Accueil Actualités Entreprise Officiel : PSA rachète Opel / Vauxhall

Officiel : PSA rachète Opel / Vauxhall

396
80
PARTAGER

Une confirmation officielle devait tomber ce matin. C’est le cas. PSA rachète Opel / Vauxhall. Nouvelle étape clef dans le retour sur le devant de la scène de PSA avec Carlos Tavares au volant.

Nul besoin désormais de deviner ce qui va faire le plus parler dans les allées du Palexpo.

On causera autos évidemment. On causera business aussi. Surtout.

Le groupe GM et le groupe PSA officialisent le rachat d’Opel / Vauxhall par l’entité française. Mary Barra et Carlos Tavares viennent de se serrer la main se félicitant bien entendu de cet accord lequel, selon certaines sources, aurait été bouclé en quatre petits mois seulement. Négociations éclair.

2,2 milliards d’euros

Le montant total de l’opération est chiffré à 2,2 milliards d’euros (peu ou prou le montant officieux qui avait filtré). PSA précise 1,3 milliard d’euros pour la filiale Opel / Vauxhall et 0,9 milliard d’euros (avec la banque française BNP Paribas) concernant les retraites via les opérations européennes de GM Financial.

Aucune autre donnée financière n’est avancée sur l’épineux sujet des retraites. Il manquerait une dizaine de milliards dont la répartition entre les parties n’a pas filtré.

Numéro 2

« Avec Opel/Vauxhall, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 17,7 milliards d’euros en 2016 , PSA deviendra le deuxième constructeur automobile européen, avec une part de marché de 17% » avance le groupe PSA qui s’intercalera entre VW et Renault.

Si ce rachat devait également créer jusqu’à 2 milliards d’euros de synergie, le montant livré est inférieur à 1,7 milliard d’euros à horizon 2026.

Retour dans le vert

PSA vise un sérieux redressement pour la désormais ex filiale européenne de GM dans le rouge depuis des années (trop d’années pour les responsables du groupe américain).

« PSA attend qu’Opel/Vauxhall atteigne une marge opérationnelle courante  de 2 % d’ici 2020 et 6 % d’ici 2026, et génère un free cash-flow opérationnel positif  d’ici 2020 » chiffre PSA.

Électrique, Holden, Buick, pile à combustible

Quid dans le domaine du partage des technologies et des mutualisations ?

« GM et PSA prévoient également de collaborer au déploiement de technologies liées à la voiture électrique. Par ailleurs, les accords existants de fourniture de certains modèles badgés Holden et Buick sont maintenus, tandis que PSA pourrait éventuellement s’approvisionner à long terme en systèmes de piles à combustible auprès de la coentreprise GM/Honda » annonce PSA.

Si on se fie aux chiffres 2016 le groupe culmine à quelques 4,2 millions d’unités (3,1 millions pour PSA et 1,1 million pour Opel / Vauxhall). La suite dans les heures, jours et semaines à venir notamment sur le volet social, les sites industriels Opel / Vauxhall et les salariés.

Source : PSA.

Crédit illustrations : PSA.

Poster un Commentaire

80 Commentaires sur "Officiel : PSA rachète Opel / Vauxhall"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Déficitaire depuis 15 ans, Opel développait des modèles dont il ne tirait aucun bénéfice en Chine (Astra et Insigna devenant Buick), aux USA (Buick) et en Amérique Latine (Opel Corsa devenant Chevrolet) … Ce qui ne lui a jamais permis de tirer son épingle du jeu en Europe!

L’objectif de PSA avec Opel et Citroën sera de freiner l’ascension des trois : Hyundaï, Kia et Skoda qui ont lapidé Fiat, Ford et Opel. Gageons que PSA soit plus attentif au développement de la marque à l’éclair!!!!

commandant tour
Invité

Sur le papier, on peut effectivement voir des points positifs : le Groupe dans son ensemble sera plus fort sur des marchés où individuellement ils pouvaient etre en mauvaise position, la gamme Opel pourrait bénéficier des les prochaines générations de Corsa/Astra de plate-forme moderne et donc economies d’échelle rapides…
Apres, c’est de la concurrence frontale sur chaque marché, et hormis certains effets pays, le positionnement de chaque marque risque d’être un peu complexe
A suivre avec intéret en tout cas.
Quid de Holden en Australie? ca fait partie du deal?

Thibaut Emme
Admin

Il faut aussi voir que Opel et les marques de PSA en Europe ne se marchent pas tant que cela sur les pieds. Les marchés préférentiels de chacun sont assez complémentaires.

