Accueil Général WTCC – Monza 2017 : Chilton et Björk, rois du temple de...

WTCC – Monza 2017 : Chilton et Björk, rois du temple de la vitesse

203
3
PARTAGER

Le WTCC est à Monza en Italie. Sur un circuit très long par rapport aux habituels, les voitures vont souffrir sur les longues lignes droites. De quoi bouleverser la hiérarchie sans doute.

Les qualifications ont vu les limites du règlement qui permet aux équipes de faire rouler les voitures en paquet. Résultats, les privés ne pouvaient se faire aspirer par un coéquipier contrairement aux Volvo et aux Honda. A ce petit jeu, les 3 Volvo étaient les plus fortes en plaçant les 3 voitures dans la Q3 ou super pole. Ils sont accompagnés par Monteiro sur Honda et Huff sur Citroën. Tom Coronel décroche la pole en course d’ouverture (grille inversée pour les 10 premiers) en signant le 10ème temps. Il devancera Bennani 9ème, Guerrieri, Chilton et Michelisz.

Pour la super pole, Björk qui partait en dernier, signe la pole position. Il devance Monteiro, Huff, Castburg et Girolami. Il s’élancera donc en 10ème position pour la course d’ouverture. La remontée va être dure.

Course d’ouverture : Chilton se rappelle au bon souvenir de tous

Avant même la course, Panis est contraint à l’abandon. Une fuite d’huile est détectée sur sa voiture. La grille est en place, Tom Coronel a une bonne carte à jouer car la Chevrolet a une bonne vitesse de pointe et il est difficile de doubler, d’autant plus avec un « vieux de la vieille » comme Coronel.

Feu vert, Coronel cale ! Bennani en profite et prend la tête. Derrière Girolami et Michelisz se bagarre. Mais Girolami ralenti fortement avec une voiture qui bouge beaucoup. Course finie pour lui, soit c’est un pneu crevé, soit pire. C’est finalement pire. La Volvo a la suspension arrière droite cassée. Il va falloir réparer pour la seconde course.

Au tour 4, Björk et Monteiro sont côte-à-côte. Mais la Honda reste devant au freinage. C’est tendu. Un peu après Michelisz attaque Bennani pour la tête, les deux voitures se touchent à la parabolique. Bennani rentre instantanément, Michelisz a un pneu crevé.  Chilton s’empare de la tête de la course.

Une boucle plus tard, Huff ressort mieux de la parabolique et attaque Guerrieri. Ce dernier remonte mais à la première chicane il doit s’incliner. Huff est 2nd. Castburg est dans le parechoc de Guerrieri. Dans la ligne droite des stands, la Volvo manque d’allonge et Castburg ouvre même la porte à son coéquipier Björk. Chilton est toujours en tête mais Huff est en approche.

A l’entame du 7ème tour, Coronel attaque Castburg en difficulté. Mais le Batave doit couper la chicane et rend la place. Superbe bagarre pour les accessits. Devant, Monteiro passe Guerrieri qui descend du podium. Au 8ème tour, Björk tente un freinage « kamikaze » sur Guerrieri et les deux doivent court-circuiter la chicane. La Volvo ressort mieux des virages mais dans les longues lignes droites de Monza, la « vieille » Chevrolet reprend l’avantage à la vitesse de pointe.

Chilton conserve la tête mais a toujours Huff juste derrière. Pas le droit à l’erreur. On est dans le dernier tour. Chilton l’emporte devant Huff et Monteiro ! Derrière, Björk fait une parabolique d’enfer et ressort mieux que Guerrieri. La ligne d’arrivée est trop au début de la ligne droite pour la Chevrolet qui s’incline. Suivent Ehrlacher, Coronel, Castburg, Filippi et Gleason sur une Lada privée.

Course principale : Björk gagne pour Volvo

Pour la course principale on remet la grille dans le bon ordre. Björk s’élance donc devant Monteiro et la première chicane s’annonce tendue. Les réparations ont pu avoir lieu et la grille est complète. Guerrieri a failli caler sur la grille au moment du tour de chauffe mais réussi à partir.

