Accueil Actualités Entreprise Tata vend 500 autobus à Abidjan

Tata vend 500 autobus à Abidjan

298
0
PARTAGER

Cela faisait longtemps que les Ivoiriens les attendaient, ces bus ! Un premier lot de 117 bus Tata vient enfin d’arriver. A terme, ils seront 500 à rouler dans les rues d’Abidjan, pour le compte de la Sotra.La Société des Transports Abidjanais est l’opérateur public de la capitale économique de la Cote d’Ivoire. Avec la crise Ivoirienne de 2010-2011, sa flotte était passée de 500 à 90 bus en état de marche. Elle a reconstitué son parc en récupérant des bus VDL et Renault en « occasion récente ». Pour autant, ces dernières années, la Sotra était synonyme de véhicule qui prennent feu, faute d’entretien.

Pour les Abdjanais, Tata est synonyme des vétustes Starbus qui circulaient encore il y a peu. Pourtant, lorsque mi-2016, l’opérateur annonce avoir acheté 500 véhicules neufs au constructeur indien, l’espoir était de mise. Finalement, il y aura fallu neuf mois pour que l’opération se concrétise. L’EXIM Bank of India assure le financement. Noel Tata, directeur de Tata International et Mukul Manish, responsable Amérique-Afrique, arrive à Abidjan avec 117 véhicules. Ils en ont remis les clefs à Amadou Gon Coulibaly, premier ministre ivoirien. Pour info, ce sont des bus LPO 1924 RESLF.

Pour Tata, cette vente est très stratégique. Le constructeur exporte peu ; essentiellement en Asie du Sud-Est et dans le Commonwealth. Il pose ainsi le pied en Afrique francophone. Les Africains préfèrent le neuf d’entrée de gamme au milieu de gamme d’occasion. La population des villes explosent, de nouvelles banlieues poussent et le besoin en transports est grand. On note qu’à l’instar des Chinois, les Indiens se baladent avec leur banquier. Après la Françafrique et la Chinafrique, faudra-t-il bientôt parler « d’Indafrique » ?

Source :
Tata

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz