Accueil Actualités Entreprise Ethiopie : Kia et KOICA vont former des mécaniciens

Ethiopie : Kia et KOICA vont former des mécaniciens

101
0
PARTAGER

Kia et KOICA ouvrent le Green Light Auto Mechanic Training Center, à Lideta, en Ethiopie. Un investissement pas si désintéressé qu’il n’y parait.

Avec 8 000 véhicules produit chaque années (dont 6 000 utilitaires), l’Ethiopie est un nain de la production automobile. Néanmoins, il faut se souvenir qu’il y a dix ans, le pays produisait zéro voitures. Belay’Ab, un grossiste en ciment, s’était lancé dans l’assemblage de pick-up Zhengzhou-Nissan et Foton. A l’automne dernier, il a signé un contrat avec Kia. Il a investi 150 millions de birr (6 millions d’euros) dans la construction d’un atelier. Depuis mai, ses 270 ouvriers assemblent des Rio et des Picanto.

L’un des freins au développement du pays, c’est l’absence de personnel qualifié. Les usines d’assemblages ne sont que de gros garages. KOICA, l’agence de développement international de la Corée du Sud, compte remédier à cela. En partenariat avec Kia, elle ouvre un centre de formation à Lideta, un quartier d’Addis Abeba, la capitale. Chaque année, 60 apprentis en sortiront avec une formation de mécaniciens auto. Cela fera autant de futur garagistes. Donc des personnes qui créeront leur entreprise, emploieront d’autres personnes, créant un cercle vertueux. L’objectif étant d’essaimer dans les campagnes, grandes oubliées de la croissance éthiopienne.
Accessoirement, cela donnera de la visibilité à Kia, dans un pays où la Chine (et ses constructeurs) investi massivement. Un geste pas si dénué d’arrière-pensées, donc…

Source :
Kia

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz