Accueil Indycar Indy 500 2017 : Alonso boucle le « rookie orientation test »

Indy 500 2017 : Alonso boucle le « rookie orientation test »

304
1
PARTAGER

De façon surprenante, Fernando Alonso a décidé de ne pas honorer son engagement au GP de Monaco et de se consacrer à une participation aux 500 Miles d’Indianapolis. Sauf, qu’en tant que débutant, il a du se plier au processus officiel pour valider son ticket.

Ce processus consiste pour un rookie (en indy) à réaliser 10 tours d’affilé entre 205 et 210 mph de moyenne (330 à 338 km/h), puis 15 tours entre 210 et 215 mph, enfin 15 tours à plus de 215 mph soit 346 km/h. Les paliers ne doivent pas forcément s’enchaîner successivement. Fernando y est arrivé en 51 tours officiellement. Pour continuer son apprentissage express de l’indycar, le taureau des Asturies a continué de tourner dans l’après-midi.

Au total, il a bouclé 110 tours (il lui en faudra au moins 200 le jour de l’épreuve) dont le plus rapide à la vitesse moyenne de 222,548 mph soit 358,156 km/h. En 2016, la pole réalisée par Hinchcliffe s’est déroulée à 230,760 mph. Si Alonso remporte l’épreuve, il succédera à un autre pilote de F1, rookie en indycar, à savoir Alexander Rossi. Mais, ce que vise officiellement Alonso, c’est de se rapprocher un peu de la triple couronne, à savoir GP de Monaco en F1, les 500 miles d’Indianapolis et les 24 heures du Mans.

Objectif : triple couronne

Jusqu’à présent, seul Graham Hill a réussi cet exploit. « C’était difficile au début d’atteindre la vitesse minimum. Les étapes d’après se sont bien déroulées, non à cause de la vitesse mais à cause des tours (sic.). On est capable d’affiner les trajectoires, les passages des rapports, quelle vitesse utiliser dans le virage. Je pense que c’est une bonne façon de commencer, de prendre de la vitesse » a déclaré un Alonso tout sourire.

« Le simulateur est plutôt réaliste. Vous avez les premières impressions de comment cela sera. Mais la vraie voiture, c’est un sentiment unique. Quand vous devez aller pied au plancher dans le virage, ce n’est pas la même chose dans le simulateur ou dans la vraie voiture ».

Evidemment, c’est un pari un peu fou que se lance Alonso, mais aussi McLaren avec Andretti. Finir la course, et si possible en bonne place serait déjà un bel exploit. En tout état de cause, c’est une très belle opération de communication de la part de l’écurie McLaren engluée dans ses très mauvais résultats depuis 3 saisons en F1 avec son moteur Honda défaillant.

Source : Indycar, Illustration : McLaren, Indycar

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Indy 500 2017 : Alonso boucle le « rookie orientation test »"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
billou
Invité

il est fini depuis son accident …

wpDiscuz