Accueil Citroën WRC – Italie 2017 : Mikkelsen sera au volant de la Citroën...

WRC – Italie 2017 : Mikkelsen sera au volant de la Citroën C3 WRC

202
6
PARTAGER

L’écurie Citroën Total Abu Dhabi WRT testera Andreas Mikkelsen et Anders Jaeger sur le rallye de Sardaigne du 8 au 11 juin. Histoire de préparer la saison prochaine ?

Depuis le départ en catastrophe de Volkswagen du championnat WRC, Andreas Mikkelsen se retrouve intermittent du spectacle. En effet, il ne dispose que d’un programme très allégé, sur Skoda WRC2. Mais, le bonhomme est bourré de talent et attise les convoitises. Officiellement, Citroën reconnait que les objectifs pour le retour en tant qu’écurie officielle ne sont pas atteints. Et ce, malgré la victoire de Meeke au Mexique.

En conséquence, Mikkelsen est appelé pour qu’il apporte son expérience, et une vision différente. « Après les 6 premières épreuves de la saison, il apparaît que les résultats du Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team sont un peu en-deçà des objectifs fixés au début de l’année. En même temps, Andreas Mikkelsen cherchait activement une possibilité de piloter dans la catégorie WRC. Nous avons donc conclu un accord avec lui pour qu’il pilote l’une de nos C3 WRC au rallye d’Italie en Sardaigne » déclare le patron de l’écurie, Yves Matton.

Officiellement, pas d’objectif spécifique

Matton qui ajoute que Mikkelsen n’aura pas d’objectif spécifique pour ce rallye, faute de préparation. Pour autant, l’écurie sera attentive à son rythme ainsi qu’à ses retours sur la voiture. Si Lefebvre et Moreau céderont leurs baquets pour la Sardaigne, ils le retrouveront dès la Pologne, fin juin.

Officiellement, ce n’est pas un test en vue de l’année prochaine. Mais, on ne peut s’empêcher de penser que Citroën prépare l’avenir. S’il a gagné au Mexique, Kris Meeke déçoit depuis le début de la saison. Il montre un bon rythme, mais, des défaillances bien trop nombreuses. Il n’a marqué des points qu’à deux reprises (12ème en Suède et la victoire au Mexique), alors que dans le même temps, Craig Breen marquait à 4 reprises sur 5 rallyes.

Meeke est clairement sur la sellette pour 2018. A moins que Citroën ne fasse une écurie « jeunes » pour continuer d’accompagner l’apprentissage de Lefebvre, et incorpore Mikkelsen à son trio d’équipages.

Source : Citroën, illustration : Ferdi Kräling

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "WRC – Italie 2017 : Mikkelsen sera au volant de la Citroën C3 WRC"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
r-motor
Invité

A mon avis cela va être bénéfique pour tout le monde surtout que si citroen lui propose un baquet cet saison sa les rapproches de mikelsen pour la saison prochaine si meeke aussi rapide soit-il n’arrive pas a marquer de point et on connait tous le potentiel de Mikkelsen: jeune et talentueux

salociN
Invité
(petite rédite, mais bon, M. Emme est plus rapide que moi :D) Condition d’entrée chez Citron : un petit tonneau, et on vous embauche. S’agirait de ne pas trop détonner dans le paysage, si vous voyez ce que je veux dire… Non parce que finir 3 fois consécutivement sur le podium du championnat, ce n’était pas encore suffisant, il fallait encore faire ses preuves… et voilà qui est fait ! Autrement, Meeke a le feu aux fesses, ça on le savait déjà (et au Mexique, c’était communicatif), mais c’est surtout pour Lefebvre que ça ne sent pas bon, car non… Lire la suite >>
Fred21
Invité
Meekvala ou Meekdonaldo. De tous temps, il y en a eu avec le chat noir, la mauvaise passe, les aléas divers. Il sur-pilote manifestement, cerveau par moment débranché. Par contre, Latvala qui était dans cette logique (peut être la pression du résultat) semble avoir retrouvé une sérénité mais il a changé de crémerie. Meeke devrait en faire autant avant de se griller totalement car il n’est pas nul en pilotage quand … tout va. Lefebvre, si il était bon aurait déjà fait un petit exploit mais là … Craig Breen est un Dani Sordo, ça fait toujours du bien aux… Lire la suite >>
Fred21
Invité

Mikkelsen sur Citroën: décision intelligente mais tardive.

Invité
Evidemment que l’arrivée de Mikkelsen est porteuse d’espoir pour Citroën en Italie. Par contre, je m’interroge sur l’éviction de Lefèbvre pour cette épreuve. Est-ce le bon choix? La Sardaigne, c’est lent et cassant. Nous aurons droit à des pépins sur de nombreuses autos, à n’en pas douter, que se soit les pneumatiques, les suspensions ou le refroidissement. Donc stratégiquement, je mettrai un top pilote rapide, un autre fiable et un 3e en mode course d’attente, ce dernier allant au pire jouer la power stage s’il est trop mal classé. Lefèbvre aurait très bien rempli cette mission, tout en apprenant cette… Lire la suite >>
wpDiscuz