Accueil Alternatives Bolloré veut racheter les minoritaires de Blue Solutions : aveu d’échec ?

Bolloré veut racheter les minoritaires de Blue Solutions : aveu d’échec ?

235
5
PARTAGER

Blue Solutions est la filiale du groupe tentaculaire Bolloré qui s’occupe de la partie stockage d’énergie. Introduite en bourse fin 2013, Blue Solutions pourrait au terme de se rachat être retirée de la cotation.

Vincent Bolloré sait très bien quand il faut affaler les voiles dans le gros temps. 11% du capital de Blue Solutions furent introduits fin 2013 au prix de 14,50 euros l’action. Après une très forte hausse jusqu’à un plus haut sur les 40 euros en juillet 2014, l’action n’a eu de cesse de dégringoler pour atteindre ces derniers jours son plus bas à presque 9,60 euros. L’annonce a dopé le cours puisque l’action a pris 75% et est pratiquement au prix de rachat fixé à 17 euros.

Blue Solutions souhaite se donner plus de temps

Ce rachat à 17 euros représente un rendement de 17,24% sur un peu plus de 3 années de détention. Pour ceux entrés au plus haut en revanche, cela représente une grosse perte. Mais, au-delà de ce rachat, c’est la technologie spécifique de Bolloré qui semble en cause. Le groupe ne cache que très peu les raisons du rachat : « Le stockage d’électricité à travers les batteries est désormais unanimement reconnu comme un secteur considérable. Cependant, la concurrence est plus importante et Blue Solutions souhaite se donner plus de temps pour développer les avantages de sa technologie LMP (Lithium Métal Polymère) ».

Alors qu’il tablait sur un doublement de la production de batterie en 2018, on en est loin. Montrant tout de même qu’il croit toujours au marché des batteries pour équipements stationnaires ou pour les VE, Bolloré propose une deuxième fenêtre de rachat. Cette dernière, toujours à un prix de 17 euros, sera ouverte après la publication des comptes 2019.

Il se donne donc 3 ans pour restructurer Blue Solutions et relancer la machine. En 2016, Blue Solutions a annoncé un chiffre d’affaire en baisse de 10%, surtout influencé par la baisse dans les batteries stationnaires. Reste à voir ce que Blue Solutions envisage pour les prochaines années. Un changement de technologie ? Une nouvelle génération de batterie LMP ? Autre chose ?

Source : Bolloré via Les Echos, Bloomberg, illustration : Blue Solutions

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Bolloré veut racheter les minoritaires de Blue Solutions : aveu d’échec ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
greg
Invité

Ouais enfin comment peut-il penser sérieusement entrer le marché (limité) du stockage Avec des batteries qui se vident toutes seules?

wpDiscuz