Accueil Constructeurs chinois Brèves de Chine – Spécial électrique

Brèves de Chine – Spécial électrique

201
2
PARTAGER
Geely Vision X1 EV

Depuis le début de l’année, en raison de la révision des politiques de subvention, le marché de l’électrique en Chine cale. Mais les constructeurs continuent à préparer de nombreux modèles. Encore principalement des adaptations de véhicules existant.

Geely Vision X1 EV

Grâce à tous ses nouveaux modèles lancés en 2016, Geely a fortement augmenté ses ventes, avec +50%. Ses 770000 unités en ont fait le 3ème constructeur chinois, et même le 2ème depuis début 2017 tout près de Changan. Mais la gamme ne comporte encore que très peu de véhicules électriques, malgré les rapprochements opérés avec Kandi et Zhidou.

Le nouveau petit crossover Vision X1 (évolution de la Panda Cross / GX2) se dotera donc très rapidement d’une version électrique. Le style n’évolue que via quelques touches de bleu. Le moteur électrique développera 47 kW / 64 ch. Mais pour l’heure rien de précis quant à l’autonomie.

Source : autohome

Hyundai Elantra EV (Beijing-Hyundai)

Hyundai Elantra Electric

Hyundai semble bien avoir abandonné son projet de marque locale Shouwang, annoncée il y a quelques années. Et la version électrique de l’ancienne Elantra XD qui allait avec également. A la place, c’est l’Elantra Yuedong (génération HD) qui passera à l’électricité, sous le logo Hyundai. Le moteur développerait 81 kW/ 111 ch.

Avec ce nouveau modèle, l’Elantra Yuedong deviendra sans doute simplement Elantra. Marquant à la fois la disparition du modèle le plus ancien de la gamme (Elantra XD), et le prolongement de cette génération HD. Génération qui vient justement d’être remplacée par la Celesta (Yuedong de son nom chinois d’ailleurs), qui est en fait une version profondément remaniée plus qu’un modèle 100% nouveau…

Les Elantra MD et AD sont également vendues en Chine sous le nom de Langdong et Lingdong…

Source : autohome

Zotye Domy Zhima

Zotye Domy Zhima (2017)

Zotye a toujours été très actif. Le petit constructeur a en effet très tôt proposé des versions électriques de son SUV 5008 (Daihatsu Terios) ou du monospace M300 (Fiat Multipla). Son offre comporte aujourd’hui les petites Cloud100S, E30 et E200. Mais la E30 va changer d’identité. Elle va en effet intégrer la sous marque Domy, censée représenter les modèles les plus hauts de gamme de Zotye, avec pour le moment les SUV X5 et X7. Voici donc la Zotye Domy Zhima, première Zotye à abandonner son code alphanumérique.

Les caractéristique de cette petite citadine 2 places de 2798 mm n’évoluent pas. Le moteur développe toujours 30 kW / 41 ch, et la batterie de 16 kWh assure une autonomie en cycle de 150 km. Le plus important est en fait sa baisse de prix. La E30 coûtait 179800 yuans (24200€), la Zhima devrait s’afficher à seulement 119800 (16100€ – hors aides).

Source : autohome

Changhe Beidouxing X5 EV (BAIC/Changhe-Suzuki)

Changhe Beidouxing X5 EV (2017)

La conversion à l’électricité concerne toutes les marques, et tous les modèles. Y compris les plus improbables. Ainsi, l’antique Suzuki Wagon R première génération, toujours en vente en Chine via la coentreprise avec Changhe (Changhe 北斗星 / Beidouxing) va-t-il lui aussi changer de motorisation. C’est sa version allongée et modernisée X5 qui en profitera. On n’échappe pas aux diverses touches de bleu. Le moteur est annoncé pour 55 kW / 74 ch, et l’autonomie semble plutôt généreuse avec 255 km. Mais restons prudent, certains constructeurs chinois n’hésitent pas à communiquer sur des autonomies à vitesse constante encore moins représentatives d’un usage réel que le cycle NEDC…

Source : autohome

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Brèves de Chine – Spécial électrique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Au gait, la Fluence ZE rebadgee DongFeng est deja sortie?

Navigator84
Invité

Toujours pas.

wpDiscuz