Accueil Salon de New York New York 2017 : Subaru Outback

New York 2017 : Subaru Outback

299
9
PARTAGER
Subaru Outback (2017)

Quelques semaines après la berline Legacy, c’est tout naturellement que la Subaru Outback s’offre à son tour une petite révision. Prudente s’agissant d’une des meilleures ventres de Subaru aux Etats-Unis.

Avec plus de 230000 exemplaires vendus sur le seul territoire américain l’année dernière, l’Outback est la meilleure vente de Subaru. Il profite largement de la tendance du SUV, tout en n’étant in fine qu’une version « cross » du break Legacy. Subaru reste donc très prudent et veille à ne pas casser la recette qui fait son succès et qui mène la marque à voler de records en records depuis 6 ans.

Les évolutions de style sont concentrées sur la face avant, avec les nouveaux phares dotés de la signature lumineuse en C. Ainsi qu’un tout nouveau bouclier qui accentue encore un peu l’aspect « cross » du modèle.

Les évolutions les plus notables pour les clients sont toutefois moins visibles: amélioration du traitement des bruits et vibrations, amélioration des matériaux… Plus quelques nouvelles fonctions comme les phares à éclairage adaptatif en virages ou la commutation automatique codes / phares.

Pas de changement à signaler au chapitre mécanique pour cette évolution du Subaru Outback. On retrouve donc le 4 cylindres 2.5 ou le 6 cylindres 3.6. Moteurs à plat bien entendu dans les deux cas. Et 175 ou 256 ch qui transitent aux 4 roues via une transmission à variation continue Lineartronic CVT.

Source : Subaru

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "New York 2017 : Subaru Outback"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Vous avez les SUV qui ont tout dans le look (genre 3008) et n’ont rien dans les roues!
Et vous avez Subaru! Efficace?
Convaincant!

Anonyme
Invité

parce que tu crois qu’il n’y a que les sub (pas way hein, aru) qui ont des capacités en tout chemins ?

Captiva
Invité

Le 6 cylindres ne cuberait-il pas plutôt 3.6l au lieu de 3.0l ?

Salva
Invité

Une semi-bétaillère .

AXSPORT
Invité

Très pertinent…………….

Invité

L’Outback fut le premier break surélevé du marché.
Ensuite suivi par Volvo et Audi.
Ensuite suive par plein d’autres constructeurs.
Excellente voiture, totalement méconue en Europe et en France, un peu connue en Suisse.
Aux USA/Canada, Subaru fait un carton, avec quasi toute sa gamme, malgré une esthétique juste passable. Si Subaru pouvait s’inspirer de Mazda pour son design, ce serait vraiment mieux !

SGL
Invité

Juste !
Auto de connaisseurs… avec des TdB pas toujours souple comme les Européens aiment.
Avec des points en commun avec Mazda sur leur indépendance des conceptions des GMP.

wizz
Membre
presque SGL La différence, c’est que Mazda conçoit des moteurs conventionnels, des « moteurs debout ». Techniquement, en cas de difficulté, de retournement du marché, Mazda peut se faire fournir un moteur par un autre constructeur Subaru, ce sont des moteurs à plat. A part Porsche, sinon personne d’autre. Et en cas de retournement du marché, ou de devoir s’adapter au marché, Subaru n’a pas cette possibilité. Exemple le diesel. Vu le peu de vente de Subaru en Europe, n’importe quel autre constructeur aurait pris la décision de se faire fournir par un autre (Suzuki-Fiat, Toyota-BMW…..). Mais ce ne fut pas possible… Lire la suite >>
wpDiscuz