Accueil BMW BTCC 2017 à Oulton Park : c’est chaud !

BTCC 2017 à Oulton Park : c’est chaud !

179
0
PARTAGER

Un week-end fou, fou, fou à Oulton Park ! Les leaders du BTCC trébuchent, à l’instar d’Adam Morgan (Classe A.) Du coup, Gordon Shedden (Civic Type-R) prend les commandes du championnat.

British F4

Déjà largement en tête du classement, Jamie Caroline (Carlin) décroche la pole d’Oulton Park.

Au feu vert, Caroline déclenche le JATO. 2e sur la grille, Logan Sargeant (Carlin) se fait déposer par Alex Quinn (Arden), Oscar Piastri (Arden), Patrick Pasma (Carlin) et Linus Lundqvist (Double R) ! Quinn tente de pourchasser Caroline. Derrière, Lundqvist s’offre Pasma, puis ils doublent ensemble Piastri.

Ce sont donc Caroline, Quinn et Lundqvist qui montent sur le premier podium du week-end. Caroline égalise déjà le record de victoire en une saison (8) détenu par Lando Norris depuis 2015.

Piastri est en pole le dimanche matin. Sargeant donne tout, mais l’Australien ne bronche pas. Pasma est 3e. Caroline effectue un mauvais départ. Il remonte le peloton jusqu’à Pasma et le Finlandais joue malgré lui les tremplins. On pense à Billy Monger, mais Caroline est indemne. Bien sûr, la course est arrêtée.

Piastri est déclaré vainqueur -son premier succès en British F4-, Sargeant est 2e et Pasma, 3e.

Avec le retard pris pour réparer les barrières, la course 3 est annulée. En prime, Caroline écope de 10 places de pénalité pour conduite dangereuse. Pour autant, avec 210 points, il se rendra à Croft les mains dans les poches. Piastri est 2e à 119,5 points. Sargeant est 3e à 96 points.

BTCC

Entre Thruxton et Oulton Park, BMR (Subaru) et Motorbase (Ford) ont été plaider leur cause. Les deux équipes jugent que les règles sur les turbos les désavantagent. Elles ont obtenu davantage de puissance. Pourtant aux essais, mis à part leurs fers de lance respectifs -Ashley Sutton et Mat Jackson- les Levorg et les Focus sont aux fraises. Et devant, Matt Neal (Civic Type-R) est le plus rapide.

Pas mal d’action dans les premiers mètres : Andrew Jordan (BMW 125i M) double Neal, Colin Turkington (BMW 125i M) fait de même avec Aiden Moffat (Classe A), tandis que Sutton double Jackson. Neal ne songe même pas à repasser Jordan : il cherche avant tout à contenir Turkington. Sutton, lui, klaxonne derrière Moffat. La Mercedes rattrape la BMW du Nord-Irlandais, qui lâche prise sur la Civic. Turk’ ferme la porte à Moffat et Sutton tente de doubler les deux voitures ! Mais l’ex-pilote de WTCC a de la bouteille et il parvient à retenir l’insolent. Sutton trouve néanmoins l’ouverture sur Moffat, puis il double le champion sortant. En vue de l’arrivée, la BMW a un pépin, Turkington lève le pied et il voit le peloton défiler. Signalons d’ailleurs qu’une fois n’est pas coutume, Tom Ingram (Avensis) et Adam Morgan (Classe A) ne voient pas le damier.

Jordan, papa depuis mercredi, est donc le premier vainqueur d’Oulton Park. Neal est 2e et Sutton, 3e.

Le midi, Jordan est donc en pole. Il tient le coup au premier virage, mais Sutton et Rob Collard (BMW 125i M) le mettent sous pression. Le jeune loup dépasse le leader avant de boucler le premier tour. Collard passe également. Avec son « lest victoire », Jordan ne peut pas faire grand chose. Les Civic Type-R sont les suivantes sur la liste. Neal tente l’intérieur et Gordon Shedden, l’extérieur, simultanément. Pris en sandwich, le leader déchu doit lever le pied. Voilà Neal 3e et Shedden, 4e. Alors que de nouveau, Ingram doit renoncer.

Sutton profite du nouveau souffle de sa Subaru pour s’imposer. Collard et Neal l’accompagnent sur l’estrade.

Josh Cook (Focus) est en pole pour la course 3. Jordan lui grille la politesse au départ. Shedden, 3e, rectifie la carrosserie de la Focus. Le pilote part dans le décor. Derrière, ça chauffe pas mal. Moffat danse avec Dave Newsham (Cruze.) La Mercedes se retrouve arrêtée, en pleine trajectoire et le safety-car sort.
Au drapeau vert, Shedden et Neal déposent Jordan. Sutton, 4e, retient Turkington et Collard. Ainsi, le vainqueur de la course 1 n’a pas à se soucier de regarder dans ses rétroviseurs. En tête, Neal voudrait finir son beau week-end sur une victoire. Mais il n’y a pas de consigne d’équipe chez Honda et Shedden lui claque la porte au nez.

D’un souffle Shedden triomphe devant son équipier. Jordan décroche la médaille de bronze.

Grâce à cet ultime succès du week-end, Shedden prend les commandes avec 157 points. Collard suit à 141 points. Maudit à Oulton Park, Ingram se retrouve 3e, à 132 points. Sachant qu’ils sont désormais six à plus de 110 unités. Le 6e, c’est Sutton (112 points.) Il prouve que le problème des autres Levorg, il n’était pas sous le capot, mais plutôt entre le siège et le volant… Quant aux Vauxhall et aux MG, elles continuent de jouer les chicanes mobiles.

Crédits photos : BTCC (photos 1 et 6), British F4 (photos 2 à 5), West Surrey Racing (photo 7), Ashley Sutton (photo 8) et Honda UK (photos 9 et 10.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz