Accueil F3 BTCC 2017 à Brands Hatch : que de chahuts !

BTCC 2017 à Brands Hatch : que de chahuts !

221
0
PARTAGER

Là, forcément, il y en a un qui n’est pas dans le bon sens ! On voulait de la bagarre et l’ouverture du BTCC 2017, à Brands Hatch, tient ses promesses. Ainsi, non seulement on a eu trois vainqueurs différents, mais cinq voitures différentes ont décroché au moins un podium.

British F4

Comme chaque année, le British F4 va opposer des redoublants à des novices aux dents longues. Carlin, Arden et dans une moindre mesure Double R composent l’essentiel de la quinzaine de voitures sur la grille. Les autres -y compris Fortec, qui n’aligne qu’Oliver York- devront lutter pour exister…

Aux essais de Brands Hatch, le camp des redoublants marque un point, avec la pole de Jamie Caroline (Carlin.)

Caroline cire le parquet au feu vert, mais il parvient à atteindre la chicane avant Alex Quinn (Arden.) Oscar Piastri (Arden) est 3e. Alors que Caroline tente de faire le break, Lucas Roy (Carlin) sort et entraine un safety-car.
Au restart, Caroline contient ses poursuivants, mais ils n’abandonnent pas. Ainsi, ils passent devant le starter quasiment à trois de front !

D’un aileron, Caroline s’impose devant Quinn et Piastri, dont c’est le premier podium.

Ayrton Simmons (Arden) est en pole pour la course 2. Au feu vert, Patrik Pasma (Carlin) dépose le 2e, Billy Monger (JHR.) Monger compte bien reprendre son bien et ce duel permet à Simmons de s’envoler.

Premier succès en auto du redoublant Simmons. Le débutant Pasma s’offre un premier podium et Monger est 3e.

Le dimanche après-midi, on retrouve le tiercé de la course 1 : Caroline, Quinn et Piastri. Le seul changement, c’est que l’Australien est devant Quinn. Le trio ne se lâche pas d’une semelle, mais Caroline reste devant.

C’est donc un doublé pour le redoublant, avec cette fois Piastri 2e et Quinn, 3e.

Caroline est logiquement le premier leader du British F4 2017, à 60 points. Simmons et Piastri sont exæquo à 41 points, juste devant Pasma, à 40 points.

BTCC

Il y a 32 voitures à Brands Hatch, du jamais-vu ! En plus, dans le lot, la moitié des pilotes ont remporté au moins une course. 5 constructeurs sont officiellement : Vauxhall revient et BMW donne son imprimatur à West Surrey Racing (qui possédait auparavant celle de BMW UK.) Tom Chilton (Astra) arrive du WTCC. Et des débutants ambitieux comme Josh Price (Levorg), Senna Proctor (Astra), Ant Whorton-Eales (Audi S3) comptent bien se révéler. En bref, encore une saison a priori passionnante !

Les essais sont marqués par la pluie, puis par des sorties de piste. Malin, le privé Jeff Smith (Civic Type-R) est sorti avant les gouttes. Il décroche sa première pole. Il se fait féliciter par Jo Polley, qui est sa femme, sa race queen attitrée et son équipière en MINI Cup !

Chaque pilote n’a droit qu’à quatre pneus tendres. Smith les chaussent logiquement pour la course 1, alors que les autres se les gardent pour la course 3… Mais Tom Ingram (Avensis) ne fait qu’une bouchée du gentleman-driver. Quelques virages plus loin, il y a le premier carton de 2017 : Colin Turkington (BMW 125i M) harcèle Matt Neal (Civic Type-R) pour la dernière marche du podium. Le vétéran ferme la porte et les deux voitures sont pliées. Safety-car.
5e avant le carton, Gordon Shedden (Civic Type-R) se retrouve propulsé 3e. Au drapeau vert, il s’offre le scalp de Smith. Adam Morgan (Marcedes Classe A) passe également. Smith laisse filer deux autres voitures avant d’être victime d’une panne. En tête, Ingram en a plein ses rétros ! Comme Caroline en British F4, il s’impose d’un souffle.

Ingram ouvre donc le palmarès du BTCC 2017. Shedden et Morgan complètent le podium.

Le midi, il y a du flottement. L’Avensis d’Ingram refuse de démarrer. Puis Jason Plato (Levorg) est victime d’une bousculade ; il se retrouve à l’arrêt, en travers de la ligne droite des stands. Le safety-car sort.
A la reprise, Shedden n’a aucun mal à se défaire d’Ingram (qui embarque un lest « vainqueur ».) Rob Austin (Avensis) est 3e, devant un groupe de furieux. Dans le peloton, ça se bagarre entre Michael Epps (VW CC), Ashley Sutton (Levorg) et Josh Cook (Focus.) La Sub’ est envoyée dans le décor. De même, Dan Lloyd (MG6), Luke Davenport (Focus) et Whorton-Eales organisent un atelier tôlerie. La S3 finit dans le gravier. Le safety-car intervient donc pour dégager Sutton et Whorton-Eales.
Au drapeau vert, Rob Collard (BMW 125i M) s’extrait du groupe en lutte pour la 3e place. Le vétéran -reconduit il y a quelques semaines- double ensuite Ingram.

Victoire de Shedden. Collard finit 2e et Ingram, 3e.

Cook est en pole lors de la course 3, aux côtés de Chilton. Jordan bondit comme un diable et atteint la chicane en premier. Chilton passe 2e, tandis que Cook se retrouve 3e. Mat Jackson (Focus) tente un « trotar » pour s’offrir à la fois Cook et Chilton. Mais il se retrouve dans le gravier. Cook rigole avant d’oublier de prendre un virage. Le temps de relancer le GPS pour trouver son chemin et le peloton est passé… Ingram est brièvement 3e, mais avec son lest, il ne peut résister à Neal. Puis Turkington met tout le monde d’accord. Le Nord-Irlandais dépasse ensuite Chilton, avant de s’en prendre à son nouvel équipier, Jordan. Mais ce dernier résiste.

Premier doublé BMW de la saison (sachant que Jordan n’a pas le statut de pilote « usine »), avec Jordan devant Turkington. Chilton offre un premier podium à l’Astra.

A l’issue du meeting de Brands Hatch, Shedden prend les commandes, avec 48 points. Le « vrai privé » Ingram est 2e à 42 points. Jordan est 3e à 41 points. Globalement, si l’Astra semble bien née, la Levorg et la MG6 ont été complètement transparente. D’ailleurs, Jason Plato est le seul pilote des quatre Sub’ à avoir inscrit des points !

Crédits photos BTCC, sauf photos 2 à 6 (MSA Formula.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz