Accueil Lamborghini Une supercar électrique aussi à l’étude chez Lamborghini

Une supercar électrique aussi à l’étude chez Lamborghini

120
4
PARTAGER

Chez le constructeur italien aussi l’idée semble faire son chemin…

Porsche a eu sa 918 Spyder. McLaren la P1. Ferrari la LaFerrari.

Depuis McLaren a promis une nouvelle monstrueuse super sportive quand Mercedes-AMG et Aston Martin travaillent aussi sur leur futur sportive au superlatif, respectivement Project One et Valkyrie.

Dans cette nouvelle course à l’armement alternatif on vient de confirmer qu’un projet était sur la table du côté d’Ingolstadt.

Nouvel acteur à rejoindre la mêlée ? Toujours au sein du groupe Volkswagen, c’est chez Lamborghini cette fois qu’on évoque cette possibilité.

C’est Stefano Domenicali en personne qui l’a indiqué en marge du salon de Genève.

Ceci posé une supercar / hypercar électrique en provenance de Sant’Agata Bolognese ce n’est pas pour demain, Stefano Domenicali ne l’envisageant pas avant 2025. L’idée est clairement soulevée mais le véritable projet n’a pas encore été engagé et le cahier des charges reste à définir.

Comme les copines la Lamborghini du genre verra le jour en tirage ultra limité, sera intégralement réservée avant sa présentation pour un prix plancher là aussi sans doute supérieur à quelques deux millions d’euros…

D’ici là le V12 atmosphérique continuera sa vie. D’ici cette période aussi, surtout, Lamborghini aura dévoilé et lancé son SUV Urus.

Source : Reuters.

Crédit illustration : le blog auto.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Une supercar électrique aussi à l’étude chez Lamborghini"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Les derniers constructeurs récalcitrants s’y mettent progressivement… 🙂
A quand une catégorie aux 24H du Mans ? 😀

Thibaut Emme
Admin
@SGL : impossible en l’état actuel. Nissan a amené la Zeod aux 24H dans le cadre très large du garage 56. 12 kWh de batterie, capable de faire un tour complet en pur électrique, mais pas hyper vite… Le but était de faire 1 tour électrique pour 12 tours thermiques…alors du 100% électrique 😉 Après si on part sur de la pile à combustible, c’était le pari de la Green-GT, là aussi dans le cadre du garage 56, mais elle ne vint jamais au Mans autrement qu’en démonstration. Là aussi, on aurait des voitures qui rentreraient très souvent aux stands… Lire la suite >>
SGL
Invité

Oui @Thibaut, a la base, c’était qu’une boutade ! 😉
Et plus sérieusement, ou bien faire une journée séparer pour les autos électriques avec changement rapide de batteries.
De quoi développer des nouveaux procédés ou de remettre à jour d’autres plus anciens.
La compétition automobile, en dehors des exploits des humains, pilotes et équipes, est un formidable accélérateur de progrès technologiques.
Pourquoi ne pas le faire pour les VE à l’avenir. 😉

Thibaut Emme
Admin
Je me doute que c’était une boutade, mais autant être clairs si jamais certains ne comprenaient pas la dimension de la boutade 🙂 Les VE ont déjà deux compétitions…la formule E et l’Electric GT. L’EGT utilise une Tesla Model S P100D modifiée pour la course (on vire tout, on met un arceau cage, etc.) 500 kg de moins sont annoncés. Et malgré 100 kWh les courses ne devraient pas excéder 60 km ! Grosso modo…18 à 20 tours d’un circuit classique. Format classique pour du super tourisme par exemple. Alors tourner sur plus de 4633 km en 24 h (la… Lire la suite >>
wpDiscuz