Accueil F1 F1 – Monaco 2017 – Qualifications : Kimi Räikkönen première pole depuis...

F1 – Monaco 2017 – Qualifications : Kimi Räikkönen première pole depuis 2008

193
22
PARTAGER

Dans les rues de la Principauté de Monaco, Kimi Räikkönen signe sa première pole depuis 2008. Pour Ferrari, c’est aussi la première pole depuis 2008 à Monaco. Côté Mercedes, Lewis Hamilton passe totalement à côté et laisse Vettel en bonne position pour le championnat.

La température de la piste atteint déjà 52° sous un beau soleil. Les Ferrari ont dominé les essais libres (éclatant le record de la piste au passage) et d’aucuns pensent déjà voir une Ferrari en pole. Ce serait une première ici depuis Massa en 2008. Mercedes a semblé à la peine, cherchant la balance de la voiture. Il faut dire que la Mercedes a un énorme empattement et dans les virages serrés de la Principauté elle n’y est pas à son avantage.

A l’opposé, les McLaren ont semblé apprécier le tracé urbain monégasque. Mais les pénalités tombent pour changement de pièces dans le moteur pour Button (15 places) qui remplace Alonso parti tenter sa chance à l’Indy500, et pour Vandoorne (3 places) pour avoir provoqué une collision avec Massa en Espagne.

Q1 : les Ferrari impriment leur marque, Red Bull réplique

Les deux Ferrari décident de ne pas laisser le premier rôle (en cette période de Festival de Cannes, cela s’impose) aux autres écuries. Ils signent les meilleurs temps, qu’ils améliorent de suite. 1 minute 13 secondes 289 pour Vettel, le ton est donné. Suivent les deux Mercedes à 5 et 6 dixièmes, Bottas devançant Hamilton. Ocon qui a cassé sa suspension à la Piscine ce matin et tapé les barrières, est le dernier à ne pas avoir signé de temps. Il sort enfin, alors qu’il reste 10 minutes en Q1.

Les deux Red Bull se portent en tête de peu. 1:13:219. Palmer est de retour aux stands avec un pneu crevé qui a endommagé un peu sa Renault. Räikkönen reprend la tête chassé immédiatement par Verstappen. Vettel s’intercale. 1:13:078 pour le Batave, 12 millièmes devant Vettel et 39 devant Kimi. Les Mercedes sont 5 et 7 actuellement ! Perez est 6ème alors que Ocon a signé un premier tour prudent en plus de 1min21s avant de se placer 14ème.

Grosjean a fait un tête-à-queue à Mirabeau. Il évite une Toro Rosso et repart dans le bon sens. On a eu chaud. Il ne reste que 4 minutes et le circuit se vide un peu. Les 5 premiers sont aux stands, ainsi que Perez et Hamilton (9ème !). Les deux Sauber se dirigent vers le fond de la grille, précédées par Stroll qui est aux stands, mais aussi Palmer qui se plaint de sous-virage. Grosjean n’arrive pas à faire fonctionner sa Haas alors que Magnussen est 9ème.

Ericsson gare sa Sauber dans l’échappatoire à la sortie du tunnel. La roue arrière gauche est déjantée et la jante est abîmée. Il y a eu contact pour sur. Grosjean est le dernier en piste et dans sa dernière tentative il signe le 12ème temps. Il élimine ainsi Ocon. Ocon, Palmer, Stroll, Wehrlein et Ericsson sont éliminés. Palmer que l’on dit sous pression chez Renault est une nouvelle fois éliminé en Q1.

La bagarre entre Red Bull et Ferrari semble se préciser alors que les Mercedes sont « à la rue ».

Q2 : Sous la minute 13 secondes

Bottas signe le premier temps de la Q2 mais a coupé largement son effort. Räikkönnen prend immédiatement la tête en 1:12:780 ! Hamilton se fait une grosse chaleur en haut de Sainte Dévote et frôle la correctionnelle. Pendant ce temps Vettel se place à 1 dixième de son coéquipier. Vandoorne sur la McLaren est 3ème provisoire mais les Red Bull le dépassent très vite. Grosjean fait un tout droit à Sainte Dévote.

L’équilibre de toutes les voitures semble délicat et les pneus et freins ont chaud. Hamilton n’est que 13ème alors que Bottas est 4ème. Il reste 8 minutes. Hamilton rentre aux stands pour changer quelque chose. C’est la catastrophe du côté des gris. Vandoorne et Button sont 6 et 7 ! Les deux McLaren peuvent-elles aller en Q3 ? Hamilton semble avoir beaucoup de mal sur certains freinages comme la Nouvelle chicane (après le tunnel). Plusieurs fois on l’a vu la couper faute d’avoir pu ralentir suffisamment.

On a un petit répit sur la piste avec seulement 5 voitures sur 15 qui tournent. Sainz tente d’améliorer mais n’y arrive pas. Grosjean signe le 6ème temps. Mais, pas sûr que cela soit suffisant pour aller en Q3 alors que la qualification est tellement importante à Monaco (quand il ne pleut pas NDLA).

4 minutes encore, tout le monde ressort. Hamilton est toujours éliminé à cette heure. Le premier tour chrono de Lewis est une « balade » pour remplir à fond les batteries. Il devrait avoir deux tentatives. Gros travers rattrapé après le carré du Casino ! La Mercedes est totalement instable. Magnussen ne peut pas améliorer et est dans la zone rouge. Hamilton a du couper son effort et il ne lui reste qu’une tentative.

Perez signe le 9ème temps. Vandoorne est dans le mur à la Piscine. Il a trop frôlé les rails et, comme Ocon ce matin, a cassé la suspension avant droite. Catastrophe pour Hamilton qui doit stopper son effort et n’est que 14ème ! Cette fois-ci ce n’est pas volontaire mais cela rappelle l’épisode du drapeau jaune provoqué volontairement par le champion du monde en titre, Rosberg pour priver Hamilton de la pole.