Rowhider
Invité

En effet, les ventes de PSA aux UK, Allemagne et en Europe de l’est sont faibles. Par contre PSA est bien implanté en Afrique, au moyen-orient et en Asie.

Les gammes sont concurrentes mais pas sur les mêmes territoires, donc pas incohérent.

Les bestsellers venant d’être renouvelés, le gros des investissements immédiats a été fait. Un gros travail de fond reste à faire pour prendre le meilleur des deux marques.

ART
Invité

Les marchés / pays sont différenciés, après les véhicules, eux, sont plutôt frontaux.. A voir, en terme de masse critique, ça sera surement intéressant pour PSA..

miké
Invité

Ce que je lis dans l’article c’est que les accords entre Opel et GM tiendrai toujours, ce qui veut dire que GM continuerai à utiliser les véhicules pour Buick et Holden pour peanuts, si c’est le cas, on se fait bien niquer. quid du montant de 9milliards pour les retraites dont on parlait il y’a quelques jours ? Il s’est transformé en 0,9 milliards par magie ? Ou GM va assurer le reste ?

Rowhider
Invité

GM va assurer une bonne partie de la facture. Faut bien comprendre que PSA a acquis Opel pour pas grand chose. Les accords de coopération font parti du deal.

Thibaut Emme
Admin

GM a provisionné 7 milliards d’euros. PSA en prend 0.9 à sa charge.
Au total c’est un deal à 2,2 milliards d’euros comme François l’a précisé dans son article.

Les discussions ont évidemment aussi porté sur l’utilisation des brevets qui ont été développés par Opel mais appartiennent à GM…
Pas d’info sur la durée de cet accord d’utilisation mais c’est à supposer que c’est suffisamment longtemps.

En fait GM est habitué à des marges de 10% sur ses pickup, etc. Opel, même en faisant une synergie, ce ne sera pas le Pérou…PSA table sur 2% d’ici 2020, 6% à terme.

samuel
Invité

Sehr gut !

SGL
Invité

Cela se présente très très bien !

Anonyme
Invité

2,2 milliards d’euros, ça fait quand même une sacré sommes à sortir. Et puis question : que va devenir la coopération Opel / Renault sur les utilitaires ?

SGL
Invité
@ Anonyme -Les retraites sont prises principalement par GM, 10 milliards étaient en jeu ! -C’est une porte d’entrée crédible pour toute l’Europe de l’Est et du Nord des plateformes et motorisation de PSA -Le label « Deutsche Qualität » vaut de l’or ! Inversement au label Peugeot Citroën DS. -la synergie devra faire économiser plus de 2 milliards. – Vauxhall pourra une identité propre, plus british et plus différente qu’Opel ! Etc. Les possibilités sont énormes ! Tavares vient de chez Renault, les fusions réussites, il connaît ! 😉 Il y avait 4 ans, PSA n’avait pas d’argent pour… Lire la suite >>
crash71100
Invité

C’est un sacré changement dans le paysage automobile mondial, adieu GM en Europe. PSA va pouvoir rattraper son retard dans les nouvelles technologies et prendre un peu d’avance sur certain.

SGL
Invité

Euh, en matière de dépollution des moteurs thermiques, c’est PSA qui apporte la solution à Opel, et non pas l’inverse !

AXSPORT
Invité

en diesel………….

Antraxe
Invité

@SGL

Je pense que crash71100 veut parler des technologies électriques.

SGL
Invité

Oui oui @Antraxe, mais en attendant, même si l’électrique est important, cela ne fait encore que seulement 1% des ventes, Opel n’a aucun moteur thermique qui passent les futures normes de dépollution dans l’avenir sans investissement conséquents !
C’est là que la synergie des deux partis intervint !
Et puis, PSA a dans ses cartons une Zoe-killeur qui devait sortir en 2020… Serait se maintenant une Ampera-E rebadgée en Peugeot Citroën ?

C\'est parti
Invité

C. Tavares a annoncé la couleur avant la signature : il s’agit de substituer de la techno GM par de la techno PSA chez Opel.
Il précise depuis que Opel va devoir se redresser avec la méthode appliquée chez PSA : usines compact et rationnalisées, efficience R&D, pas de plan social mais adaptation de l’effectif par incitation, etc.
A suivre.

Salva
Invité

GM prend en charge la plus grosse part des retraites.

SGL
Invité

Oui c’était cela l’os !

wpDiscuz