Accueil Audi Dieselgate : le code tricheur de Volkswagen mis au jour ?

Dieselgate : le code tricheur de Volkswagen mis au jour ?

308
19
PARTAGER

Dans l’affaire du dieselgate, Volkswagen a déjà avoué utiliser un logiciel tricheur pour détecter les phases de test et ainsi changer l’utilisation des organes de dépollution ainsi que la cartographie moteur.

Deux équipes – une de l’Université de Bochum en Allemagne, et une de la Jacobs School of Engineering à l’Université de San Diego – viennent, de façon conjointe, de mettre le doigt sur le code proprement dit. Dans une publication intitulée « Comment ils ont fait : une analyse des dispositifs de triche dans les automobiles modernes », l’équipe internationale, menée par Kirill Levchenko, décortique le fonctionnement des logiciels complexes qui régissent le fonctionnement des moteurs. Pour cela, l’équipe a passé au crible des copies des codes utilisés par les véhicules Volkswagen, mais également par Fiat Chrysler Automobiles.

Bosch fournit entièrement le code

En effet, les deux constructeurs utilisent des codes fournis par l’équipementier Robert Bosch. Libre ensuite au constructeur d’utiliser les portions de codes comme bon lui semble et d’activer ou non les portions qui permettent la triche. Le rôle de Bosch est central car l’équipe l’affirme. « Nous n’avons pas trouvé de preuve que les constructeurs ont écrit un quelconque morceau de code qui régit l’ECU (*)« . Bosch, déjà mis en cause au début du dieselgate se défend évidemment en expliquant que les constructeurs étaient libres de ne pas utiliser les codes malicieux.

Pour leurs analyses, près de 900 copies du firmware ont été testés selon des protocoles précis. Les données en sortie (utilisées pour le comportement moteur et les systèmes de dépollution) ont été décortiquées. Il en ressort que 400 de ces copies, réparties sur 8 années de production, contenaient des dispositifs de triche activés. Les copies ont été obtenues auprès de préparateurs, mais aussi auprès des constructeurs eux-mêmes via les plateformes pour les garagistes. Leur authenticité ne peut être mise en doute.

Le plus complexe jamais vu

De l’aveu de l’équipe, le système de triche mis en place par VW est le plus complexe jamais vu. Il faut dire que les conditions de désactivations des dispositifs de dépollution ont été amendées au fur et à mesure du temps. Ainsi de 3 conditions précises en 2007, VW est passé à 4. Toutes ces conditions étant regroupées dans une variable supposée agir sur les « conditions acoustiques ». Grosso modo une variable permet à l’ECU de passer du mode tests au mode normal. En obfusquant le code par des noms de variables ou des commentaires induisant en erreur, il apparaît évident que Bosch savait que le code pouvait être utilisé à des fin pernicieuses.

D’autres paramètres ont été ajoutés au fil du temps pour alimenter « l’interrupteur » conditions acoustiques. L’un des exemples connus est l’angle du volant qui reste plus ou moins droit lors d’un test sur un banc dynamométrique à rouleaux. Mais il y a aussi le sur-gonflage des pneumatiques, l’ouverture du capot moteur, etc. Tout cela permet à VW d’avoir au moins 10 profiles typés tests. Ce qui permet d’activer ou désactiver les organes de dépollution. Ainsi, les véhicules passent les tests d’homologation tout en polluant plus (et en étant plus pêchu) dans les conditions de tous les jours.

Espacement des purges

Concernant Fiat, les études montrent ce qui a déjà été rendu public. En effet, la différence entre les tests et la réalité réside principalement dans les purges des pièges à NOx. Aussi, la Fiat 500X, vendue en Europe, utilise le même ECU Bosch. Mais, elle n’active visiblement pas les mêmes dispositifs de triche que Volkswagen selon l’étude. Sur un autre volet de ce dieselgate mondial, FCA est actuellement sous le coup d’une plainte du Department of Justice américain qui agit au nom de l’Agence de Protection de l’Environnement (EPA).

Pour lire l’étude dans son ensemble, c’est par > ICI <.

(*) Engine Control Unit – Unité de Contrôle du Moteur

Source :

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Dieselgate : le code tricheur de Volkswagen mis au jour ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wyming
Invité

Voir a ce sujet également l’article de ANE sur le fait que VW aurait gagne 26 Milliards de $ grâce a la triche au CO2 en France et que cela pourrait servir de base a un calcul d’amende.

greg
Invité

Oui j´ai vu cela, il y a juste un détail: la DGCCRF prend comme base de calcul le Chiffre d´affaire mondial.
Or il me semble que normalement seul le Chiffre d´affaire réalisé sur le territoire francais peut servir de base.

wyming
Invité

ca semblerait plus logique, clairement…Très difficile a établir de toutes façons.

Anonyme
Invité

le pire c’est que la cupidité humaine ne favorise pas la triche écologique que dans l’automobile :

SAM
Invité

« Bosch, déjà mis en cause au début du dieselgate se défend évidemment en expliquant que les constructeurs étaient libres de ne pas utiliser les codes malicieux. »

Et la contrepartie à cette gentillesse et ce silence… Elle se chiffre en combien de milliard de commandes?

-« Alors je vous montre un truc mais vous ne le faites pas! » Dit Robert à Ferdinand.

wizz
Membre
Sur le fond, ce n’est pas Bosch qui aurait montré aux constructeurs les codes pour la gestion des injecteurs et de ce qu’on peut bien faire avec. Bosch SE DOIT de donner ces codes aux constructeurs, et ce sont eux qui paramètrent la gestion de leur moteurs, selon les besoins légaux Par exemple, quelle est la différence entre un moteur 2L TDI 10ch, 140ch, 150ch ou 170ch commercialisés en même temps? (et pour les Belges, la différence entre un TDI 190ch et un TDI163ch). Cette petite différence, c’est une pression du turbo plus élevée pour gaver davantage d’air et ensuite… Lire la suite >>
labradaauto
Invité

merci wizz de la clarté des choses .

Esp2
Invité
+1 Belle analyse Wizz !! il est fort probable que si tous les pays avait la même réglementation et critères d’homologations on n’aurait « peut-être » pas connu cet épisode dieselgate !!! Si je dis ça c’est dans le sens où a force de s’adapter au différentes réglementations des pays , certains constructeurs on chercher optimiser les paramètres en fonction de leurs destinations , et a force de bidouiller des codes on découvre soit par hasard ou intentionnellement des parades et de fil en aiguilles par appât du gain un tricheur franchit la ligne rouge !! Mais il faudrait que j’en discute… Lire la suite >>
Esp2
Invité
Oui évidement thibaut !! si il y a qu’une seule réglementation mondiale et qu’on veut vraiment la contourner c’est d’autant plus accessible !! Mais mon ressenti c’est qu’a force de multiplier les adaptations XY; il y a eu un effet pervers au fil du temps dans la gestion et le développement des codes !!! je précise que je suis bien partisan de la diversité en tout genre mais après ce type de scandale je voterai bien pour un peu plus d’homogénéité ne serait-ce que pour le respect de l’environnement !! Et disons que si il y a un consensus entre… Lire la suite >>
Pat
Invité

Si les gouvernements européens ne sanctionnent pas VW à la hauteur de l’escroquerie, ils auront prouvé que toutes leures règles ne sont que du vent.

greg
Invité
 » à la hauteur de l’escroquerie » Rappelle-moi le préjudice subit stp? Il y a quand même une différence entre les USA où VW a fait un max de communication sur le fait que c´étaient des « Clean Diesel » (mouahaha 🙂 ) qui rejettaient peu de Nox, et l´Europe où cette donnée n´est même pas communiquée et où le critère d´achat premier est la consommation ou le CO2 (non impacté par le logiciel), et où le Client moyen ne sait même pas ce qu´est Euro V. « ils auront prouvé que toutes leurs règles ne sont que du vent » Mais quelles règles? En… Lire la suite >>
Dcomdim
Invité

Le parallèle avec la vente des armes est assez maladroit je trouve. C’est l’utilisation qui en est faite qui pose problème, même si une arme est faite pour tuer on est bien d’accord. Une auto ne doit pas polluer au delà d’une valeur fixée par des normes. Vendre une auto capable de dépasser ses valeurs tout en le dissimulant aux états et aux consolateurs, c’est bien ici qu’il y a tricherie. Une arme ne triche pas, elle tue point.

wpDiscuz