Accueil Citroën PSA nomme un Directeur d’entité pour son retour aux USA

PSA nomme un Directeur d’entité pour son retour aux USA

343
16
PARTAGER

Annoncé fin février, le retour de PSA Peugeot Citroën aux USA est effectif depuis quelques jours. En effet, la première étape du déploiement de Free2Move a débuté à Los Angeles.

Free2Move, c’est la marque née de l’association de PSA avec Communauto, société canadienne. La marque de mobilité de PSA s’est elle-même associée avec Travelcar, une jeune pousse de 2012, pour mettre en place des services de location de voitures entre voyageurs. La première étape se déroule à Los Angeles, à l’aéroport.

Le principe est de proposer aux usagers qui viennent à l’aéroport en voiture des tarifs de parking réduits, voire gratuit, ainsi qu’une possible rémunération, s’ils acceptent de louer leur véhicule durant le temps de leur voyage. Ainsi, cela permet ainsi de louer ces voitures de particuliers, à un tarif annoncé comme « environ 50% moins cher qu’un loueur traditionnel », à des passagers arrivant par l’aéroport.

Une entité et un Directeur

Au-delà de ce retour symbolique, plus de 25 ans après son départ du continent nord-américain, PSA nomme également un Directeur pour l’entité Amérique-du-Nord. Il s’agit de Larry Dominique, plus de 30 ans dans l’industrie automobile aux USA. « Avec la création de la nouvelle entité PSA Amérique du Nord, le Groupe franchit une étape importante dans le déploiement de son projet d’entrée progressive dans la région. Rapidement, nos activités de mobilité vont monter en puissance avec notamment le développement de services d’autopartage. Ce déploiement prend forme aujourd’hui avec notre partenaire TravelCar » déclare Carlos Tavares, Président du Directoire de PSA.

Pour un retour en tant que constructeur automobile, il faudra encore attendre.

Source et illustration : PSA

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "PSA nomme un Directeur d’entité pour son retour aux USA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Salva
Invité

Le lion a faim…

ART
Invité

Belle moustache !

Fred21
Invité
Pat
Invité

Oui mais il aurait pu redresser un peu sa perruque.
Pardon, son « implant capillaire ».

polo
Invité

En fait Peugeot avait conservé un « bureau » en Amérique du Nord qu’ils ont fermé il y a 2/3 ans donc techniquement ça ne faisait pas 25 ans qu’ils avaient « quitté » le continent.

hotil
Invité

j’imagine que c’était pour s’occuper de la réparation et des pièces détachées
car Peugeot avait encore des clients récents juste avant de partir, il faut bien s’en occuper

Stabak
Invité

Ca annonce du bon pour l’avenir tout ça. Ca changera rien pour nous Français, mais ça fait toujours plaisir de se dire qu’un constructeur de chez nous vend là-bas. En espérant qu’ils cartonnent là-bas comme ils l’avaient fait à l’époque avec la 505, la seule Peugeot qui s’est bien vendue au USA…

SGL
Invité

Cela pourrait être, avec le marché chinois, enfin l’occasion de sortir la 608 !
Voir même le retour des cabriolets coupés, etc.
Bref, toutes les belles « grosses » Peugeot qui ont fait l’histoire de la marque. 🙂

Stabak
Invité

C’est ce que je pense aussi. Je doute qu’ils n’arrivent là-bas sans aucunes nouveautés. Je ne suis pas pro du marketing, mais poser ses valises et proposer uniquement des véhicules qui ont quelques années au compteur c’es pas très vendeur. Donc oui je pense qu’ils profiteront de ce nouveau départ aux USA pour leur proposer une toute nouvelles voiture. 🙂

Anonyme
Invité

n’est-il pas un peu trop tard pour tenter de reconquérir les USA ?

SGL
Invité

J’aurais tendance à dire : il n’est jamais trop tard pour bien faire.
Même si c’est facile à dire et compliquer à faire.

wpDiscuz