Accueil F1 F1 Canada 2017: Hamilton imbattable

F1 Canada 2017: Hamilton imbattable

219
12
PARTAGER

Six fois vainqueur du Grand Prix du Canada, Lewis Hamilton a inversé la tendance dans le duel qui l’oppose à Sebastian Vettel. Toujours en tête du championnat, l’Allemand échoue au pied du podium après une course mouvementée. Mercedes se relance grâce à la deuxième place de Bottas.

Départ: Depuis sa pole position, Lewis Hamilton ne pouvait pas rêver meilleur départ. En tête au premier freinage, il bénéficie en plus du départ canon de Max Verstappen qui vient casser l’aileron avant son rival Vettel, ce dont profite Bottas pour s’infiltrer en troisième position derrière le Néerlandais. Dans le peloton, il y a du grabuge. Carlos Sainz se rabat sur Romain Grosjean et envoie Felipe Massa dans le décor. Seul le Français peut poursuivre sa course après un changement d’aileron.

Tour 1: Entrée en piste du safety car.

Tour 4: Drapeau vert. Max Verstappen se porte à hauteur d’Hamilton mais ce dernier est sur une meilleure trajectoire et conserve le commandement. Victime du départ mouvementé, Vettel perd un morceau d’aileron avant abîmé depuis le départ. Il va devoir passer par les stands. Raïkkönen met tout seul deux roues dans l’herbe et se fait dépasser par Pérez.

Tour 5: Long arrêt au stand de Vettel qui repart bon dernier avec un aileron neuf.

Tour 10: Hamilton mène devant Verstappen, Bottas, Ricciardo et Pérez.

Tour 11: Abandon de Verstappen victime d’une panne. Sa voiture est très mal placée ce qui nécessite le lancement de la virtual safety car. Hülkenberg passe par les stands.

Tour 14: Fin de la virtual safety car. Hamilton possède 10 secondes d’avance sur Bottas et 15 secondes sur Ricciardo.

Tour 17: Raïkkönen au stand.

Tour 18: Bottas revient sur Hamilton. Ricciardo s’arrête à son tour. Il reprend la piste avec des gommes jaunes. C’est un pari car elles n’ont pas été utilisées du week-end.

Tour 19: Vettel est revenu dans les points, tandis que Pérez rentre dans les stands. Le Mexicain repart derrière Ricciardo.

Tour 21: Ocon qui ne s’est pas encore arrêté est remonté en troisième position. Vettel est huitième derrière Alonso.

Tour 23: Arrêt de Bottas. Il ressort troisième derrière Ocon lui aussi avec des gommes jaunes.

Tour 24: Record du tour pour Hamilton en gommes usées.

Tour 25: Magnussen écope d’une pénalité de 5 secondes pour avoir dépassé Alonso sous régime de virtual safety car.

Tour 28: Ocon ne s’est toujours pas arrêté et se fait remonter par Bottas.

Tour 29: Vettel dépasse Alonso et prend la septième place.

Tour 32: Esteban Ocon est toujours dans un bon rythme et bénéficie d’une excellente vitesse de pointe ce qui empêche Bottas de le dépasser. Il s’arrête au stand à la fin de ce tour tout comme Hamilton. Le Britannique reste en tête alors que le Français est sixième, intercalé entre les Ferrari.

Tour 34: Ocon signe son meilleur tour et revient sur Raïkkönen.

Tour 35: A la mi-course Hamilton mène avec dix secondes d’avance sur son équipier.

Tour 37: Ocon est dans la zone DRS derrière Raïkkönen.

Tour 41: Deuxième arrêt de Raïkkönen ce qui laisse la voie libre à Ocon.

Tour 42: Alonso, alors huitième, s’arrête lui aussi.

Tour 45: Vettel raccroche le wagon du petit train formé par Ricciardo, Pérez et Ocon.

Tour 48: Ricciardo commence à souffrir avec ses gommes tendres. Sa troisième place est convoitée par Pérez, Ocon et Vettel.

Tour 49: Bloqué derrière Ocon, Vettel choisit de s’arrêter pour chausser des ultra-tendres.

Tour 50: Raïkkönen est le plus rapide en piste et prend une seconde pleine au tour à Ocon devant lui.

Tour 52: Du côté de chez Force India on pose un ultimatum à Pérez. Il a deux tours pour dépasser Ricciardo sans quoi il devra laisser passer Ocon.

Tour 56: Les Ferrari reviennent très fort sur les Force India ce qui inquiète les ingénieurs de Pérez et Ocon, toujours bloqués derrière Ricciardo.

Tour 58: Abandon de Daniil Kvyat dans son stand.

Tour 60: Après un nouveau record du tour, Vettel dépasse Raïkkönen, bien aidé par ce dernier qui a court-circuité la chicane.

Tour 62: Raïkkönen rentre de gros problèmes de frein moteur et perd les secondes par poignées.

Tour 64: Vettel est au contact derrière Ocon.

Tour 65: Pérez n’est absolument pas coopératif avec son équipier qui se porte à sa hauteur dans la ligne droite. Vettel attaque au bout de la ligne droite des stands ce qui oblige Ocon à court-circuiter le virage et perdre une position.

Tour 66: Vettel tire tout-droit sans perdre de position.

Tour 67: Abandon de Fernando Alonso. L’Espagnol choisit de monter dans une tribune au contact des fans.

Tour 69: Vettel dépasse Pérez.

Arrivée: Importante victoire de Lewis Hamilton à Montréal. Il revient nettement sur Vettel au championnat après ce 56ème succès en carrière. Ricciardo sauve la troisième place face à Vettel. Ocon, très énervé par le comportement de Pérez termine sixième.

Championnat pilotes:

1. Vettel 141
2. Hamilton 129
3. Bottas 93
4. Raïkkönen 73
5. Ricciardo 67
6. Verstappen 45
7. Pérez 44
8. Ocon 27
9. Sainz 25
10. Massa 20

Championnat constructeurs:

1. Mercedes 222
2. Ferrari 214
3. Red Bull 112
4. Force India 71
5. Toro Rosso 29

Crédit photo: F1

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "F1 Canada 2017: Hamilton imbattable"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin
Je me doute que pour un coureur, laisser passer son coéquipier est dur, mais la résistance de Perez a ruiné une possibilité de podium pour l’équipe. Au final, les deux « pink panthers » se sont faites manger par Vettel qui méritait mieux sur ce GP. Hamilton a été royal, mais cela aurait été sans doute une autre soupe si Vettel n’avait pas du passer par les stands si tôt dans la course. Bravo à Hülkenberg aussi pour ses 4 nouveaux points. Il se rapproche de Massa striké par Sainz… Dommage qu’il soit accompagné de Palmer décidément pas au niveau. On peut… Lire la suite >>
Rowhider
Invité

J’ai trouvé la réaction d’Hamilton totalement disproportionnée à l’arrivée: trimbaler un drapeau partout comme s’il avait remporté un titre. Mais ça fait parti du personnage. Il a remporté une course sans concurrence, vu les chronos que se sont échangés Hamilton et Vettel en Q3, la lutte pour la victoire aurait pu être acharnée.

Belle perf de Stroll, qui pour une fois a réussi une course propre et sans erreur. Espérons que ces premiers points vont le libérer un peu pour continuer sa progression.

zafira500
Invité

@Rowhider
Cela se faisait fréquemment dans le passé au vainqueur de sortir un drapeau – souvent de la nationalité du pilote – à chaque victoire. Donc, non, la réaction d’Hamilton n’est pas disproportionnée.

Rowhider
Invité

Ca se faisait lors des GP nationaux, ce qui n’était en l’occurrence pas le cas.

turbo v8
Invité

l’entente entre Mc laren et Honda est au plus mal le divorce ne peut qu arriver Mc laren ne peu pas jouer si bas sachant se qu’elle à été

Invité

J’ai trouvé Perez vraiment à côté de la plaque sur la fin, il bloque Ocon 2 fois mais laisse a Vettel le tapis rouge, l’équipe aurait pu avoir beaucoup plus de point sans ça, mais au moins c’était vraiment appréciable de voir une bataille aux avants poste avec autre chose que l’éternel mercedes, red bull et ferrari

Thibaut Emme
Admin

Disons que certains estiment que Perez est un candidat au remplacement de Kimi l’an prochain 🙂 (roh !).
Ocon a sans doute été un peu tendre, pensant que son coéquipier allait répondre favorablement à l’appel de l’écurie…

Lolo
Invité

Je dirais plutôt prudent, envoyer les 2 FI au tapis était un risque à ne pas prendre.

Rowhider
Invité

Je ne suis pas certain qu’il ai marqué des points ce week-end vis à vis de Ferrari: il a refusé une consigne d’équipe visant à améliorer le score de l’équipe. Typiquement le poste à pourvoir chez les rouges.

Sergio Perez est désormais sous pression. En début de saison Esteban Ocon se positionnait 0.1 – 0.2s de lui, mais désormais ils sont au coude à coude. Il va devoir se battre pour conserver sa place de pilote n°1. Et ça change tout pour Force India.

gigi4lm
Invité

Suite au tassement de Carlos Sainz Romain Grosjean s’arrête au premier tour pour changer son aileron avant. Il en profite pour chausser des super tendres … et ne s’arrête plus.
69 tours avec le même train de pneus, pas mal .

Rowhider
Invité

En effet, une grosse Perf de Romain Grosjean en course. Vu le départ chaotique et son aileron cassé, je ne le voyais pas finir devant Magnussen

Verth.
Invité

Imbattable, mais bien aidé par Verstappen au premier virage. La tête vide a encore frappé !

wpDiscuz