Accueil Endurance Résultats et brève de la semaine 14 de 2017

Résultats et brève de la semaine 14 de 2017

138
0
PARTAGER

Cette semaine, il y a non pas une, mais deux épreuves ! L’ex-Formula Masters China débute à Sepang, tandis que la Carrera Cup Asia démarre à Shanghai.

Formula Masters Series

Lâchée par Audi, la Formula Masters Series (ex-Formula Masters China) connait un sérieux trou d’air. Paradoxalement, cela a lieu alors qu’un de ses anciens lauréats -Antonio Giovinazzi- accède à la F1. PRT devient Pinnacle Motorsport et il recrute notamment Taylor Cockerton. Daniel Lu, deux podiums lors de l’ouverture de l’AFR, porte les couleurs d’Absolute Racing. Il y a tout de même une quinzaine de voitures à Sepang, mais les écuries donnent l’impression d’avoir fait les petites annonces de la presse locale, cette semaine… La Kazakh Lyubv Andreyeva est sur place, mais elle n’a pas trouvé de baquet.

Danial Frost, vu en F4 SEA, décroche la pole.

Le tournant de la course 1 a lieu au 3e tour. Le redoublant James Yu (Absolute Racing) tente de doubler Cockerton, alors 2e. Le Chinois plonge, le Kiwi lui ferme la porte et c’est le contact. Cockerton doit renoncer. Yu poursuit durant trois toujours, avant d’abandonner. Le safety-car intervient.
Lu profite du regroupement pour surprendre le leader Frost.

C’est un podium des débutants avec Lu, Frost et Arvin Ismaeili (Absolute Racing.)

Isyraf Danish (Eurasia) est en pole pour la course 2. Le Malaisien cale au démarrage et Lu hérite des commandes. Esmaeili, qui découvre l’automobile, se contente de suivre le leader. Idem pour Cockerton, trop content de voir le damier après son harponnage de la course 1…

Lu s’offre un doublé. Esmaeili est 2e et Cockerton, 3e.

Le dimanche, Cockerton est en pole. Frost et Lu suivent. Esmaeili, sans doute trop fébrile, prend un trottoir et il perd le contrôle. Kurt Hill (Eurasia) ne peut l’éviter. Le safety-car intervient.
Pas de changement au drapeau vert. Lu est dans la boite de vitesse de Frost, mais il n’ose pas attaquer.

Premier succès à l’étranger de Cockerton, Frost est 2e et Lu, 3e.

Lors du tour de lancement de la course 4, Zhang Ya Qi (Linky) cale et il faut un deuxième tour de la lancement.

Au feu vert, pas de soucis pour Lu, qui contrôle Frost et Cockerton. Ben Grimes (Pinnacle) tente un freinage sur Esmaeili, il finit dans son aileron. Le Philippin doit renoncer. Quant au Suédo-singaporien, il est trop touché pour viser le podium. En vue de l’arrivée, Cockerton met Frost sous pression. De quoi permettre à Lu de s’échapper.

Troisième succès pour Lu, cette fois encadré par Frost et Cockerton.

Week-end presque parfait pour Lu, leader logique du classement, avec 69 points. Frost, très régulier, est 2e à 50 points. Cockerton est 3e à 37 points.

Carrera Cup Asia

Partons maintenant pour Shanghai. La Blancpain GT Series a siphonné une partie du plateau. La bonne nouvelle, c’est qu’ils ont été remplacés. Chris Van der drift est de retour. Will Bamber compte faire aussi bien que son grand-frère Earl (dont les deux titres en Carrera Cup Asia ont été un tremplin vers Le Mans.) Dernier du GP3 2016, Akash Nandy passe aux « caisses à portes ». L’ex-pilote d’EuroFormula Open Tanart Sathienthirakul est lui passé par le Renault Sport Trophy. Philip Hamprecht a remporté la Formula Masters China 2016. Signalons enfin que Yuan Bo passe du « B » au « A ».

Andrew Tang, le mieux classé des redoublants, obtient la première pole de la saison.

Tang conserve l’avantage au départ. On ne peut pas en dire autant d’Hamprecht et de Zhang Da Sheng. 2e et 3e sur la grille, ils se neutralisent. Du coup, Ragginger passe 2e et Bamber, 3e. « Raggi » revient sur le leader et le dépasse proprement. L’Autrichien sème le peloton. Hélas pour lui, Francis Tija crève, entrainant un safety-car.
Au drapeau vert, Ragginger a pas mal de monde dans ses rétros. Il parvient néanmoins à rester devant.

Ragginger ouvre donc le palmarès de la Carrera Cup 2017, devant Tang et Bamber.

Tang est de nouveau en pole, le dimanche. Il contient Hamprecht et Ragginger au départ. La piste est détrempée et les concurrents de « B » se font surprendre. Le safety-car entre en piste, le temps que tout rentre dans l’ordre.
Hamprecht loupe complètement le drapeau vert. Du coup, ce sont désormais Bamber et Ragginger qui poursuivent Tang. Le Néo-zélandais double le vainqueur de la course 1, puis, dans un trou de souris, il s’offre Tang. Le leader déchu a alors Ragginger, Hamprecht et Van der Drift dans ses rétros ! Ils se retrouvent à quatre de front dans la ligne droite. Tang laisse passer Ragginger et le reste du groupe l’imite. Van der Drift parvient à dépasser Hamprecht, puis à la fermer la porte. L’autre Néo-zélandais du peloton est 3e, tandis que l’Autrichien visite la campagne Shanghaïaise…

Première victoire en Carrera Cup Asia pour Bamber, encadré par les vétérans Ragginger et Van der Drift.

Ragginger quitte Shanghai en tête, avec 38 points. Bamber est 2e, à 36 points. Tang, deux fois en tête, mais mauvais stratège, est 3e à 33 points.

British F4

A Brands Hatch, Fortec n’avait qu’une seule voiture. Elle vient de recruter un second pilote : Hampus Ericsson. Il s’agit du petit-frère de Marcus Ericsson. Espérons qu’il possède un meilleur pied droit… Le Suédois courra en Challenge Cup, avec donc un calendrier allégé (7 manches sur 10.)

Electric GT

Après avoir dévoilé ses concurrents, l’Electric GT annonce son calendrier. La saison 2017 se résumera à un unique meeting au Paul Ricard, les 25 et 26 novembre prochain. En 2018, par contre, on nous promet huit manches à travers l’Europe.

Zhejiang Circuit

Parmi la tripoté de nouveaux circuits Chinois, le Zhejiang Circuit de Shaoxing doit d’emblée accueillir le TCR Asia. En 2015, les travaux avançaient à un rythme de tortue et les observateurs étaient dubitatifs. Mais il y a visiblement aujourd’hui assez d’asphalte pour que l’AMG Driving Academy y organise un stage, cette semaine. L’ex-pilote d’AFR Diana Rosario (à l’arrière-plan) supervise l’opération.

Crédits photos : Formula Masters Series (photos 1 à 7), Carrera Cup Asia (photos 8 à 11), British F4 (photo 12), Electric GT (photo 13) et Diana Rosario (photo 14.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz