainsi économiser jusqu’à 0,7 l/100 km en cycle NEDC.

Une des autres technologies de l’Audi A8 sera l’inauguration d’une suspension à récupération d’énergie baptisée eROT. L’idée est de transformer l’énergie générée par les suspensions en énergie électrique au lieu de la perdre en chaleur. Le système d’Audi remplace les amortisseurs hydrauliques par des amortisseurs électromécaniques rotatifs qui stockent l’énergie absorbée dans la batterie lithium-ion utilisée par l’alterno-démarreur 48 V.

D’après les tests menés par le constructeur, le système eROT permet d’engranger entre 100 et 150 watts sur une route allemande, 3 watts sur un trottoir et 613 watts sur une route défoncée. L’économie de carburant peut atteindre jusqu’à 0,2 l/100 km. Cette suspension permet aux ingénieurs d’améliorer le confort et la tenue de route grâce à la possibilité de régler indépendamment les amortisseurs.

 


Source : Audi

Source photo : Audi

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Hybridation légère et suspension inédite pour l’Audi A8"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Hans Gruber
Invité

une hybridation bien timide au regard de ce que la concurrence offre actuellement.

Par contre la gestion des aides à la conduite en embouteillage s’annonce intéressante

SAM
Invité

Coincée entre une Lexus LS Hybride, une Tesla Model S électrique et les flamboyantes Porsche Panaméra et prochaine Mercedes AMG GT berline … La prochaine A8 aura fort à faire. Un peu léger oui mais le renouvellement des flottes du parlement européen, du gouvernement allemand et d’autres gouvernements européens lui permettront de sauver les meubles!

wizz
Membre
Il ne faut pas regarder cette voiture comme la prochaine et unique version hybride disponible dans la gamme des A8. Il faut la regarder comme une « simple » amélioration des versions thermiques de base. A iso-comparaison, c’est à dire produire en grand volume et service rendu, un alterno-démarreur ne couterait pas beaucoup plus cher que le classique duo démarreur + alternateur. Un composant un peu plus complexe à la place de 2 composants simples, mais ça simplifie la conception du moteur, de son intégration sous le capot dont l’espace manque cruellement, une opération en moins sur la ligne d’assemblage… La suite,… Lire la suite >>
Paul
Invité

oui Wizz, nous connaissons tous les avantages et limitations des systèmes 48V. c’est le minimum syndical en matière de réduction de CO2 et la plupart des généralistes l’auront d’ici fin 2018, début 2019. C’est juste que le slogan d’Audi, c’est « Vorsprung durch Technik » et là on en est quand même très loin. La concurrence, elle, ne fait pas d’iso-comparaison. Les clients non plus d’ailleurs.
Bref, on peut s’attendre à mieux.

wizz
Membre

bien sûr que les généralistes auront ce système sur leur voitures, pour accompagner leur 3 cylindres, et à ce niveau de gamme chez Audi, ce sera pour accompagner les V6 ou plus….

bref, avant, ces Audi haut de gamme avaient un démarreur, et un généraliste aussi. Idem pour l’alternateur. La différence se faisait sur le moteur (ainsi que le reste des équipements)
demain, ça sera pareil. Ces Audi haut de gamme auront un alterno-démarreur 48V, et les généralistes aussi. Et la différence se fera encore sur….le moteur thermique (ainsi que le reste des équipements)

bref, rien ne changera

labradaauto
Invité

c’est un pas en avant qui permettra d’avancer mieux après demain. Pour l’hybride, on pense tous poids légers, mais les effets tangibles sont à démontrer sur les gros véhicules lourds. Tout exercice est bon aujourd’hui …pour demain.

wpDiscuz