Accueil Ecologie Volvo pourrait arrêter les moteurs diesels

Volvo pourrait arrêter les moteurs diesels

263
21
PARTAGER

Le constructeur suédois pourrait ne pas de développer de nouveaux moteurs diesels préférant concentrer ses efforts sur les véhicules électriques.

Dans un interview au quodidien allemand, Frankfurter Allgemeine Zeitung, le PDG de Volvo, Håkan Samuelsson, a déclaré « qu’en l’état actuel des choses, nous ne développerons plus de nouvelle génération de moteurs diesel. » Par état actuel des choses, le patron suédois fait référence aux coûts de R&D devenus trop élevés pour concevoir des diesels capables de respecter les futures réglementations d’émissions de CO2 sans en faire supporter le coût par les automobilistes.

Le développement de l’actuelle gamme composée du moteur unique 2 litres Drive-E aux puissances échelonnées de 120 à 235 ch n’est pas menacée puisque le Volvo en a encore besoin pour passer atteindre les objectifs d’émissions de CO2 de 2021 qui sont entre autres de 95 g de CO2 en moyenne par marque et par véhicule. Mais de successions, il n’y en aurait point et le diesel disparaîtrait de la gamme du constructeur suédois à la fin de 2023.

Suite aux déclarations de Håkan Samuelsson, un porte-parole de la marque a néanmoins tenu a éteindre le feu en déclarant que « le choix de ne pas avoir de modèles diesel à l’avenir est une possibilité plutôt qu’un projet. »

Les propos de Samuelsson n’en traduit pas moins un changement de cap profond chez le constructeur suédois, désormais chinois. Filiale du géant chinois Geely, le constructeur s’éloigne peu à peu de l’Europe en donnant la priorité au marché chinois. Tôt ou tard, l’électrification à marche forcée de la Chine allait sonner le glas du moteur diesel.

 

Source : Frankfurter Allgemeine Zeitung

Source photo : Volvo

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "Volvo pourrait arrêter les moteurs diesels"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Verslefutur
Invité

« aux coûts de R&D devenus trop élevés pour concevoir des diesels capables de respecter les futures réglementations d’émissions de CO2 sans en faire supporter le coût par les automobilistes »

Cela peut se comprendre chez les constructeurs généralistes. Pour le premium, le client n’est pas vraiment regardant à la dépense lors de l’achat

SGL
Invité

Oui tout à fait ! et pour les généralistes, Peugeot y arrive très bien !
https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/diesel-peugeot-bluehdi-3-ans-d-avance-sur-norme-euro6d-avec-la-scr-anti-nox_473026

Qui plus est, BMW, super motoriste au demeurant, nous démontre que quand une auto dépasse les 1,5 T, le diesel surclasse sur longue distance les meilleurs hybrides au monde ! (Lexus compris)

amiral_sub
Invité

oui mais à quel cout? Sur les grosses berlines une ligne d’échappement diesel coute désormais plus de 10.000€ !

rrico
Invité

Lexus n’a plus de diesel depuis quelques années …

On est en train de passer à l’hybride , hybride rechargeable voir électrique , à quoi bon mettre un moteur si compliqué dans ce type de voitures?
Un atmo essence sobre fait bien l’affaire … Les batteries et le moteur électrique seront là pour l’effet turbo … il y a qu’à voir les nouvelles Prius certains arrivent à 3.6l de consommation moyenne par plein

SGL
Invité

Pour les autos de plus des 1,5 T sur plus de 500 km sur autoroute, les moteurs essence sont surclassées par les rendements des meilleurs diesels.
Et l’hybridation électrique devient rapidement un boulet en dehors des zones urbaines.
Il suffit de comparer les différentes versions des (excellentes) BMW S3, S5, S7, pour s’en convaincre.

rrico
Invité

C’est discutable … Si on prends en compte le fait que le gasoil est plus dense de 15% que l’essence et qu’il devrait coûter à la pompe bien plus cher que l’essence … Ce qui finira pour arriver…
Si on calcule aux gr/kg et non l/km on verra toute suite que les moteurs diesel ont un rendement identique aux essence …. C’est le fait que la densité du gasoil soit supérieur combiné aux subventions de l’État qui fausse les choses…

SGL
Invité

Je suis pour que le diesel soit au prix de l’essence !
Cela évitera de voir des flots de diesel (parfois vieux) rouler en ville, souvent pour faire moins de 30 km.
Que tout le monde choisisse son carburant fossile à bon escient, et non pas pour des raisons fiscales.

Thibaut Emme
Admin

Il y a des pays en Europe où le diesel est au prix de l’essence (voire au-dessus) et pourtant les véhicules diesel se vendent plus que les essence…
Ne pas oublier aussi l’offre. Car si elle s’arrange depuis qq années, fut un temps pas si lointain où dans certaines gammes on avait droit à un tout petit essence atmo et une palanquée de diesel (quand il y avait de l’essence);

Christophe
Invité

@rrico
Et en terme de pollution, parce que déjà une PIV ce n’est pas top notamment en terme de particules alors avec des moteurs bi-injection ?
https://www.adac.de/infotestrat/tests/eco-test/detail.aspx?IDMess=3956&info=Toyota+Prius+1.8+Hybrid+Executive
HC: 4 mg/km
CO: 40 mg/km
NOx: 5 mg/km
Partikelmasse: 0,2 mg/km
Partikelanzahl: 2,22183 10¹¹/km

Et la version rechargeable fait encore pire mais c’était à prévoir (SGL l’a bien dit) : https://www.adac.de/infotestrat/tests/eco-test/detail.aspx?IDMess=4002&info=Toyota+Prius+1.8+Plug-In+Hybrid+Comfort
HC: 7 mg/km
CO: 61 mg/km
NOx: 8 mg/km
Partikelmasse: 0,0 mg/km
Partikelanzahl: 4,09358 10¹¹/km
Sur long parcours l’ennemi c’est le poids !

SGL
Invité

Tout cela pour dire que ça me semble bien trop tôt pour arrêter le développement des moteurs diesel.
Dans des pays comme l’Allemagne, Pologne, Inde, Chine, avec la notion « du puits à la roue » ou « from well to wheel » – WTW, cela provoquerait une augmentation sensible de la pollution.
Alors abandonner le diesel : pourquoi pas… Mais pas avant 20 ans au minimum !

Franckche
Invité

Tout dépendra de la vitesse à laquelle vont se développer les nouvelles batteries Solid State et Sodium !!!
Il est clair que l’industrialisation ne se fera pas avant 10 à 15 ans.

SGL
Invité

C’est exact, c’est pour cela que vouloir faire mieux trop tôt est parfois contre-productif.
A l’image de la transition énergétique de l’Allemagne qui depuis au moins 10 ans à un bilan catastrophique.
Ne refaisons pas les mêmes erreurs avec le diesel.
Améliorons ce que l’on a et attendons que les nouvelles technologies électriques et pile à hydrogène soient prêtes à prendre le relais pour faire des autos avec 1000 km d’autonomie d’une seule traite.

rrico
Invité

À mon humble avis les diesel c’est mort , malgré l’effort des équipementiers de garder ce type de motorisation en vie car c’est la poule aux oeufs en or pour eux.
J’ai des amis bien placés chez Renault et le développement diesel est presque à l’arrêt … Ils travaillent d’arrache pied sur un 1.5 essence et un hybride (1.5 essence + électrique )

Je pense que on vendra 10 ans encore pour rentabiliser les investissements après ce sera finit en tant que moteur pour VL

SGL
Invité
Chez Renault peut-être, ils ont une guerre de retard sur la dépollution par rapport à PSA sur le diesel. Chez PSA les inconvénients du diesel sont déjà du passé, ils respectent parmi les mieux les normes actuelles et ils ont même 3 ans d’avance sur les futures normes. Le 1.5 essence + électrique sera certainement formidable sur auto de moins d’1,5 T et sur des parcours mixtes route / ville. Maintenant, uniquement pour faire de la route, une 308 HDi 120 (3.1 L/100 km et 82 g/km ) fini par devenir plus économique qu’une Prius dernière générations. ET le nouveau… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

oui mais la 308 est plus petite que la prius. Quand au long terme, une 308 hdi ne peut rivaliser face à une prius (cout entretiens, pannes…)

SGL
Invité

OK, actuellement dans la vraie vie la 308 HDi 120 c’est 5,8 l/100 km le pied lourd, 4,2 l/100 km en respectant les limitations et en ville 5,1 l/100 km le pire de cas !
ET l’auto est plaisante à conduire ! 😉
https://www.moteurnature.com/actu/2015/essai-Peugeot-308-BlueHDi-120.php
Maintenant si le diesel était au moins aussi cher que l’essence.
Mais avec une si mauvaise presse, le diesel fait facilement encore 50 % des ventes et son potentiel dévolution est loin d’être terminé.

rrico
Invité

Sauf que dans la vraie vie la 308 120hdi sera à 4.7l de moyenne (il suffit de lire les consommations réels qu’ils pouvaient depuis peu PSA)
La Prius est au dessous de 4l en réel tout étant plus grande plus lourde et plus performante ( de peu )

C’est le soucis des diesel comme ça brule ninporte comment, on peut tourner pauvre à fond sur le cycle de homologation pour atteindre des super consommations sur la fiche …. Tant que les essence ne supportent pas ça !

Mickael
Invité

Oui mais la prius est tellement moche que tous les arguments précédents en deviennent caduques! 🙂

SGL
Invité

Oui, c’est certain. 😀
Tout en reconnaissant les excellentes qualités de la Prius 4 (une référence dans sa catégorie).
J’aurais du mal à choisir cette dernière et faire une croix sur le plaisir de conduire de la 308.
N’oublions pas pour les allergiques du diesel qu’il existe un remarquable 3 cylindres essences économique de 130 ch.

Amiral_sub
Invité

J’ai de gros doutes sur le fait que la 308 soit plus agréable à conduire qu’une Prius…

wizz
Membre
la conso de la Prius, c’est SURTOUT la manière dont tu roules avec si tu as « la Prius Attitude », des accélérations pas prolongées, une vitesse raisonnable, anticiper les ralentissements (la faible batterie de la Prius n’a pas une puissance spécifique élevée pour pouvoir encaisser une forte puissance électrique lors de la décélération, et donc intervention des freins mécaniques), etc…alors tu consommeras peu mais si tu roules « sportivement », pied lourd, vitesse élevée, et « conduite d’abruti », alors la consommation explosera, deviendra bien plus élevée qu’une thermique essence, et largement plus qu’un diesel (qui ne craint pas le cliquetis, peut voir son taux… Lire la suite >>
wpDiscuz