Massa est 15ème, lui aussi piégé par le drapeau jaune alors qu’il n’avait signé qu’un temps très médiocre. Il est devancé par Hamilton, Magnussen, Hulkenberg et Kvyat. Vandoorne est qualifié mais ne pourra pas signer de temps. Avec 3 places de pénalité il devrait s’élancer devant Hamilton. Les deux Ferrari et les deux Red Bull sont qualifiées, ainsi que Bottas, Grosjean, Vandoorne, Sainz, Perez et Button.

Q3 : Kimi de retour au premier plan

Sainz est le premier à prendre la piste devant Bottas. 1:17 pour l’Espagnol, 1:19 pour le Finlandais. Non significatifs bien sûr. Ferrari remet bien vite les pendules à l’heure avec Kimi qui signe un 1:12:296. Est-ce qu’on va passer sous les 1:12 cette année ? Vettel le suit mais à 7 dixièmes. Ricciardo signe lui aussi un bon temps 4 millièmes devant Vettel ! Bottas est 17 millième derrière Vettel. C’est très serré.

Verstappen est un peu en retrait, suivi par Perez et Sainz. Tout le monde rentre aux stands pour changer de pneus et ressortir pour une dernière tentative. Grosjean, Button et bien entendu Vandoorne n’ont pas signé de temps encore. Bottas ressort à 4 minutes de la fin. La Mercedes semble avoir besoin de 2 tours pour chauffer les pneus mais surtout régénérer la batterie.

Bottas se hisse sur la 2ème place. Kimi améliore en 1 minute 12 s 178. Grosjean a signé un bon 6ème temps. Vettel doit couper son effort pour prendre un peu de distance sur Sainz. Il reste 30 secondes. Ce sont les derniers tours.

Vettel est 42 millièmes en retard à l’intermédiaire. Il rate la pole pour quelques millièmes. 43 exactement. Bottas arrive et termine à 45 millièmes ! Räikkönen signe la pole ! Doublé Ferrari ! Verstappen termine 4ème devant Ricciardo, Sainz, Perez, Grosjean, Button et Vandoorne.

Kimi, qui semble…limite content de sa pole à la radio (Iceman dans toute sa splendeur) efface ainsi sa dernière pole qui datait de 2008 en France. Pour Ferrari c’est le deuxième doublé en qualifications de la saison après Sotchi.

Illustration : F1

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "F1 – Monaco 2017 – Qualifications : Kimi Räikkönen première pole depuis 2008"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bob
Invité

Kimi voici les ordres de Sergio:
Tu es second pilote donc demain tu laisses filer Seb et tu bouchonnes Bottas qui lui est sur un arrêt supplémentaire par rapport à vous. On essaye de faire un doublé mais vu les risques d’un nombre élevé d’accidents sur ce circuit et la sortie du Safety Car ça sera difficile mais pas impossible.

zafira500
Invité

Zuzu, tu disais pareil du GP d’Espagne. On connait la suite.
« Ne pas vendre la peau de l’ours… » 😉

Bob
Invité

Ce qui m’inquiète Zaza c’est que Bottas s’intercale entre les deux Ferrari et fasse un STRIKE.
Ce soir là prière pour saint Marchionne hein Zaza ?

GREG
Invité

« Saint qui ne guérit rien,
N’a guère de pèlerins »
🙂

zafira500
Invité

@GREG
Joliment dit. 😉

wizz
Membre

bottas ferait un arrêt supplémentaire, soit 2 alors
des pilotes auraient besoin de faire 2 arrêts pour le GP Monaco!!!

mais Riccardo n’est pas de cet avis
et entre l’avis de Riccardo et notre expert es pneumatique azzurra, je préfère croire Riccardo
http://www.f1i.com/infos/ricciardo-devrions-super-super-super-tendres/

Bob
Invité

Wizz arrête de donner des adresses tu te ridiculises et pour un ingénieur manager en chef ça la fout mal.
Demande à Hamilton pourquoi il a eu des soucis et à cause de quoi. Bottas est là pour foutre le bordel chez Ferrari j’espère que Seb aura le temps de s’échapper.

wizz
Membre

je me ridicule….ou tu te ridicules?

Bob
Invité

Ca vous arrive de poussez votre réflexion au maximum mister M? Parce que là vous faites peine.

GREG
Invité

A force de faire des notes le carnet doit avoir l’épaisseur d’une bible :O

Ryo
Invité

Pour les réglages de HAM, il n’y a pas une règle de parc fermé?

Guallaume
Invité

Malheureusement, il n’y a plus de warmup depuis belle lurette…

Denis
Invité

Felicitation Ferrari, a voir s’ils confirment en course.

wizz
Membre

il y a des chances pour que ce soit le cas. Et Monaco est surement le circuit le plus favorable à Ferrari. Les F1 ont les même dimensions externes, mais le reste dépend du choix des écuries. Cette année, Ferrari a adopté un empattement court alors que celui de Mercedes est le plus long de tous. Ceci a une influence sur le rayon de courbure du virage par rapport à l’angle effectué par les roues avant. Voir mon commentaire sur l’article « VW aurait abandonné la plateforme MLB »

wizz
Membre

et même en faisant un commentaire positif sur Ferrari, il y a quand même un qui m’a mis -1

ô guss, fan de FCA, il est temps d’aller te faire soigner…

zafira500
Invité

Ca doit être Azzurra. 😉

AlphaSyrius
Invité

Avec le decalage horaire, pas sur que je puisse le regarder, mais bon, en meme temps, cest pas le GP le plus interessant de lannee…

wpDiscuz