Accueil F1 F1 Bahreïn 2017: Vettel fait sonner les cloches de Maranello

F1 Bahreïn 2017: Vettel fait sonner les cloches de Maranello

303
16
PARTAGER

En maîtrisant mieux que les pilotes Mercedes la dégradation de ses pneus, Sebastian Vettel s’est offert à Sakhir un deuxième succès en trois Grands Prix devant Hamilton et Bottas. Le pilote Ferrari reprend logiquement la tête du championnat.

Départ: Seulement 19 voitures prendront le départ du Grand Prix de Bahreïn. Pour Stoffel Vandoorne c’est déjà terminé avant même l’extinction des feux, sa McLaren présentant des fuites irréparables dans le temps imparti. En pole pour la première fois de sa carrière, Valtteri Bottas n’a pas failli et vire nettement en tête au premier freinage. En revanche Hamilton se fait enfermer et perd une position au profit de Vettel. Esteban Ocon a réussi un départ idéal en gagnant quatre places.

Tour 1: Parti sixième, Verstappen est déjà quatrième au premier tour et avec le record du tour.

Tour 3: Raïkkönen qui a perdu des places en bataillant contre les Red Bull est bloqué derrière Felipe Massa.

Tour 6: Les trois hommes de tête sont dans un mouchoir de poche.

Tour 8: Raïkkönen trouve l’ouverture sur Felipe Massa grâce à son DRS. En tête on assiste à un regroupement de cinq voitures puisque les Red Bull ont raccroché le wagon.

Tour 10: Plus rapide que Bottas mais incapable de tenter un dépassement, Vettel anticipe son premier arrêt et rechausse un train de supertendres. Verstappen lui aussi plus rapide qu’Hamilton demande à son équipe de calquer sa stratégie sur celle de Ferrari.

Tour 11: Verstappen a été entendu et s’arrête au stand. Malheureusement il est victime d’une rupture de frein dans son tour de relance et tape le mur. Le pilote Red Bull est hors course.

Tour 12: Arrêt de Kimi Raïkkönen.

Tour 13: Sainz et Stroll se touchent ce qui entraîne l’entrée en piste de la safety car. Tous les leaders entrent au stand. Sainz sortait de la voie des stands et a tenté un freinage kamikaze sur le Canadien.

Tour 14: Après les arrêts Vettel est leader devant Bottas, Ricciardo et Hamilton. Le Britannique a perdu du temps en devant attendre que son équipier ait remplacé ses gommes pour changer les siennes à son tour. Il a pourtant tenté de ralentir au maximum en piste en bloquant Ricciardo. Cette manœuvre litigieuse entraîne une enquête des commissaires de course.

Tour 17: La voiture de sécurité s’efface. Hamilton dépasse immédiatement Ricciardo alors que Bottas rate de peu son attaque sur Vettel. L’Australien perd gros dans ce tour en se faisant ensuite dépasser par Massa puis par Raïkkönen.

Tour 19: Vettel prend le meilleur tour en course.

Tour 20: Hamilton prend une pénalité de cinq secondes pour avoir trop ralenti devant Ricciardo.

Tour 22: Mercedes demande à Bottas de laisser passer Hamilton car Vettel accentue son avance.

Tour 24: Raïkkönen dépasse Felipe Massa après un gros freinage.

Tour 25: Message cinglant de Fernando Alonso à l’encontre de ses motoristes qui déclare n’avoir jamais couru avec une voiture aussi peu puissante durant toute sa carrière. Cette déclaration vient après le dépassement de la McLaren par Palmer et Kvyat venus de très loin.

Tour 27: Bottas laisse finalement passer Lewis Hamilton. Vettel possède une avance de près de sept secondes sur la Mercedes n°44.

Tour 29: Daniel Ricciardo dépasse Felipe Massa. En tête Bottas souffre de surchauffe sur ses pneus et baisse de rythme par rapport à Hamilton.

Tour 30: Bottas procède à son deuxième arrêt au stand. Il chausse des gommes tendres.

Tour 32: Hamilton grignote son retard par rapport à Vettel.

Tour 33: Arrêt de Vettel. Bottas signe le meilleur tour en course et dépasse Massa.

Tour 35: Record du tour pour Vettel tandis qu’Hamilton poursuit avec ses gommes usées.

Tour 36: Vettel dépasse Raïkkönen.

Tour 37: Vettel ne ménage pas sa peine ni ses pneus en signant record du tour sur record du tour. Raïkkönen et Massa s’arrêtent au stand.

Tour 39: Hamilton possède 11 secondes d’avance sur Vettel. Raïkkönen prend le record du tour.

Tour 40: Dernier arrêt pour Daniel Ricciardo.

Tour 41: Les mécaniciens de Mercedes accueillent le leader de la course. Après avoir effectué sa pénalité de cinq secondes Hamilton ressort en troisième position avec près de vingt secondes de retard sur Vettel et une petite dizaine de secondes sur Bottas. Il s’étonne à la radio qu’on lui ait monté des pneus tendres plutôt que des supertendres.

Tour 43: Hamilton tourne en 1’32″962.