Evidemment le tour de chauffe est très long sur le circuit de Monza. Tout le monde s’arrête à sa place et c’est l’extinction des feux. Monteiro prend le meilleur départ et passe Björk. La Honda prend la tête devant la Volvo. Huff a conservé sa 3ème place, devant Castburg, tandis que Michelisz a pu passer la 3ème Volvo, de Girolami.

Au 2nd tour, Björk ressort mieux du virage et profite de la ligne droite de retour pour se placer en tête avant la parabolique. Il reprend la tête. Dans la ligne droite des stands, Monteiro tente de faire l’aspiration mais n’y arrive pas.

C’est au contraire Huff sur sa Citroën qui se rapproche dans le sinueux et se cale à l’aspiration de la Honda. Björk a créé un petit écart et Monteiro « bouchonne » Huff et Castburg. Ce dernier tente le freinage à l’entame du 4ème tours (sur 11) mais Huff résiste bien.

Coronel et Filippi se chamaillent à la 1ère chicane et Filippi doit couper cette dernière. Au tour 5, c’est à Girolami de tenter l’aspiration sur la Honda de Michelisz pour la 5ème place. Tom Chilton est rangé sur le côté de la piste, boîte de vitesse cassée visiblement. Ce n’est pas la même course que celle d’ouverture. Voiture de sécurité à la mi-course !

La voiture va récupérer les concurrents au début du 7ème tour. On rajoute un tour à la distance de course. Ce sont donc désormais 12 tours au total et les voitures devraient être relâchées à la fin de ce 7ème tour. On chauffe les gommes.

C’est reparti ! Björk fait un superbe redémarrage contrairement à Monteiro mais Huff ne peut pas le rattraper. Nagy est arrêté dans Ascari, drapeau jaune. Mais, ouf, pas de voiture de sécurité. Coronel est généreux et va voir les graviers, sans freiner !

Le petit train évolue sans que personne ne trouve l’ouverture. Huff est vraiment près de Monteiro mais ne peut rien dans les lignes droites. Il ne reste que deux tours. Les tentatives s’enchaînent mais personne n’y arrive. Derniers hectomètres de course. Girolami tente l’extérieur dans la parabolique sur Michelisz ! La Volvo perd du terrain mais accélère mieux. Sur la ligne, Girolami s’impose pour la 5ème place pour 1 millième !

Björk remporte une belle victoire. Il n’a été inquiété par Monteiro qu’au départ qu’il a un peu manqué. Le Portugais est 2nd, devant Huff sur sa Citroën privée. Derrière, au pied du podium, on trouve Castburg sur la 2nde Volvo puis Girolami sur la 3ème. Beau tir groupé des Cyan boys. Michelisz prend la 6ème place. Plus loin, on a Bennani devant Guerrieri, Ehrlacher et Filippi. Coronel manque les points suite à sa petite excursion hors piste. Panis et Gleason sont les derniers en course.

Au championnat pilote, Monteiro conserve la tête pour 13 points sur Björk.

Classement du championnat pilote :
1 – Monteiro 85 points
2 – Björk 72 points
3 – Catsburg 50 points
4 – Michelisz 46 points
5 – Huff 44 points
6 – Chilton 44 points
7 – Girolami 39 points

Classement du championnat constructeur :
1 – Volvo 198 points
2 – Honda 184 points

Prochain rendez-vous en Hongrie.

Illustration : 1,2, 4 – WTCC, 3, 5 – Polestar

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "WTCC – Monza 2017 : Chilton et Björk, rois du temple de la vitesse"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Beau doublé Citroën sur la course 1 😉

pasdak
Invité

J’ai regardé la 1ère course en live. triste spectacle ! 16 voitures au départ, 11 à l’arrivée, des tribunes vides (à Monza !)…Manifestement le WTCC n’intéresse plus grand monde.

wpDiscuz