Accueil BMW Mille Miglia 2017 : focus sur l’armada engagée par BMW Classic

Mille Miglia 2017 : focus sur l’armada engagée par BMW Classic

203
1
PARTAGER

L’édition 2017 de la célèbre course d’endurance italienne, devenue épreuve de régularité pour véhicules historiques depuis maintenant trente ans, s’est déroulée le week-end dernier. Parmi les quelques 450 participants à l’événement, le constructeur bavarois avait engagé via son département Classic pas moins de six roadsters 328, un modèle ayant connu son heure de gloire lors des ‘mille milles’…

Durant quatre jours, du jeudi 18 au dimanche 21 mai, les concurrents de la classique italienne ont parcouru les routes du nord de l’Italie et pu admirer ses superbes paysages verdoyants. De Brescia à Rome aller-retour, en passant par Padova dans un sens et Parma dans l’autre, l’événement fêtait cette année plusieurs anniversaires : les quatre-vingt dix ans de sa première édition bien sûr, mais également sa reprise en 1947, son arrêt en 1957 (si l’on met de côté les trois éditions suivantes, intégrées au championnat d’Europe des rallyes), et enfin sa renaissance en 1977.

De tout temps, la course a attiré les écuries les plus prestigieuses. Locales bien sûr, avec Alfa Romeo, Ferrari ou encore Maserati, mais également internationales, à l’image de Porsche, Jaguar, Mercedes, ou encore BMW. Si au palmarès de l’épreuve les marques de Maranello et de Milan ont trusté l’essentiel des victoires (c’est d’ailleurs cette année une Alfa Romeo 6C 1750 de 1931, engagée par FCA Heritage, qui a raflé la mise), Mercedes réussit à imposer la SSKL lors de l’édition 1931 grâce à Rudolf Caracciola, et BMW sa 328 Mille Miglia Touring Coupé en 1940 avec le binôme Fritz Huschke von Hanstein/Walter Bäumer, deux ans après la première victoire d’une 328 Roadster en catégorie moins de 2 litres de cylindrée.

Le Coupé victorieux, malgré son déficit de puissance par rapport à la concurrence, pouvait compter sur une aérodynamique très étudiée, un poids réduit et sur l’endurance de sa mécanique : ainsi en 1940, il termina victorieux avec près d’un quart d’heure d’avance sur ses concurrents mieux lotis question puissance !

Comme ce fut déjà le cas à plusieurs reprises par le passé, BMW Classic avait cette année engagé plusieurs roadsters sur l’épreuve où la 328 s’est illustrée en son temps. A côté de quatre modèles ‘classiques’, participaient également deux modèles à l’historique particulièrement intéressant : le Roadster Berlin-Rome de 1937 (ici aux mains du tandem Ian Robertson/Jodie Kidd) carrossé par Touring, et identifiable à ses roues arrières cachées sous les ailes.

Comme son nom l’indique, celui-ci devait initialement participer au rallye reliant les deux capitales. La seconde guerre mondiale eut finalement raison du projet, et il fallut attendre la fin de cette période troublée pour que l’un des trois exemplaires produits puisse être engagé en compétition. Avec son six cylindres en ligne nourri par trois carburateurs Solex, le Roadster développait jusqu’à 136 chevaux et pouvait atteindre 200 kilomètres heures, aidé en cela par son excellente aérodynamique et par son poids de 780 kilogrammes sur la balance.

Le deuxième modèle atypique engagé par BMW Classic est le Roadster Mille Miglia de 1939, confié aux bons soins de l’équipage Hendrick von Kuenheim – Carl Christian Jancke. Aux côtés du Touring Coupé, les trois roadsters ont contribué au succès de la marque allemande en 1940 en terminant alors l’épreuve aux troisièmes, cinquièmes et sixièmes places du classement général.

Pour clore cet article, profitons au travers d’une galerie d’images des magnifiques panoramas offerts aux concurrents par les régions de Lombardie, de la plaine du Pô et d’Emilie-Romagne… Sous le soleil comme sous la pluie…

Source : BMW

Illustrations : BMW

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Mille Miglia 2017 : focus sur l’armada engagée par BMW Classic"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
labradaauto
Invité

l’épreuve reste une vitrine des joyaux de l’auto sportive ancienne: Les Italiennes en valeur surtout.

wpDiscuz