Tour 44: Nouveau record du tour pour Hamilton qui reprend deux secondes à son équipier.

Tour 46: Après un nouveau record Hamilton n’est plus qu’à trois secondes de Bottas.

Tour 47: Bottas s’efface face à Hamilton qui sent la victoire encore à sa portée même si Vettel est encore à treize secondes devant lui.

Tour 50: A 7 tours de l’arrivée Hamilton marque le pas. Il revient toujours sur Vettel mais à un rythme insuffisant pour espérer rattraper la Ferrari à la régulière.

Tour 52: Ericsson casse sa boite de vitesses et abandonne. Malgré la position dangereuse de la Sauber on évite la safety car.

Tour 55: Abandon de Fernando Alonso.

Arrivée: 44ème victoire de Sebastian Vettel devant les deux Mercedes. Jolie performance de Sergio Pérez qui décroche la septième place après être parti de loin. Romain Grosjean, huitième et Nico Hülkenberg, neuvième, marquent leurs premiers points de la saison.

Championnat pilotes:

1. Vettel 68
2. Hamilton 61
3. Bottas 38
4. Raïkkönen 34
5. Verstappen 25
6. Ricciardo 22
7. Massa 16
8. Pérez 14
9. Sainz 10
10. Magnussen 4

Championnat constructeurs:

1. Ferrari 102
2. Mercedes 99
3. Red Bull 47
4. Force India 17
5. Williams 16

Crédit photo: F1

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "F1 Bahreïn 2017: Vettel fait sonner les cloches de Maranello"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bob
Invité

Wizz greg un petit commentaire de votre part serait bien venu.

wizz
Membre
AlphaSyrius
Invité
Plusieurs satisfactions avec ce GP : – Ferrari confirme qu’ils sont un vrai concurrent de Mercedes cette saison. Enfin la fin du tunnel pour Maranello, avec peut etre la fin de presque 10 ans sans titre et a jouer les seconds roles. – Vettel est toujours au top – Premiers points de Renault, qui semble se battre cette saison autour des 8 a 10 places, peut etre un 4eme (dure) ou 5eme au championnat constructeurs. – Grosjean enfin a la fin d’un grand prix. – Ocron confirme. Certes, finir 10eme 3 fois en 3 grand prix n’est pas tres glorieux,… Lire la suite >>
Denis
Invité

Demande d’explication:
Vettel s’edt arrete changer de pneu au lap 10, lors du safetycar du lap14 est-il rerentré aux stand?
Hamilton a été pénalisé de 5s? Comment cela s’est passé? Stop and go? Ajout à la fin?
Merci.

zafira500
Invité

Ils ont dû lui soustraire les 5s sur son temps général, en fin de course.

Denis
Invité

Je biens de lire sur la gazzetta dello sport que les 5 s furent imposées lors d’un arrêt chgmnt de pneu.

zafira500
Invité

Ok, merci pour le renseignement. 🙂

Bob
Invité
https://www.leblogauto.com/2017/04/f1-shanghai-2017-reponse-de-lewis-hamilton.html Pas beaucoup de monde vient poster sur la victoire de Ferrari. Apparemment cette nouvelle victoire ça fait désordre et ça dérange certains. Moi je suis content car ça cloue le bec à Niki Lauda et à l’ex Play Boy de la F1 Briatore MDR leurs pronostics. Petite remarque à Thibault Emme pas un post de votre part sur cette victoire sans appel de Ferrari où est votre supposée admiration pour cette mythique écurie 🙂 🙂 Le plus marrant c’est que ça risque de perdurer enfin j’espère que Mercedes et RB restent dans la limite de la LÉGALITÉ sans quoi…
zafira500
Invité

Bob, arrêtes de faire ton… Azzurra. 🙂

psam
Invité

Bob, si vous n’aimez pas les rédacteurs du blogauto, ne vous forcez pas, vous ne nous manquerez pas. (il n’est pas exclu que ledit Thibault soit en week-end, non connecté.)

Thibaut Emme
Admin

Exactement cela @Psam 🙂 pas d’ordinateur et un réseau très hératique qui ne m’a pas empêcher de lire que Ferrari avait encore remporté une belle victoire malgré certaines pré-excuses de températures que certains voulaient leur trouver. Allez j’y retourne 🙂

Bob
Invité

Je le pensais aussi nul doute que lorsqu’il sera connecté il postera. Je ne vous manque pas mais c’est réciproque mon cher mais en ce moment je me régale pourquoi me priver tout en restant poli et correct mais légèrement ou fortement moqueur. 🙂 🙂

Labradaauto
Invité

Ce qui fait que certains ne se lassent pas de même être spectateur en sport auto, Non, ce ne sont pas les progrès de la technique, c’est faux. C’est que cette technique évolutive et réglementée pousse les pilotes … loin . Et que même de loin, ce sont eux qui ont le dernier mot. En 2 mots , je suis bien plus sensible au talent des noms des pilotes qu’à celui des machines.

Labradaauto
Invité

je souligne la victoire de Vettel (ce mec est un peu schumi de son temps) il a su être rapide en ménageant ses gommes.

wpDiscuz