Accueil VW Pas de boîte à double embrayage à 10 rapports chez Volkswagen

Pas de boîte à double embrayage à 10 rapports chez Volkswagen

201
9
PARTAGER

Volkswagen a jeté l’éponge dans la course au nombre de rapports. Le constructeur a arrêté le développement de sa future boîte double embrayage à 10 rapports.

Friedrich Eichler directeur de Volkswagen Powertrain Development a annoncé la nouvelle à un confrère américain. « Il y a deux mois, j’ai fait détruire le prototype », a-t-il déclaré tout en précisant que toutes les données avaient été sauvegardées.

Baptisée DQ551, cette transmission avait été annoncée pour la première fois en 2013 par Martin Winterkorn au Vienna Motor Symposium, congrès axé sur les innovations du secteur auto. L’année suivante, le groupe avant annoncé que cette transmission serait capable d’encaisser jusqu’à 550 Nm de couple. Son lancement avait été programmé pour la Golf VII restylée, mais les premiers problèmes ont émergé à partir de septembre 2015. Selon des bruits de couloir, le développement de la DQ551 était devenu très compliqué et très cher.

Pour Friedrich Eichler, cette boîte double embrayage à 10 rapports était devenu le symbole d’une course vers toujours plus qui appartient aujourd’hui au passé. La priorité est désormais l’électrique qui n’en a que faire d’une boîte à 10 rapports.

 

Source: Automotive News

Source photo: VW

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Pas de boîte à double embrayage à 10 rapports chez Volkswagen"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Key
Invité

Ah! Un debut de prise de consciece du cote de chez VAG!
Procahine etape : se rendre compte que VW n’a pas vocation a concurrencer BMW et Mercedes (et surtout Audi) sur le Premium. Donc exit l’Arteon. Exit les lubies megalo du Dr Piech.

Invité

Comment ne pas être d’accord avec vous pour l’Arteon! Après l’échec de la Phaeton (à part en Chine peut-être…), il faut laisser le Premium à Audi et se concentrer sur des auto polyvalentes, très bien finies et surtout (un voeu de ma part) une fiabilité des moteurs et boites…

Maître 90
Invité

Un vœux pieu pour le moment.

veyron44
Invité

Les derniers propos du Peter Quintus, vice-président des ventes et du marketing de BMW M. Dans une interview accordée au magazine Drive, à mon avis, donne une indication possible et pertinente à cet état de fait.
A savoir que les prochaines boites de vitesse auto (classique quoi) rattraperont les Doubles Embrayages en terme d’efficience et de rapidité dans les changements de rapports (elles l’étaient déjà en terme de coût, de fiabilité et de compacité).

rrico
Invité

Je vois mal comment une boîte à convertisseur de couple peu être si efficient que une double embrayage … Si la mémoire est bonne celle là plus efficiente est la Mercedes 9g-tronic avec environ 91% soit 9% de pertes!!! Une double embrayage tourne à 97% de efficacité … Il y a encore du boulot

veyron44
Invité

Ah oui effectivement le bonhomme pare d’agrément (souplesse des changements de rapports) et de réactivité (rapidité).

Par contre que je sache les boite a DE sont plus lourdes que les boites auto a prestations équivalentes, pour les voitures classiques ont en entend pas trop parler de ça, mais pour les voitures sportives (type Alpine) apparemment la différence est notable. Ça doit aussi jouer sur le rendement globale de la voiture ?

Maître 90
Invité

Vous pourrez faire un article identique pour Citroën qui semble aussi avoir fait l’impasse sur ce type de boîte.

amiral_sub
Invité

deja qu’une ligne d’échappement sur un amarok reviendrait à plus de 10k€ (double catalyseur, double FAP). Y a un moment où les prix devinent trop élevés

rrico
Invité

Alors celle de Mercedes c350 avec deux catalyseurs deux pièges à nox un tas de sondes les pots et bientôt les fap ….(il vont sûrement faire pièce unique avec le catalyseur … )

wpDiscuz